UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Néerlandais et Allemands se retrouvent à Kharkiv

Les Pays-Bas et l'Allemagne s'affrontent dans ce qui devrait être une rencontre passionnante dans le Groupe B de l'UEFA EURO 2012 à Kharkiv.

Repères : Pays-Bas - Allemagne ©Getty Images

Un nouveau chapitre d'une des histoires les plus fascinantes du football européen va s'écrire quand les Pays-Bas affronteront l'Allemagne dans le Groupe B de l'UEFA EURO 2012.

• Cette fois, c'est l'Allemagne qui a l'avantage grâce au coup de tête de Mario Gomez qui lui avait donné la victoire contre le Portugal à la 72e minute à Lviv. De leur côté, les Néerlandais sont repartis tête basse de Kharkiv après leur défaite contre le Danemark sur le même score.

Statistiques des confrontations
• Les deux équipes se rencontrent pour la 39e fois. Bilan de l'Allemagne : 14 V, 14 N, 10 D (1 V, 1 N, 2 D en Championnat d'Europe de l'UEFA).

• Les Pays-Bas ont également disputé neuf rencontres face à l'ancienne Allemagne de l'Est : 6 V, 1 N, 2 D.

• Les deux nations se sont rencontrées pour la première fois à Arnhem le 24 avril 1910. Les locaux s'imposaient 4-2. Les Pays-Bas prenaient le dessus lors des premiers rencontres, avec trois succès et trois nuls contre l'Allemagne avant de s'incliner pour la première fois, 1-0 à Amsterdam le 21 avril 1924.

• Les Pays-Bas et l'Allemagne de l'Ouest attendaient 1980 pour s'affronter pour la première fois en Championnat d'Europe de l'UEFA. Les hommes de Jupp Derwall s'imposaient 3-2 à Naples. Trois buts de Klaus Allofs (20e, 60e, 65e) donnaient la victoire aux Allemands malgré la réduction du score de Johnny Rep (79e s.p.) et de Willy van de Kerkhof (85e). L'Allemagne finirait par remporter son deuxième titre européen tandis que les Oranje rentraient chez eux après la phase de groupes.

• Les Néerlandais prenaient leur revanche huit ans plus tard en éliminant leurs voisins en demi-finale 1988 à Hambourg. Lothar Matthäus ouvrait le score pour l'équipe de Franz Beckenbauer (55e s.p.) mais Ronald Koeman égalisait (74 s.p.) puis Marco van Basten (88e) offrait la victoire. Les Oranje de Rinus Michels battaient l'URSS en finale pour accrocher leur premier et seul grand trophée à ce jour.

• L'Allemagne de Beckenbauer contre-attaquait en Coupe du Monde de la FIFA 1990 en éliminant les Pays-Bas de Leo Beenhakker 2-1 en 8es de finale. Jürgen Klinsmann (51e) et Andreas Brehme (85e) marquaient avant que Ronald Koeman (89e) ne réduise l'écart sur penalty. Les trois buts étaient inscrits après les exclusions de Frank Rijkaard et de Rudi Völler en première période.

• L'Allemagne a pris le dessus lors des dernières confrontations. Elle reste invaincue depuis trois rencontres (1 victoire, 2 nuls) contre les Oranje depuis un revers 3-1 en match amical à Gelsenkirchen le 20 novembre 2002.

• Lors de récents matches de compétition, cependant, ce sont les Néerlandais qui ont été meilleurs. Ils n'ont plus perdu depuis deux rencontres contre l'Allemagne depuis la réunification (1 victoire, 1 nul) et leur dernier revers en match de compétition remonte à la Coupe du Monde 1990.

Des précédents de choix
15 novembre 2011 : Allemagne 3-0 Pays-Bas (Müller 16e, Klose 25e, Özil 66e)
Arena Hamburg, match amical
Allemagne :
Neuer, Boateng (Höwedes 65e), Mertesacker, Badstuber (Hummels 46e), Aogo, Kroos (Rolfes 82e), Khedira (Bender 88e), Müller, Özil, Podolski (Götze 65e), Klose (Reus 81e).
Pays-Bas : Stekelenburg ; Van der Wiel, Heitinga, Mathijsen, Braafheid, Van Bommel, Strootman (N de Jong 64e), Kuyt (Wijnaldum 87e), Sneijder (L de Jong 87e), Babel, Huntelaar (Beerens 76e).

• Il s'agissait de la plus lourde défaite des Oranje en 15 ans.

15 juin 2004 : Allemagne 1-1 Pays-Bas (Frings 30e ; Van Nistelrooy 81e) – Estádio do Dragão, Porto, phase de groupes de l'UEFA EURO 2004
Allemagne :
Kahn, Friedrich, Wörns, Nowotny, Lahm, Schneider (Schweinsteiger 68e), Hamann, Baumann, Ballack, Frings (Ernst 79e), Kuranyi (Bobic 85e).
Pays-Bas : Van der Sar, Heitinga (Van Hooijdonk 74e), Bouma, Stam, Van Bronckhorst, Davids (Sneijder 46e), Cocu, Zenden (Overmars 46e), Van der Vaart, Van Nistelrooy, Van der Meyde.

• Les deux équipes se sont affrontées en match de compétition pour la dernière fois lors de leur premier match de l'UEFA EURO 2004. Les Néerlandais de Dick Advocaat terminaient deuxièmes du groupe tandis que l'Allemagne de Rudi Völler terminait troisième et était éliminée sans avoir gagné.

18 juin 1992 : Pays-Bas 3-1 Allemagne (Rijkaard 4e, Witschge 15e, Bergkamp 72e ; Klinsmann 53e) – Stade Ullevi, Göteborg, phase de groupes de l'EURO '92
Pays-Bas :
Van Breukelen, Van Tiggelen, Koeman, F de Boer (Winter 61e), Wouters, Rijkaard, Bergkamp (Bosz 87e), Witschge, Gullit, Van Basten, Roy.
Allemagne : Illgner, Brehme, Helmer, Binz (Sammer 46e), Kohler, Frontzeck, Hässler, Effenberg, Möller, Riedle (Doll 76e), Klinsmann.

• Les Oranje de Michels ont pris le dessus sur les hommes de Berti Vogts lors de la première rencontre entre les deux équipes depuis la réunification, pour le dernier match de groupes de la phase finale 1992. Les Néerlandais terminaient premiers du Groupe B mais s'inclinaient aux tirs au but en demi-finale face au Danemark, qui battait ensuite l'Allemagne 2-0 en finale.

7 juillet 1974 : Pays-Bas 1-2 Allemagne de l'Ouest (Neeskens 2e s.p. ; Breitner 25e s.p., Müller 43e) – Olympiastadion, Munich, finale de la Coupe du Monde de la FIFA 1974
Pays-Bas :
Jongbloed, Suurbier, Rijsbergen (T de Jong 74e), Haan, Krol, Jansen, Neeskens, Van Hanegem, Rep, Cruyff, Rensenbrink (R van de Kerkhof 46e).
Allemagne de l'Ouest : Maier, Vogts, Beckenbauer, Schwarzenbeck, Bonhof, Breitner, Hoeness, Overath, Grabowski, Müller, Hölzenbein.

• La plus célèbre de leurs rencontres s'est soldée par une victoire de l'Allemagne de l'Ouest d'Helmut Schön en finale de la Coupe du Monde. Le "football total" de Michels s'inclinait sur le but décisif de Gerd Müller pour son dernier match international. Des penalties étaient inscrits pour la première fois en finale du Mondial tandis que l'Allemagne de l'Ouest devenait la première équipe à être championne du monde et d'Europe en même temps, après son triomphe au Championnat d'Europe de l'UEFA 1972.

Forme actuelle
• Les Pays-Bas n'ont raté qu'une phase finale de l'EURO, l'édition 1984, depuis leur troisième place lors de leur premier tournoi en 1976. Depuis leur triomphe en 1988, ils ont toujours passé la phase de groupes mais n'ont jamais plus atteint la finale.

• L'Allemagne de l'Ouest ou l'Allemagne a disputé toutes les phases finales de l'EURO depuis ses débuts, avec une victoire finale, en 1972. Également vainqueur en 1980 et 1996, l'Allemagne participait à la finale en 1976, 1992 et 2008 mais n'a plus été couronnée championne depuis le début du nouveau millénaire.

On se connaît ?
• Le sélectionneur des Pays-Bas Bert van Marwijk remportait la Coupe UEFA 2002 avec une équipe de Feyenoord composée notamment d'un jeune Robin van Persie, en battant le Borussia Dortmund 3-2 en finale à Rotterdam. Il allait ensuite entraîner Dortmund de 2004 à 2006.

• Plusieurs joueurs néerlandais représentent ou ont représenté des clubs allemands :
Khalid Boulahrouz (Hamburger SV 2004-06, VfB Stuttgart 2008-)
Nigel de Jong (Hamburger SV 2006-09)
Klaas-Jan Huntelaar (FC Schalke 04 2010-)
Joris Mathijsen (Hamburger SV 2006-11)
Arjen Robben (FC Bayern München 2009-)
Mark van Bommel (FC Bayern München 2006-11)
Rafael van der Vaart (Hamburger SV 2005-08)

• Van Bommel était le premier capitaine étranger du Bayern et le premier capitaine étranger à remporter la Bundesliga et la Coupe d'Allemagne. Il accrochait le doublé en 2007/08 puis 2009/10, ce dernier aux côtés des autres Néerlandais Robben et Braafheid.

• Robben a évolué avec les Allemands Manuel Neuer, Holger Badstuber, Jérôme Boateng, Philipp Lahm, Toni Kroos, Bastian Schweinsteiger, Mario Gomez et Thomas Müller au Bayern.

• Le joueur du FC Twente Luuk de Jong a inscrit le seul but du 8e de finale aller de l'UEFA Europa League face au FC Schalke en mars, mais l'équipe allemande s'imposait 4-1 au retour notamment grâce à un doublé de Huntelaar.

• Les 29 buts de Huntelaar en championnat pour Schalke en 2011/12 ont fait de lui le premier Néerlandais à terminer meilleur buteur de Bundesliga.

• Huntelaar, Neuer et Benedikt Höwedes ont gagné la Coupe d'Allemagne 2010/11 avec Schalke. Le Néerlandais marquait deux fois en finale, remportée 5-0 sur le MSV Duisburg.

• Wesley Sneijder offrait l'ouverture du score à Diego Milito lors de la victoire 2-0 du FC Internazionale Milano sur le Bayern en finale de l'UEFA Champions League 2010.

• Robben inscrivait un doublé contre l'Allemagne dans un nul 2-2 en match amical à Rotterdam le 17 août 2005.

Format de la compétition
• Si deux équipes ou plus ont le même nombre de points, les articles 8.07 et 8.08 du règlement de l'UEFA EURO 2012 s'appliquent. En mai, l'article 8.07 a été modifié après approbation du Comité exécutif de l'UEFA :
En cas d’égalité de points de plusieurs équipes à l'issue des matches de groupe, les critères suivants sont appliqués dans l'ordre indiqué :
a) plus grand nombre de points obtenus dans les rencontres directes ;
b) meilleure différence de buts dans les rencontres directes ;
c) plus grand nombre de buts marqués dans les rencontres directes ;
d) si, après l'application des critères a) à c) plusieurs équipes sont toujours à égalité, les critères a) à c) sont à nouveau appliqués afin de déterminer le classement de ces équipes. Si cette procédure ne donne pas de résultat, les critères e) à i) s’appliquent ;
e) meilleure différence de buts dans tous les matches du groupe ;
f) plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe ;
g) position dans le classement par coefficient des équipes nationales de l’UEFA (voir annexe I, point 1.2.2) ;
h) comportement des équipes en termes de fair-play (tour final) ;
i) tirage au sort.

• Les coefficients du Groupe B sont les suivants :
Pays-Bas 40,860
Allemagne 40,446
Portugal 31,717
Danemark 31,205

• Article 8.08 : Si deux équipes ayant le même nombre de points et le même nombre de buts marqués et encaissés se rencontrent dans leur dernier match de  groupe et qu’elles sont toujours à égalité à la fin de ce match, le  classement de ces deux équipes est déterminé par des tirs au but du point de réparation (voir article 16), à condition qu’aucune autre équipe du groupe n'ait le même nombre de points à l’issue de tous les matches de groupe. Si plus de deux équipes ont le même nombre de points, les critères indiqués à l’alinéa 8.07 s’appliquent.