UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Salzbourg 1-1 Bayern, un sauveur nommé Coman

Kingsley Coman a surgi en fin de match pour offrir le nul au Bayern dans le derby germanophone des ces huitièmes aller à Salzbourg.

Découvrez comment Kingsley Coman a réussi à arracher un match nul pour le Bayern dans les derniers instants en Autriche.
Highlights: Salzburg 1-1 Bayern

Le Bayern s'en remet à un but sur le fil de son international français pour ramener le nul de son déplacement à Salzbourg et prolonger son invincibilité en déplacement en Champions League.

Les faits marquants

21e : entré dix minutes auparavant, Adamu ouvre le score
75e: double parade de Köhn
80e: Pavard évite le 0-2 sur sa ligne
90e : Coman égalise et sauve le Bayern

Le match en bref

Il n'y a pas eu le moindre round d'observation entre Salzbourg et le Bayern. Les Bavarois ont d'abord tenté d'imposer une forte pression sur la défense autrichienne, pressant haut et se montrant dangereux, notamment par Serge Gnabry. Mais Salzbourg a su parfaitement absorber cette pression pour finalement sortir et faire mal par son jeu de transition. Adeyemi, Aaronson et Capaldo exploitaient les espaces, entré sur le terrain depuis une petite dizaine de minutes, Chikwubuike Adamu convertissait cette prise de contrôle par une ouverture du score méritée.

 Chikwubuike Adamur remplaçant buteur le plus précoce en Champions League depuis Thierry Henry
Chikwubuike Adamur remplaçant buteur le plus précoce en Champions League depuis Thierry HenryAFP via Getty Images

Le scénario de changeait pas dans les premiers instants du second acte. Le Bayern pressait, Salzbourg cherchait à exploiter le moindre contre. Mais petit à petit, l'emprise bavaroise s'intensifiait. Gnabry et surtout Coman côté gauche posaient de multiples problèmes à la défense autrichienne qui s'en sortait grâce à un immense Köhn dans les buts. Au point que l'on pensait assister à la première défaire du Bayern en déplacement depuis septembre 2017. Mais Kingsley Coman surgissait au deuxième poteau après une subtile déviation de Müller et sauver le match nul pour le Bayern.

Joueur du match PlayStation®, Mohamed Camara (Salzburg)

Homme du match, Mohamed Camara
Homme du match, Mohamed Camara

Un vrai leader sur le terrain, excellent devant comme derrière, rapide dans les phases de transition et solide en face à face. Sa lecture du jeu fut brillante.
Les observateurs techniques de l'UEFA

Photos, stats et feuille de match

Réactions

Kinglsey Coman (Bayern) au micro de Canal+
Tant que le match n’est pas fini, il reste des opportunités pour marquer, j’ai resserré dans l’action, ça a payé. J’aurai aimé faire tout le match comme la deuxième mi-temps, j’ai aussi eu plus de ballon, j’ai tout donné et je suis très content que cela ait payé. La Ligue des Champions, c’est notre principal objectif cette saison.

Oumar Solet (Salzbourg) au micro de Canal+
On a une philosophie qui est de tout donner, de ne rien lâcher, de presser, faire les efforts les uns pour les autres. Aujourd'hui, on l'a vue. On a joué contre une grande équipe et je suis très fier de mes coéquipiers.

Les chiffres du match

• 17 des 39 buts de Salzbourg en UEFA Champions League ont été marqués par des joueurs âgés de 20 ans ou moins au moment du but.

• Le Bayern est invaincu depuis 22 matches en déplacement en UEFA Champions League. Sa dernière défaite remonte à septembre 2017 à Paris (0-3).

Chikwubuike Adamu
Chikwubuike Adamu AFP via Getty Images

• Cinquantième apparition en déplacement en Champions League pour Robert Lewandowski. Avec un bilan de 37 buts, le Polonais fait mieux que l'ancien recordman à ce stade, Lionel Messi (34 buts).

• La moyenne d'âge du onze de départ de Salzbourg était de 23 ans et 242 jours, son entraîneur, Matthias Jaissle n'a que 33 ans.

Fantasy, les meilleurs marqueurs

Mohamed Camara – 7 points
Chikwubuike Adamu – 7 points
Brenden Aaronson – 6 points
Kingsley Coman – 6 points

Compos

Salzburg: Köhn; Kristensen, Solet, Wöber, Ulmer; Camara; Capaldo, Aaronson, Seiwald (Sučić 80e); Okafor (Adamu 12e), Adeyemi (Kjærgaard 87e)

Bayern: Ulreich; Pavard, Süle, Hernández; Gnabry (Choupo-Moting 77e), Kimmich, Tolisso (Sabitzer 80e), Coman; Müller, Sané; Lewandowski