Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Malmö évoque Ibra

Markus Rosenberg, l'ancien coéquipier de Zlatan Ibrahimović à Malmö, est revenu sur le match de mercredi face au PSG.

Zlatan Ibrahimović face à Franz Brorsson
Zlatan Ibrahimović face à Franz Brorsson ©AFP/Getty Images

Pas moins de cinq joueurs formés au MFF étaient présents sur la pelouse pour en affronter un sixième, Zlatan Ibrahimović, dans une soirée très particulière pour la ville du sud de la Suède. La défaite cinq buts à zéro de Malmö devant Paris, a quelque peu refroidi le capitaine Markus Rosenberg.

"Les attentes étaient très élevées avant ce match très particulier. Nous voulions faire plus", a-t-il déclaré. "(Zlatan) a disputé un bon match, il a distribué des passes précises et il a marqué un but."

Si Rosenberg a déjà joué avec l'attaquant parisien par le passé, ce n'est pas le cas du défenseur de 19 ans Franz Brorsson titularisé en défense centrale en raison de la suspension de Kári Árnason. "Je ne voulais pas que Zlatan se sente à l'aise ce soir. Je voulais le pousser dans ses derniers retranchements", dit-il.

Cela n'a pas vraiment fonctionné et avec le but marqué, Ibrahimović a pu vivre la soirée dont il a rêvé. Avant le match, le capitaine habituel, Thiago Silva, avait même décidé de lui confier le brassard et son entraîneur, Laurent Blanc, de le faire sortir la 85e minute pour qu'il recueille l'ovation de tout un stade qui s'est levé pour saluer l'enfant de la ville.

Haut