UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Un Real revanchard contre Dortmund

Éliminé par Dortmund l'an passé, le Real de Carlo Ancelotti, "prêt à 100 %", va tenter de prendre sa revanche sur l'équipe de Klopp.

Carlo Ancelotti (Real Madrid) veut faire la différence à l'aller
Carlo Ancelotti (Real Madrid) veut faire la différence à l'aller ©Getty Images

Éliminé par le Borussia Dortmund la saison passée, le Real Madrid CF de Carlo Ancelotti, "prêt à 100 %", va tenter de prendre sa revanche sur l'équipe de Jürgen Klopp.

Madrid
Carlo Ancelotti, entraîneur

Nous avons réussi une belle campagne jusque-là, nous sommes l'une des deux seules équipes invaincues. Nous sommes prêts à 100 % pour cette rencontre.

Dortmund sera privé de Lewandowski, c'est une grosse perte pour eux. C'est une équipe compacte, qui excelle dans ses transitions (de la défense vers l'attaque). Ils ont des blessés, mais ils ne changeront pas leur manière de jouer. J'admire beaucoup leur entraîneur, il réussit un travail fantastique. Il est arrivé en finale de Champions League l'année dernière, c'est un objectif pour tous les entraîneurs.

J'ai vu les demi-finales de l'année dernière contre le Borussia. C'étaient des matches étranges. J'ai trouvé qu'à l'aller, le Real avait une bonne maîtrise en première période, mais la deuxième mi-temps était incroyable. C'est le genre de choses que l'on peut voir en UEFA Champions League, il va falloir jouer avec une grosse intensité.

Nous allons tenter de produire un football offensif car il nous faudra décrocher un bon résultat. Mais il va falloir bien sûr faire très attention aux contres de Dortmund.

Ce week-end
Samedi :
 Real Madrid 5-0 Rayo Vallecano de Madrid (Ronaldo 15e, Carvajal 55e, Bale 68e et 70e, Morata 78e)
López ; Carvajal, Pepe, Ramos, Coentrão ; Illarramendi (Isco 62e), Alonso, Di María (Casemiro 70e) ; Bale, Benzema (Morata 73e), Ronaldo.

• Après deux revers consécutifs en Liga face aux FC Barcelona et Sevilla FC les relégant à la troisième place, les hommes d'Ancelotti ont su réagir avec la manière mais comptent toujours trois points de retard sur le Club Atlético de Madrid.

Blessés et suspendus
Marcelo (ischio-jambiers) devrait être indisponiible pour les deux manches. "Fábio Coentrão est prêt à le remplacer", déclarait Ancelotti. "Il est en forme et n'a pas disputé beaucoup de rencontres. Nous saurons pallier cette absence."

Dortmund
Jürgen Klopp, entraîneur
Je ne suis pas un magicien et il est vrai qu'on doit faire face à une grosse adversité cette saison. J'ai de très bons joueurs et ma tâche consiste à les rendre encore meilleurs. Certains, qui ne jouent pas tout le temps, vont progresser grâce à ce match.

Le Real Madrid dispose maintenant d'une plus grande flexibilité et il a une vitesse de jeu ahurissante. Le FC Barcelona, le Real Madrid et le Bayern München sont les favoris. L'an passé, on a barré la route au Real Madrid, on va s'efforcer d'en faire de même.

Jouer le match retour à domicile nous procure un petit avantage, mais j'ai peur que le Real Madrid essaie de plier le match dès l'aller. Je les ai observés et ils ne terminent jamais une rencontre sans occasion de but. Mais, si on joue notre jeu et si on garde la tête haute, on aura nos chances.

Ce stade est merveilleux et il va nous falloir des "cojones". Le Real est favori malgré ses problèmes, car je le trouve meilleur maintenant, avec [Gareth] Bale et [Àngel] Di María à leur meilleur niveau. On a l'habitude du rôle d'outsider dur à battre. On saura profiter du moindre espace.

Ce ne sera pas une catastrophe si on perd. Peu d'équipes ont un bilan comparable au nôtre depuis dix ans. On n'aura sans doute pas la possession, mais les un contre un pourraient s'avérer décisifs, malgré l'absence de [Robert] Lewandowski. On va faire de notre mieux sans lui.

Ce week-end
Samedi : VfB Stuttgart 2-3 Dortmund (Gentner 9e, Harnik 19e ; Reus 30e, 68e s.p. et 82e)Weidenfeller ; Grosskreutz, Papastathopoulos, Hummels, Durm ; Kehl, Kirch (Aubameyang 60e) ; Hofmann (Jojić 76), Mkhitaryan (Sahin 60e), Reus ; Lewandowski.

• Marco Reus a inscrit son troisième triplé en Bundesliga pour offrir à Dortmund sa première victoire après avoir été mené de deux buts depuis novembre 2003.

Blessés et suspendus
Robert Lewandowski est suspendu. Neven Subotić (genou), Marcel Schmelzer (aine), Jannick Bandowski (pied), Sven Bender (aine), İlkay Gündoğan (dos) et Jakub Błaszczykowski (genou) sont tous à l'infirmerie. Łukasz Piszczek s'est plaint d'une douleur musculaire à l'échauffement samedi et a passé la rencontre sur le banc.

Bon à savoir ?
• Les deux clubs se sont affrontés quatre fois en 2012/13, Dortmund affichant d’abord sa supériorité en phase de groupes en s’imposant 2-1 à domicile grâce à des buts de Robert Lewandowski et Marcel Schmelzer contre une réalisation de Cristiano Ronaldo. En Espagne, Dortmund a mené deux fois grâce à Marco Reus et un but contre son camp d’Álvaro Arbeloa, Madrid répondant par Pepe et Mesut Özil.