UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Masopust se souvient de 1960

Josef Masopust était un pilier de la sélection tchécoslovaque demi-finaliste de la première édition du Championnat d'Europe en France en 1960.

Masopust se souvient de 1960
Masopust se souvient de 1960 ©Getty Images

Josef Masopust était un pilier de la sélection tchécoslovaque demi-finaliste de la toute première édition du Championnat d'Europe, organisée en France en 1960. Malgré la défaite face à l'URSS, future vainqueur de l'épreuve, le milieu a continué à guider son équipe, finaliste de la Coupe du Monde 1962, année où il s'est vu décerner le Ballon d'Or. Nommé Joueur en Or de la République tchèque en 2004, l'ancien milieu du FK Dukla Praha se souvient du tournoi de 1960.

Qu'est-ce que ça représentait de jouer une demi-finale en France en 1960 ?
Je dois dire qu'en 1960, on avait formé une nouvelle équipe tchécoslovaque après la Coupe du Monde 1958 en Suède. En 1960, on n'avait pas une équipe mirobolante et atteindre le dernier carré était déjà une performance en soi.

Que retenez-vous de cette demi-finale contre l'URSS ?
Nos résultats passés contre l'URSS ne plaidaient pas en notre faveur. On n'a pas pu les battre car ils avaient plusieurs individualités très fortes, notamment le gardien Lev Yashin et le milieu Igor Netto. On a subi une lourde défaite 3-0, rappelons-le. On a perdu, ou plutôt l'URSS a remporté un succès mérité.

Que vous a inspiré votre confrontation avec le célèbre gardien Lev Yashin ?
Tout au long de ma carrière, j'ai vu passer d'excellents joueurs et d'excellents gardiens, mais, à mes yeux, deux étaient au-dessus du lot : Lev Yashin et [le gardien tchécoslovaque champion d'Europe en 1976] Ivo Viktor.

Qu'avez-vous ressenti quand vous avez été élu Footballeur européen de l'année en 1962 ?
C'est d'abord au travail de mes coéquipiers, tant au FK Dukla Praha qu'en sélection, que je le dois. Le Dukla a collectionné les titres nationaux et, au Chili à la Coupe du Monde 1962, l'équipe nationale s'est hissée en finale. Tout ça a compté dans le choix du lauréat.