UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Pranjić motivé par le soutien de Bilić

Ce n'est pas souvent qu'un défenseur international avoue ne pas être très bon en, mais l'arrière gauche croate Danijel Pranjić sait qu'il a le soutien de son entraîneur.

Contre l'Allemagne de Philipp Lahm, le Croate Danijel Pranjić a livré une prestation sérieuse
Contre l'Allemagne de Philipp Lahm, le Croate Danijel Pranjić a livré une prestation sérieuse ©Getty Images

Ce n'est pas souvent qu'un défenseur international avoue ne pas être très bon, surtout quand son équipe est qualifiée pour les quarts de finale d'une grande compétition. Mais l'arrière gauche croate Danijel Pranjić sait que la personne qu'il doit impressionner le soutient.

Excellente prestation
Il s'explique : "Je ne joue pas à mon poste habituel qui est au milieu" comme avec les Néerlandais du SC Heerenveen. "J'aime aller vers l'avant. Je ne suis pas un très bon défenseur et parfois j'ai du mal avec les longs ballons donc j'essaie d'attaquer." Cette affirmation est extraordinaire surtout quand on sait que les journalistes ont essayé de convaincre Slaven Bilić de ce fait après la pâle victoire de la Croatie sur l'Autriche (1-0). Mais le défenseur rendait la confiance de son sélectionneur en offrant le premier but à Darijo Srna lors de la victoire 2-1 sur l'Allemagne.

Bilić, un collègue
"Bilić est important pour nous", ajoute le joueur de 22 ans. "Il a joué pendant très longtemps et il sait tout sur le foot. Il est ami avec tous les joueurs. Après le premier match contre l'Autriche, certaines personnes critiquaient mon jeu et il m'a beaucoup parlé. Il m'a donné des conseils et j'étais meilleur au deuxième match." C'est Bilić qui a créé la bonne ambiance qui permet à des joueurs tels que Pranjić de s'exprimer librement. "Il fait partie de la famille et nous voulons gagner l'EURO ensemble", explique-t-il. "C'est un collègue. A certains moments, c'est un entraîneur, à d'autres, c'est un ami même s'il n'a pas encore joué de la guitare devant nous. Peut-être avant les quarts de finale."

Motivation
De l'extérieur, les Croates semblent être en Autriche et en Suisse pour s'amuser mais Pranjić se met sur la défensive quand on lui parle de la soirée qui suivait la victoire contre l'Allemagne. "Vous y étiez ?" rétorque-t-il. "Vous m'y avez vu ? J'étais dans ma chambre à minuit. Il y a eu une petite soirée, rien de spécial." En effet, ce succès face à la Mannschaft a motivé tout le monde pour le titre. "L'Allemagne est une grande équipe, solide, donc quand vous gagnez contre elle, ça motive pour aller plus loin", continue-t-il. "On espère jouer les prochains matches de la même façon. C'est génial pour un joueur d'être là et parfois, vous n'avez l'occasion de participer à un EURO qu'une fois dans votre vie. J'espère qu'on continuera à bien jouer et qu'on ira jusqu'en finale."