Kimmich, l'étoile montante du Bayern

Joshua Kimmich est passé en peu de temps de troisième division à l'élite et la sélection, animé par une immense soif d'apprendre. Récit d’une ascension.

Kimmich, l'étoile montante du Bayern
Kimmich, l'étoile montante du Bayern ©Getty Images

L’an passé à la même époque, il était sur le point de faire son entrée dans le groupe du Bayern. Douze mois plus tard, désormais établi dans son club et en sélection, Joshua Kimmich, 21 ans a attendu 39 matches pour inscrire son premier but. Depuis, il en a marqué sept en huit matches.

Kimmich débute sa carrière au VfB Stuttgart mais c’est lors de son passage en troisième division, à Leipzig, qu’il débute véritablement son ascension. Il devient alors un titulaire indiscutable d’une équipe promue en seconde division.

Kimmich à Stuttgart
Kimmich à Stuttgart©Getty Images

"C’était important pour moi de prendre mes repères chez les Seniors. Ce sont des matches complètement différents de ceux de l’élite, des matches basés essentiellement sur le combat et l’envie. Il n’y a que peu de technique. C’était important de s’habituer à sa difficulté. Tout était différent chez les séniors, même l’entraînement, tout va plus vite que chez les jeunes. C’était important d’avancer par étape, d’abord en troisième division puis en seconde, puis au Bayern."

C’est en 2015 qu’il rejoint le Bayern et s’il admet que ce fut une marche importante à gravir, Kimmich ne tarde pas à faire impression, tapant dans l’œil de Pep Guardiola. Il a alors tout absorbé comme une éponge. "Quand je suis arrivé, je savais qu’il y avait du chemin à parcourir. Je devais m’adapter. A chaque entraînement, j’apprenais – j’apprends encore. Tu poses des questions à tes coéquipiers, ils te donnent des conseils que tu dois ensuite appliquer. Il faut garder les yeux et les oreilles ouvertes et essayer d’apprendre pour progresser au mieux."

De la troisième division à la sélection
De la troisième division à la sélection©Getty Images

Milieu défensif, les progrès de Kimmich se sont matérialisés sur le terrain. Auteur du triplé sur le plan national avec son club et membre de la sélection lors de l’UEFA EURO 2016, il a commencé la phase finale sur le banc avant de prendre place au poste de latéral droit. Il a alors brillé et intégré l’équipe du tournoi, gagnant des comparaisons avec Philipp Lahm. "C’est un modèle pour moi. Il y a peu de joueurs au monde qui ont montré un tel niveau de régularité. Je ne pense pas avoir vu trois mauvais matches de sa part. Les joueurs sont jugés sur leurs mauvais matches, avec Philipp, il n’y en a pratiquement pas."

C’est aussi vrai pour Kimmich. Placé plus haut sur le terrain par Carlo Ancelotti, il découvre désormais un nouveau poste. "Mon adaptabilité est un mélange de discipline et d’instinct. Je suis football, la seule chose que j’aime est d’être sur le terrain, ce n’est pas comme si cela n’avait aucune importance pour moi mais ma position sur le terrain est finalement anecdotique. Je ne pense pas que je deviendrai un buteur mais à chaque position qu’on me confèrera, je me donnerai à 100%. Chaque position nécessite différentes choses de toi et tu apprends énormément. Cela t’aide à devenir un joueur plus complet."

Les meilleurs moments de Bayern - Rostov
Les meilleurs moments de Bayern - Rostov