UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Hyypiä va les faire "jouer sans peur"

Mené 4-0, le Bayer 04 Leverkusen et Sami Hyypiä ne craignent pas le Paris Saint-Germain, et Laurent Blanc reste prudent.

Hyypiä va les faire "jouer sans peur"
Hyypiä va les faire "jouer sans peur" ©UEFA.com

Son équipe du Bayer 04 Leverkusen a beau être menée 4-0 par le Paris Saint-Germain après le match aller, Sami Hyypiä espère que ses garçons feront bonne figure au Parc des Princes. Pour l’entraîneur du PSG Laurent Blanc, le match de mercredi sera l’occasion de montrer que son "effectif est assez riche" et que les Parisiens se battent réellement pour leur première couronne européenne.

Paris
Laurent Blanc, entraîneur

On ne craint pas forcément quoi que ce soit avant un match. On les joue pour les gagner. Demain, ce sera la même chose. On respecte beaucoup cette équipe. Il faut confirmer ce qu'on a fait et très bien fait au match aller. Mais demain, il y aura un match à gagner. Il faut se préparer pour ce genre de match. On ne joue pas un match en UEFA Champions League à la va-vite. Depuis lundi, on prépare ce match. On le prépare bien. Et j'espère que demain nous allons donner la meilleure des réponses. On se doit de prendre le jeu à notre compte, de créer du jeu, de créer des situations dangereuses pour gagner ce match. Mais on n'a pas à craindre quoi que ce soit.

Paris favori ? Je laisse cela aux observateurs. Ils ont un avis différent après chaque match. Nous, nous essayons d'aller le plus loin possible dans cette compétition. Quand je dis que nous n’avons pas grand-chose à craindre pour le match de demain, je le pense vraiment, mais Leverkusen aura un esprit de revanche. Donc, méfiance.

Les gros de l'UEFA Champions League, on les connaît, ceux qui ont une histoire, il y a des clubs qui ont beaucoup plus d'histoire que le Paris-Saint-Germain, il y a des clubs qui l'ont gagnée. Donc ces clubs là auront toujours un temps d'avance par rapport au Paris Saint-Germain. Maintenant, on doit combler ce retard, ce ne sera pas facile, on le sait. Mais nous faisons tout pour pouvoir le combler et être à la hauteur des ambitions du club.

 

Ce week-end
Samedi : SC Bastia 0-3 Paris (Ibrahimović 6e, Lavezzi 19e 88e)

Sirigu ; Van der Wiel, Alex, Marquinhos, Maxwell ; Verratti (Cabaye 65e), Thiago Motta, Rabiot (Matuidi 65e) ; Lucas (Pastore 80e), Lavezzi ; Ibrahimović.

• L’ouverture du score d’Ibrahimović, qui lui permet de prendre la sixième place du classement des buteurs de l’histoire du club, était le 100e but des Parisiens cette saison toutes compétitions confondues.

Blessés et suspendus
Blanc a affirmé vouloir "protéger" Zlatan Ibrahimović même si sa blessure au dos évolue correctement. Blanc a également confirmé qu’il ménagerait Marco Verratti, Gregory van der Wiel, Blaise Matuidi, Hervin Ongenda et Kingsley. Jérémy Menez, titulaire une seule fois en Ligue 1 en 2014, n’était pas du déplacement à Bastia en raison d’une blessure au mollet, tandis que Zoumana Camara est sur la touche pour un problème similaire.

Leverkusen
Sami Hyypiä, entraîneur

C’est un match de Champions League, donc on n’a pas besoin de motiver ses joueurs. Nous avons disputé trois grands matches dans cette compétition cette saison: deux face au Manchester United [FC] et un contre Paris [Saint-Germain]. Les trois fois, nous avions un peu la boule au ventre, à nous de mieux aborder cette rencontre.

C’est une situation nouvelle pour moi, j’essaye d’apprendre beaucoup de ce genre de situation. Nous n’avons pas beaucoup modifié notre façon de faire. Je pense que l’équipe a besoin de confiance en soi, et nous pouvons peut-être la trouver en disputant un bon match demain. Ce qui est important, c’est de retrouver une certaine stabilité derrière, d’autant que nous vivons une période difficile actuellement. Alors bien sûr, je vais demander à mes joueurs d’attaquer, même si nous n'allons pas pour nous jeter à l'abordage, mais c'est surtout défensivement qu'il faut progresser. Et si nous réussissons une bonne prestation dans ce domaine demain, cela pourra nous aider pour le reste de la saison.

Nous allons tout donner pour gagner, jouer sans peur et pratiquer notre jeu. Bien sûr, il sera très difficile de l’emporter, mais l’objectif est d’au moins réaliser un bon match.

Ce week-end
Samedi : Hannover 96 1-1 Leverkusen (Rudnevs 33e ; Castro 28e)
Leno ; Hilbert, Wollscheid, Spahić, Boenisch ; Castro, Rolfes, Can ; Hegeler (Sam 24e), Son (Brandt 69e) ; Kiessling (Derdiyok 79e).

• La Werkself a perdu huit de ses 11 derniers matches depuis la fin de la phase de groupes, dont cinq des six derniers. Bernd Leno a repoussé son cinquième penalty de la saison lors du nul 1-1 contre Hanovre.

Blessés et suspendus
Jens Hegeler s’est déchiré un ligament de la cheville droite samedi et devrait rater le restant de la saison. Lars Bender n’était pas à Hanovre en raison de problèmes musculairestandis que Stefan Reinartz (talon) et Ömer Toprak (cheville) sont également incertains même s'ils se sont entraînés mardi.

Bon à savoir
• Il faut remonter cinq ans en arrière pour voir le PSG, avec Camara, remporter sa seule confrontation aller-retour face à un club de Bundesliga : 5-1 au total contre le VfL Wolfsburg en 16es de finale de la Coupe UEFA 2008/09.