UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Enrique : "Le match parfait"

Les réactions des deux entraîneurs, Luis Enrique et Pep Guardiola, après la victoire du FC Barcelone 3-0 sur le Bayern Munich.

Highlights: Barcelona 3-0 Bayern
Highlights: Barcelona 3-0 Bayern

Luis Enrique, Barcelona, entraîneur
Je n'ai pas souvenir d'avoir vu le Bayern avoir si peu d'occasions nettes. Il n'y eut que celle de Lewandowski dans la première période. Nous en avons eu énormément c'est pour nous un résultat parfait. Il nous rapproche de la finale. Mais il nous faut terminer le travail au match retour. Je suis très satisfait de la manière dont les choses se sont déroulées. Nous savions exactement comment jouer face un adversaire d'une telle qualité.

Josep Guardiola, Bayern, entraîneur
Nous voulions garder la maîtrise du ballon, mais contre Barcelone, ce n'est pas possible. Après le premier but, nous avons perdu de l'allant et le dernier but est celui de trop. Barcelone, c'est Léo (Lionel Messi). C'est une très bonne équipe qui est au sommet de sa forme en ce moment. Tous ces joueurs, Neymar, Luis Suárez, le meilleur moyen de les maîtriser c'est qu'ils ne touche pas la balle. Sur les deux premiers buts, nous n'étions pas en place et le troisième a été presque inévitable.

 Si vous n'avez pas le ballon contre Barcelone, ça devient difficile et notre projet de jeu était de monopoliser ce ballon et de les faire courir. Mais nous n'avons pas dominé. Avec quatre défenseurs, nous avons été plus solides que si nous n'en avions eu que trois. Nous avons perdu le contrôle du ballon dans les dernières minutes du match. Nous avons toujours essayé de marquer. Nous étions bien jusqu'au premier but, quand nous avons perdu le contrôle.

 J'aurais pu faire davantage de changements, mais j'ai voulu conserver mon équipe sur le terrain (il n'a fait qu'un seul changement). Je suis fier de mon équipe. Pendant deux ou trois mois, nous avons eu des problèmes, mais nous sommes tout de même arrivés jusque-là. Ces joueurs ont remporté des trophées importants ces dernières années, certains ont remporté la Coupe du Monde. Je ne fuis pas mes responsabilités. Je ne peux que remercier ses joueurs. Nous savions qui nous avions en face ce soir. Pour moi, ça a bien fonctionné, par le passé, cette stratégie de contrôler la possession du ballon, je ne conçois pas le football différemment. Mais je félicite Barcelone. Rendez-vous la semaine prochaine à Munich.