Et la Vieille Dame se révolta

Dépassée et menée 2-0 à domicile par le Bayern à l'heure de jeu, la Juventus a pourtant réussi à recoller à 2-2. Comment expliquer un tel sursaut ?

Et la Vieille Dame se révolta
Et la Vieille Dame se révolta ©AFP/Getty Images

Dépassée et menée 2-0 à domicile par le Bayern à l'heure de jeu, la Juventus a réussi à se faire violence pour finalement recoller à 2-2. Comment expliquer un tel sursaut ?

Temps forts de Juventus 2-2 Bayern
Temps forts de Juventus 2-2 Bayern

Le douzième homme
"On aurait pu faire un meilleur résultat", convenait le gardien du Bayern Manuel Neuer à l'issue de la rencontre. "Mais tout ce bruit dans le stade nous a fait perdre un peu de concentration."

En effet, les chants "Chi non salta, non ci crede" (Qui ne saute pas n'y croit pas) et "Noi vogliamo undici leoni" (Nous voulons voir onze lions) entonnés par les supporters "bianconeri" ont sans doute aidé Paulo Dybala et Stefano Sturaro à relancer la Juve.

L'apport du banc
Les remplacements opérés par Massimiliano Allegri y ont contribué, eux aussi. Souvent blessé depuis octobre, Hernanes a ainsi avantageusement suppléé Claudio Marchisio, blessé, tandis que Álvaro Morata et Sturaro sont dans le coup sur l'égalisation. "C'est le point culminant de ma jeune carrière", reconnaissait le milieu de 22 ans. "J'espère vivre d'autres soirées aussi intenses. Le Bayern est costaud, mais on est bien revenus."

Dybala vient d'ouvrir son compteur dans la compétition
Dybala vient d'ouvrir son compteur dans la compétition©AFP/Getty Images

Le facteur Dybala
Déjà adopté par les fans de la Juventus, l'attaquant de 22 ans a attendu le bon moment pour inscrire son tout premier but en UEFA Champions League et totalement modifier la physionomie de la partie. "On a joué avec notre coeur", insistait l'Argentin après coup. "On savait que le Bayern était très fort mais, en seconde période, on a réussi à plus les presser. Reste à se déplacer dans un stade où peu d'équipes s'imposent, mais on peut le faire si on joue comme en seconde période."

Allegri encourage les siens
Allegri encourage les siens©Getty Images

Un état d'esprit irréprochable
La Juve s'est accrochée jusqu'au bout, mais ce n'est pas nouveau. Souvenez-vous comment elle a éliminé le Real Madrid, en demi-finale de l'année dernière. Ou comment elle a récupéré la place de leader de Serie A avec 15 succès de rang, après une entame de saison cataclysmique. "Fino alla fine" (Jusqu'à la fin) est l'un des slogans du club. Tout sauf un hasard.

Le Bayern de Josep Guardiola va-t-il éliminer la Juventus ?
Le Bayern de Josep Guardiola va-t-il éliminer la Juventus ?©AFP/Getty Images