UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Manchester de justesse face à la Real

Manchester United FC 1-0 Real Sociedad de Fútbol
Un but contre son camp dès la 2e minute d'Iňigo Martínez a suffi aux Anglais pour prendre la tête.

Manchester United 1-0 Real Sociedad ©Getty Images

Le Manchester United FC a réussi à oublier ses problèmes à domicile pour battre de justesse la Real Sociedad de Fútbol 1-0 et prendre seul la tête du Groupe A de l'UEFA Champions League.

Un but malheureux d'Iňigo Martínez dès la deuxième minute a fait la différence et permet aux Mancuniens d'enchaîner avec un deuxième succès à Old Trafford en UEFA Champions League, alors que le club restait sur deux résultats négatifs chez lui en Premier League. Manchester compte désormais sept points en tête du Groupe A, tandis que la Real ne décolle pas après une troisième défaite de rang.

L'unique but du match arrivait après une perte de balle de Carlos Vela qui profitait à Patrice Evra sur le flanc gauche. Wayne Rooney prenait le relai et effaçait deux défenseurs en s'infiltrant dans la surface avant d'adresser une frappe qui heurtait le second poteau. Au rebond, Iñigo Martínez devançait Javier Hernández – aligné à la place de Robin van Persie – mais le défenseur renvoyait le ballon dans ses propres filets.

La Real, qui manque encore d'expérience sur la scène européenne, prenait le pire départ possible et se voyait acculée en défense par les Red Devils, à commencer par l'homme du match, Rooney. Ryan Giggs donnait également des sueurs froides aux Espagnols, ce qui est d'autant plus remarquable qu'à 39 ans, le joueur est de quatre ans l'aîné de l'entraîneur de la Real, Jagoba Arrasate.

Les Espagnols répliquaient timidement avant la pause par Haris Seferovic puis Antoine Griezmann, qui touchait le poteau. Au retour des vestiaires, la Real insistait mais se heurtait encore aux montants sur un centre-tir d'Alberto de la Bella. Les Mancuniens se procuraient également plusieurs occasions, sans parvenir à tromper Claudio Bravo.