UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Cristiano a bousculé la Vieille Dame

Real Madrid CF 2-1 Juventus
Auteur d'un doublé a Benabéu, Cristiano Ronaldo plonge la Juventus dans le doute.

Real Madrid 2-1 Juventus ©AFP/Getty Images

Auteur d'un doublé au stade Santiago Bernavbéu, Cristiano Ronaldo plonge la Juventus dans le doute et offre au Real madrid CF cinq points d'avance en tête du Groupe B de l'UEFA Champions League.

Les Turinois ont payé cher leur deux débuts de mi-temps totalement ratés. Sur un mauvais alignement défensif, les hommes d'Antonio Conte ont tout d'abord laissé Ángel Di María adresser une superbe passe décisive dans leur dos à Cristiano Ronaldo. D'un crochet extérieur, CR7 évitait la sortie de Gianluigi Buffon et redressait avec beaucoup de technique le ballon vers les filets (1-0, 4e).

Au retour des vestiaires, Giorgio Chiellini expédiait un coup de coude volontaire dans le visage de Ronaldo et le défenseur italien regagnait le vestiaire prématurément (48e). Dès lors, à dix contre onze, la mission s'annonçait bien difficile pour des Italiens qui restaient sur deux résultats nuls face au FC Kobenhavn (1-1) et à domicile contre le Galatasaray AS (2-2).

Mais ils y croyaient quand même les Turinois... À trois reprises durant les vingt premières minutes, ils mettaient une grosse pression sur le but d'Iker Casillas. Une première frappe enroulée du droit de Carlos Tévez flirtait avec la transversale du Real (15e).

Et la défense madrilène n'en restait pas à une seule apathie générale. Martín Cáceres tentait sa chance à mi-distance. Là aussi, il ne manquait juste qu'un peu plus de précision (18e). Enfin Tévez se retrouvait encore une fois en position idéale. Mais de nouveau, seule la cible semblait inaccessible pour les Turinois (20e).

On ne le pensait pourtant pas longtemps. Sur l'offensive suivante, Andrea Pirlo expédiait un excellent centre de la droite. Paul Pogba, absolument seul au second poteau, plaçait un gros coup de tête, repoussé d'une main ferme par Casillas. Malheureusement pour le portier espagnol, le cuir revenait dans les pieds de Fernando Llorente qui en tombant parvenait tout de même à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 22e) et par la même inscire son premier but en Ligue des champions à 28 ans !

Le bonheur italien n'était pourtant que de courte durée... Sept minutes en tout et pour tout ! Sur un coup franc de Ronaldo, Chiellini retenait Asier Illarramendi par le cou en pleine surface de réparation. L'arbitre hésitait quelques secondes mais désignait finalement le point de penalty. D'une frappe sous la transversale, Ronaldo ne laissait aucune chance à Buffon (2-1, 29e) et inscrivait son doublé de la soirée, mais surtout son septième but en Ligue des champions cette saison.

Le jeu s'équilibrait ensuite, même si le milieu de terrain italien prenait régulièrement le dessus sur son vis-à-vis. Pour autant, le Real restait, lui, très dangereux en contre. Di Maria, Karim Benzema et Ronaldo faisait frissonner Santiago Bernabeu sur un contre mené à cent à l'heure et qui aurait pu se transformer en plus beau collectif de la soirée avec un tout petit peu plus de réussite (38e).

Le scénario de début de deuxième période changeait bien sûr la donne, d'autant que Conte devait revisiter son schéma tactique, en sacrifiant une bonne partie de son secteur offensif, Llorente (50e) puis Pirlo (59e). Si Madrid se procurait encore deux énormes occasions en seconde période par Benzema (66e) puis Sami Khedira (74e), les hommes de Carlo Ancelotti restaient jusqu'au bout sous la menace d'une Juventus jouant son va-tout dans le dernier quart d'heure.

Avec neuf points en trois matches, le Real est pratiquement déjà qualifié pour les huitièmes de finale, après seulement trois journées. A contrario, la situation de la Juventus qui n'a toujours pas gagné le moindre match et qui pointe désormais à la troisième place du Groupe B se complique.