UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Bayern termine le travail contre la Juventus

Juventus 0-2 FC Bayern München (tot. 0-4)
Mario Mandžukić a scellé le sort de la rencontre avant le but de Claudio Pizarro.

Juventus 0-2 Bayern ©AFP/Getty Images

Des buts en seconde période signés Mario Mandžukić et Claudio Pizarro permettent au FC Bayern München de s'imposer 2-0 face à la Juventus pour la deuxième fois en huit jours. Les Bavarois se qualifient pour les demi-finales de l'UEFA Champions League.

Le nouveau champion d'Allemagne a contrôlé sans souci les attaques d'une Juventus volontaire en première mi-temps avant de trouver la faille grâce à une tête plongeante de Mandžukić à la 64e minute de jeu, mettant fin au rêve des Bianconeri qui devaient alors marquer quatre buts. Dans le temps additionnel, Pizarro corsait l'addition qui perd son premier match européen dans son nouveau stade.

La Juve tentait pourtant rapidement de prendre l'ascendant, d'abord par Mirko Vučinić, qui n'inquiétait pas Manuel Neuer, puis par Claudio Marchisio, dont la frappe lointaine manquait le cadre. Le Bayern était plus menaçant dès sa première attaque, mais Simone Padoin s'interposait sur un tir de près de Mandžukić à la réception d'une belle passe de Franck Ribéry.

À la 23e minute de jeu, Andrea Pirlo frappait un puissant coup franc de l'entrée de la surface, parfaitement boxé par Neuer. Peu après, Paul Pogba prenait l'espace à droite mais son centre tendu ne trouvait aucun coéquipier dans la surface.

Dix minutes avant la pause, Jupp Heynckes était contraint de sortir Daniel Van Buyten, blessé, et envoyé Jérôme Boateng dans l'arène. Le Bayern, déjà sacré champion en Bundesliga à six journées de la fin, terminait fort cette première mi-temps : David Alaba obligeait Gianluigi Buffon à sortir un arrêt délicart sur une frappe puissante après un corner de la droite.

Comme en début de match, la Juve entrait sur le terrain avec les meilleures intentions. Fabio Quagliarella manquait d'ouvrir la marque sur une frappe du droit après avoir dribblé Philipp Lahm, mais ratait le poteau droit de Neuer de quelques centimètres. Le Bayern était dangereux à son tour à la 57e minute sur une contre-attaque d'école : Ribéry trouvait Mandžukić à l'entrée de la surface, le buteur remettait à Robben dont la splendide frappe enroulée s'écrasait sur le poteau.

Il ne fallait attendre que quelques minutes de plus pour que le Juventus Stadium soit réduit au silence. Sur un coup franc excentré à gauche de Bastian Schweinsteiger, la reprise à bout portant de Javi Martínez était repoussée par Buffon, mais Mandžukić suivait au rebond et ouvrait la marque de la tête. Thomas Müller aurait pu alourdir le score mais le cadre lui échappait quand il reprenait une belle passe de Robben. C'était finalement Pizarro, entré en cours de jeu et bien placé à la réception d'une passe de Schweinsteiger, qui mettait la cerise sur le gâteau bavarois.