UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Barcelona s'en relèvera

À défaut d'une septième demi-finale consécutive en Champions League, Barcelone a encore des titres à jouer cette saison.

Mascherano dans un duel avec Adrián López
Mascherano dans un duel avec Adrián López ©AFP/Getty Images

L'ambition du FC Barcelona de disputer une septième demi-finale consécutive en UEFA Champions League s'est brisée avec une défaite un but à zéro en quarts de finale retour sur le terrain du Club Atlético de Madrid. Deux des joueurs de l'équipe catalane rendent hommage à leur adversaire et expriment leurs regrets. Mais il reste encore des titres à aller conquérir cette saison. 

Javier Mascherano, milieu de Barcelone 
Nous sommes évidemment abattus ; cela fait très mal mais c'est ainsi. Ce n'était pas le résultat souhaité. Ce fut une double confrontation équilibrée qui s'est jouée à très peu de choses. Au final, ce sont eux qui se qualifient. L'Atlético a très bien commencé le match de ce soir, ce ne fut pas notre cas. Nous devions marquer, mais même si ce sont eux qui l'ont fait, cela n'a pas vraiment changé les données de notre problème. Malheureusement, cela ne nous a pas souri. Nous avons eu des occasions, mais nous sommes éliminés.

Maintenant, il va falloir tirer les leçons de cela. Nous devons garder la tête haute parce que nous avons un match très important qui va arriver en championnat samedi et dans la semaine suivante, nous jouons en finale de la Coupe du Roi. Nous ne pouvons pas nous appesantir sur ce qui s'est passé ce soir même si nous voulions vraiment aller plus loin.

Xavi Hernández, milieu de Barcelone
Il va nous falloir revoir ce match, mais je pense que nous avons eu quatre ou cinq occasions qu'habituellement nous mettons au fond. Je pense que nous avons été à la hauteur de ce défi et que nous aurions mérité au moins le match nul et la prolongation. Nous avons disputé de bons matches dans cette double confrontation. Nous aurions pu marquer des buts à domicile et à l'extérieur. Nous avons laissé filer la qualification parce que nous n'avons pas transformé nos occasions de but. Mais bravo à l'Atlético.