UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Dortmund et Munich prédisent une grande finale

Pour l'entraîneur du Borussia Dortmund Jürgen Klopp, le Bayern est l'adversaire parfait, pour cette finale de l'UEFA Champions League à Londres.

À cinq jours de la finale entre Barcelone et la Juve à Berlin, revivez les cinq finales qui se sont disputées entre équipes d'un seul pays.
Final countdown: Five one-nation finals

La cinquième rencontre de la saison entre le Borussia Dortmund et le FC Bayern München promet d'être la plus belle si l'on en croit les deux entraîneurs Jürgen Klopp et Jupp Heynckes, qui se sont exprimé, vendredi à Wembley.

Jürgen Klopp, entraîneur de Dortmund
Notre équipe a vraiment explosé ces cinq dernières années, comme aucune autre équipe n'aurait pu le faire. Ça explique peut-être pourquoi nous vivons les choses avec un peu plus d'émotion. Avant que le premier homme arrive au sommet de l'Everest, d'autres ont fait demi-tour à 10 m du sommet. Mais au moins, ils ont essayé. Nous essayons nous aussi.

Pour être sûr de ne passer à côté d'aucun détail, il faut maîtriser ses fondamentaux à la perfection. Deux très grandes équipes vont s'affronter sous les yeux du monde entier. On a bien l'intention de continuer à progresser.

Si le football allemand a évolué plus vite qu'ailleurs ? Je n'en sais rien. Il ne domine pas la planète football non plus. Il a sûrement rattrapé de son retard. On essaiera encore d'arriver en finale mais y arriverons-nous, mystère.

Jupp Heynckes, entraîneur du Bayern
J'ai toujours essayé de réfléchir positivement. Je sais ce dont est capable mon équipe. Je l'ai déjà dit avant le match face à la Juventus, puis face à Barcelone, quand nous n'étions pas favoris. J'ai toujours su la victoire possible dans cette compétition. Nous avons une équipe fantastique qui joue en bloc. Si on peut s'appuyer là-dessus demain, on la remportera. Samedi dernier, j'ai encadré mon dernier match de Bundesliga comme entraîneur et demain, ce sera ma dernière chance de soulever un tel trophée de mes mains.

Nous avons pu travailler sur des points particuliers mais la séance de tirs au but, ça n'est jamais comme en match. Le soir du match, sous la pression, la situation change du tout au tout.

Wembley est un lieu pétri d'histoire - anglaise, européenne et internationale. Pour les joueurs, c'est une motivation supplémentaire de jouer une finale de Champions League sur une telle pelouse. Il va régner dans le stade une atmosphère unique.

Sur les équipes
Dortmund est privé de son meneur de jeu Mario Götze, blessé, qui a signé au Bayern pour la saison prochaine, ainsi que du latéral polonais Lukas Piszczek. Le Bayern n'a pas à déplorer de blessé mis à part Holger Badstuber, son défenseur, qui a quasiment passé une saison blanche et Toni Kroos, lui aussi blessé.

Bon à savoir
Le Bayern a ravi le titre de champion d'Allemagne à Dortmund qui restait sur deux couronnes. Les deux équipes se sont rencontrées quatre fois cette saison et Dortmund n'a pas réussi à battre son rival.

Sélectionné pour vous