UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Juventus veut se rattraper contre Madrid

La Juventus n'a pas été aussi solide à domicile qu'à l'accoutumée et devra prendre sa revanche sur le Real Madrid CF après s'être inclinée en Espagne.

Fabio Quagliarella célèbre son but contre Galatasaray lors de la deuxième journée
Fabio Quagliarella célèbre son but contre Galatasaray lors de la deuxième journée ©Getty Images

La Juventus, traditionnellement solide à domicile en Europe, reste sur une défaite et un nul sur sa pelouse, et devra prendre sa revanche sur le Real Madrid CF après s'être inclinée 2-1 dans la capitale espagnole.

• Le Real, qui vise une dixième C1, a débuté par un succès 6-1 sur le terrain du Galatasaray AŞ avant de s’imposer 4-0 à domicile face au FC København, Cristiano Ronaldo ajoutant deux buts à son triplé de la première journée. La Juventus a été accrochée 1-1 à Copenhague puis a concédé le nul 2-2 devant Galatasaray.

• Ronaldo a fait trembler les filets à deux nouvelles reprises lors de la victoire de Madrid face à une Juve réduite à dix lors de la troisième journée pour offrir au Real cinq points d'avance en tête du groupe et laisser la Vieille Dame à la troisième place.

Antécédents
• Le match aller a relancé la rivalité entre deux clubs qui ont brandi ce trophée quatre fois à eux deux depuis l’avènement de l’UEFA Champions League, cumulant sept apparitions en finale.

• Ils s’affrontaient en finale à Amsterdam en 1998 lorsqu’un but de Predrag Mijatović mettait un terme à l’attente de 32 ans des Merengues pour remporter leur septième titre en C1.

• Ces deux équipes se sont rencontrées 15 fois au total, toutes en C1, l’avantage du terrain s’avérant décisif : le bilan du Real à domicile est de 5 v., 2 d. tandis que celui de la Juve est de 5 v., 1d.

• Elles se sont affrontées pour la dernière fois en phase de groupes 2008/09 lorsque l’équipe italienne l’emportait à domicile et à l’extérieur. La Juve l'emportait 2-1 à Turin, Alessandro Del Piero et Amauri lui donnaient deux buts d'avance avant la réduction du score de Ruud van Nistelrooy. Deux semaines plus tard, Del Piero signait un doublé au stade Santiago Bernabéu lors d’un succès 2-0.

• Composition des équipes au Stadio Olimpico le 21 octobre 2008 :
Juventus : Manninger, Grygera, Legrottaglie (Mellberg 46e), Chiellini, Molinaro, Marchionni, Sissoko, Marchisio (Salihamidžić 37e), Nedvěd, Amauri (Iaquinta 78e), Del Piero.
Madrid : Casillas, Sergio Ramos, Pepe, Cannavaro, Heinze, Van der Vaart (Drenthe 76e), Gago, Sneijder, Raúl, Van Nistelrooy, Higuaín (Robben 54e).

• Cette rencontre était l'une de cinq victoires consécutives pour la Juventus à domicile face au Real.

• Le club italien s'est qualifié pour la finale 2002/03 après s'être incliné 2-1 en Espagne à l'aller en l'emportant 3-1 à domicile au retour. En finale, les Bianconeri s'inclinaient aux tirs au but suite à un match nul et vierge face à l'AC Milan de Carlo Ancelotti.

• Madrid s'était rendu en Italie 14 fois en Italie avant d'y décrocher sa première victoire, battant l'AS Roma 2-1 lors de la première phase de groupes 2001/02. Les Madrilènes ne l'ont plus emporté lors de leurs six dernières visites en Italie et une victoire 3-0 chez la Roma en phase de groupes 2004/05. Leur bilan chez des formations pensionnaires de Serie A est de 4 v., 7 n. et 17 d.

Repères
• De retour en UEFA Champions League après trois années d'absence, les champions d’Italie s’inclinaient 2-0 à domicile et à l’extérieur face au FC Bayern München en quarts de finale la saison dernière, le revers à domicile mettant ainsi un terme à une série d’invincibilité de 11 rencontres à domicile en compétitions de l’UEFA.

• Lors de la phase de groupes, les Bianconeri faisaient match nul 1-1 avec le FC Shakhtar Donetsk à l'occasion de leur première rencontre européenne au Juventus Stadium. S'en suivaient des victoires face au FC Nordsjælland (4-0), Chelsea FC (3-0) et Celtic FC (2-0).

• Le Real, deuxième de la Liga en 2012/13, a terminé deuxième du Groupe D derrière le Borussia Dortmund la saison dernière. Les deux équipes se retrouvaient en demi-finales lors desquelles un revers 4-1 en Allemagne compliquait la tâche de l’équipe de Liga. La Maison Blanche remportait le match retour 2-0 mais était éliminée 4-3 sur l’ensemble des deux matches, voyant son parcours s’arrêter dans le dernier carré pour la troisième saison consécutive.

On se connaît ?
• Carlo Ancelotti, double vainqueur de la C1 avec l'AC Milan en tant que joueur avant de diriger le club vers la gloire en 2003 (face à la Juve) et 2007, a entraîné la Juventus entre 1999 et 2001 et Antonio Conte était le capitaine de l’équipe à cette époque.

• L’entraîneur adjoint du Real Madrid Zinédine Zidane a joué pour la Juve entre 1996 et 2001 et était coéquipier de Conte.

• Xabi Alonso a inscrit le troisième but égalisateur du Liverpool FC lors du nul 3-3 face au Milan d’Ancelotti en finale de l’UEFA Champions League 2005 à Istanbul. Andrea Pirlo manquait sa tentative lors du succès de l’équipe anglaise aux tirs au but.

• Alonso et Pirlo étaient à nouveau adversaires au milieu de terrain deux ans plus tard lorsque le Milan d’Ancelotti battait Liverpool 2-1 en finale à Athènes.

• Iker Casillas, Álvaro Arbeloa, Sergio Ramos, Xabi Alonso et Fernando Llorente figuraient dans l'équipe d'Espagne victorieuse de la Coupe du Monde de la FIFA 2010.

• Paul Pogba et Raphaël Varane ont tous deux effectué leurs débuts pour la France le 22 mars 2013 en match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA face à la Géorgie au Stade de France. Karim Benzema jouait également lors de cette victoire 3-1.