UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les Tchèques ont maîtrisé

Les réactions des joueurs tchèques après leur victoire 1-0 contre la Pologne, synonyme de qualification pour les quarts de finale.

Les Tchèques célèbrent le but de Petr Jiráček
Les Tchèques célèbrent le but de Petr Jiráček ©Getty Images

Les réactions des joueurs tchèques après leur victoire 1-0 contre la Pologne synonyme de qualification pour les quarts de finale de l'UEFA EURO 2012.

Petr Čech, gardien de la République tchèque
Contre la Russie nous avons bien débuté et ensuite cela a mal tourné (défaite 4-1). Aujourd'hui on a mal commencé, on était tendus par l'enjeu, c'était évident. Au fur et à mesure que les minutes se sont s'est égrenées, on est devenus plus forts, nous nous sommes créé des occasions et, au final, je crois que nous avons mérité de marquer.

On nous a tenu informés du score de l'autre match. (Le sélectionneur adjoint) Vladimír Šmicer nous a dit, et on pouvait le voir sur un grand écran, alors je crois que tout le monde a pu le voir. Mais nous, nous nous concentrions sur nous-mêmes, nous nous sommes dits que nous n'attendions pas de miracle, et qu'il nous fallait marquer pour nous qualifier en gagnant le partie.

Michal Kadlec, défenseur de la République tchèque
C'est une sensation indescriptible, il est difficile de trouver des mots, parce que le football nous a montré à quel point il peut être dur dans le premier match contre la Russie, et maintenant il montre combien il peut être merveilleux. Je dois dire d'ailleurs qu'à ce moment, ce serait presque dommage de dire quelque chose, il suffit de voir comment cela s'est passé sur la pelouse. Le coup de sifflet final fut quelque chose d'incroyable. C'est pour cela que nous jouons football

Milan Baroš, attaquant de la République tchèque
Nous sommes venus ici dans le but de passer cette phase de groupes. Après le premier match, c'était plutôt mal parti, mais l'équipe est très forte et elle a réussi. Nous espérions que les Russes, avec leurs qualités, parviendraient au moins à réussir un match nul, cela nous aurait suffi. Pendant le match lorsque nous regardions l'écran, nous voyions qu'il y avait toujours 0-0, alors nous avons commencé à attaquer un petit peu. Heureusement, nous avons marqué après cela, et ensuite nous avons pu nous concentrer sur la défense et sur la contre-attaque et par chance nous avons réussi.