3-1, avantage Madrid ? Pas sûr

Remonter une défaite 3-1 n'est pas tâche facile pour Naples, mais le Real a déjà pris la porte après avoir remporté la première manche sur ce score...

3-1, avantage Madrid ? Pas sûr
3-1, avantage Madrid ? Pas sûr ©Getty Images

Remonter une défaite 3-1 face aux tenants de l'UEFA Champions League ne sera pas tâche facile pour Naples, mais le Real a déjà pris la porte après avoir remporté la première manche d'une double confrontation européenne sur ce même score...

LIRE AUSSI : le Real prend une option

Quand une victoire 3-1 ne suffit pas...

Les plus grands retours en Champions League
Les plus grands retours en Champions League

2e tour de Coupe UEFA 1971/72 :
Real Madrid 3-1 PSV Eindhoven
PSV Eindhoven 2-0 Real Madrid (tot. 3-3)
Le Real, tombeur du PSV en demi-finales de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne la saison précédente, s'incline aux Pays-Bas sur des buts signés Mulders et Oeki Hoekema après avoir pris une option sur la qualification à Madrid.

2e tour de Coupes des champions 1978/79 :
Real Madrid 3-1 Grasshoppers
Grasshoppers 2-0 Real Madrid (tot. 3-3, les Grasshoppers qualifiés aux buts marqués à l'extérieur)

Le club de Zurich, demi-finaliste de la Coupe UEFA la saison précédente, décroche son billet pour le 3e tour de la C1 grâce à un doublé de Claudio Sulser, futur président de la Commission de discipline de la FIFA.

LIRE AUSSI : Ronaldo, plus qu'un buteur

Le Real champion en 2016
Le Real champion en 2016

Quarts de finale de Coupe UEFA 1981/82 :
Real Madrid 3-1 Kaiserslautern
Kaiserslautern 5-0 Real Madrid (tot. 6-3)
Un résultat qui demeure la défaite la plus lourde des Madrilènes en compétitions européennes. Friedhelm Funkel s'offre un doublé au cours des 17 premières minutes de jeu pour effacer l'avantage d'un Real Madrid réduit à neuf en première période suite aux expulsions de San José et Laurie Cunningham.

Quarts de finale de Coupe UEFA 1992/93 :
Real Madrid 3-1 Paris Saint-Germain
Paris Saint-Germain 4-1 Real Madrid (tot. 5-4)
Quelle fin de match à Paris : Iván Zamorano réduit le score à 3-1 dans les arrêts de jeu et les deux équipes semblent devoir se départager en prolongation... jusqu'au coup de boule d'Antoine Kombouaré dans les toutes dernières secondes ! L'ancien coach du PSG avait déjà marqué un but similaire face à Anderlecht au tour précédent.

PUISQUE VOUS Y ÊTES...

Temps forts : Real 3-1 Naples
Temps forts : Real 3-1 Naples
Six succès européens du PSG
Six succès européens du PSG
Cinq bijoux signés Hamsik
Cinq bijoux signés Hamsik
Cinq coups francs catalans
Cinq coups francs catalans