UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Grands duels des 8es : Ramos - Hamšik

Duel de capitaines aujourd'hui à l'occasion de la rencontre entre le Real et Naples, et de joueurs emblématiques : Sergio Ramos contre Marek Hamšik.

Grands duels des 8es : Ramos - Hamšik
Grands duels des 8es : Ramos - Hamšik ©Getty Images

 

Autres duels des 8es

 

Ils n'occupent pas le même poste, mais ils sont tous deux aussi importants dans leur équipe à l'approche des 8es de finale de l'UEFA Champions League, entre le Real Madrid et Naples. Ramos le Castillan est le défenseur buteur, Hamšik le Napolitain est le détonateur du club italien.

1. Leur saison

Ramos a démarré très fort en 2016/17 en marquant de la tête le but de l'égalisation en Super Coupe de l'UEFA dans le temps additionnel. L'homme au buts providentiels a récidivé dans le Clasico contre Barcelone et il reste l'une des pièces maîtresses du Real.

©AFP/Getty Images

À la lutte avec Raphaël Varane, Pepe ou Nacho pour une place dans la charnière centrale de l'équipe de Zidane, l'ancien joueur du FC Séville est toujours aligné dans les matches clé et ne déçoit que rarement.

Hamšik ne cesse de prendre de l'ampleur à Naples. Le patron de l'équipe de Slovaquie dispose d'un statut similaire à Naples. En fin d'année 2016, il est devenu le troisième meilleur buteur de l'Histoire du club, pouvant sereinement mettre le cap sur les 115 buts de Maradona.

Verdict : égalité !

2. Leur passé

©Sportsfile

Ramos dispose de l'un des plus gros palmarès de l'Histoire du football, si on ajoute à ses trophée glanés avec le Real à ceux qu'il a brandi en équipe nationale d'Espagne. Cette exprience lui permet d'aborder les plus grand matches sans pression et d'y briller.

UEFA Champions League
ClubJBM
Real Madrid969
Total969
Super Coupe de l'UEFA
ClubJBM
Real Madrid21
Total21
UEFA Europa League
ClubJBM
Sevilla61
Total61

©AFP/Getty Images


Hamšik
est loin d'avoir le palmarès de son adversaire. Avec Naples, il ne compte que deux Coupes d'Italie, dont une en tant que capitaine. Sa force, c'est sans doute sa constance sur la durée. Hamšik, c'est chaque saison une douzaine de buts + passes décisives, depuis sont arrivée à Naples en 2007


UEFA Champions League
ClubJBM
Napoli205
Total205
UEFA Europa League
ClubJBM
Napoli409
Total409
Coupe UEFA Intertoto
ClubJBM
Napoli21
Total21

Verdict : Ramos

3. Leur équipe

©Getty Images

Le Real de Ramos est non seulement le tenant du titre, mais il a réussi un automne remarquable en Liga, avec une invincibilité record pour Zinédine Zidane. L'entraîneur français, qui est là à la tête de son premier club pro, gère les égos énormes d'un vestiaire parmi les plus prestigieux du monde avec la plus grande délicatesse.

Même s'il y a eu quelques passages un peu plus délicats et beaucoup de réussite dans le temps addicitonnel, le Real deuxième de son groupes, n'a aucunement perdu le statut d'épouvantail de la compétition qu'il a retrouvé depuis la fin des années 1990. Comme le dit Zidane : "Le Real est attendu partout et doit gagner partout."

©AFP/Getty Images

Le Naples de Hamšik n'a ni le même budget ni le même passé que le Real, mais sous les ordres de Maurizio Sarri, le club de Campanie a retrouvé des couleurs et le droit de rêver, même si en Italie la Juventus est dans une grosse période de domination.

Sarri a bâti une équipe rapide en contre et en pleine confiance actuellement, à l'image de sa révélation Dries Mertens, 4 buts et 3 passes décisives dans la phase de groupes cette saison, avec assez peu de temps de jeu.

Verdict : Ramos

Verdict final : Ramos 3-1 Hamšik !

Autour du match

José Callejón sous les couleurs du Real Madrid
José Callejón sous les couleurs du Real Madrid©AFP/Getty Images
  • Le Real Madrid dominait le Napoli au premier tour de la Coupe des champions 1987/88, s'imposant 2-0 à domicile avant un nul 1-1 en Italie.
  • Madrid éliminait la Roma à ce stade de la compétition la saison dernière grâce à des victoire 2-0 à l'extérieur comme à domicile.
  • La Maison Blanche tombait face à une formation italienne, la Juventus, en 8es de finale de l'édition 2004/05 (1-2 tot.).
  • Raúl Albiol rejoignait Naples en provenance du Real Madrid en 2013 ; il a disputé 81 rencontres de Liga en quatre saisons au Santiago Bernabéu.
  • José Callejón a été formé au Real Madrid, où il a inscrit huit buts en 55 matches de championnat avant de prendre la direction de Naples en 2013.
  • Naples se faisait éliminer de l'UEFA Europa League la saison dernière par une équipe espagnole, Villarreal, en 16es de finale.
  • Les Partenopei restent sur quatre matches sans victoire face à un club espagnol.

Lire aussi

VOIR MAINTENANT...

Hamšik en action avec Naples
Hamšik en action avec Naples

 

Hamšik, son but face à Besiktas
Hamšik, son but face à Besiktas
Ramos brandit le trophée
Ramos brandit le trophée