UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Mourinho prudent avant de défier le Bayern

José Mourinho a rappelé à ses joueurs qu'une saison "est un marathon", tandis que Jupp Heynckes s'attend à voir "la crème de la crème" mercredi soir.

Mourinho prudent avant de défier le Bayern
Mourinho prudent avant de défier le Bayern ©UEFA.com

José Mourinho a beau avoir battu le FC Barcelona 2-1 ce week-end, l'entraîneur du Real Madrid CF rappelle à ses joueurs que la saison "est un marathon" alors que Jupp Heynckes se méfie de la menace offensive du Real.

Real Madrid
José Mourinho, entraîneur
Je ne veux rien demander à nos supporters, ils doivent donner aux joueurs ce qu'ils pensent que les joueurs méritent. Le plus important, c'est de savoir quel genre d'équipe, de joueurs et de style on a. On doit accentuer nos forces et masquer ce qui n'est pas positif. Nous défendons nos idées et nous savons ce que nous voulons faire et comment le faire. Je sais également ce que le Bayern veut faire. S'ils ne marquent pas, ils seront éliminés. Je pense qu'ils vont marquer.

Le match contre Barcelone ne voudra rien dire si nous ne gagnons pas le championnat. C'est un marathon et il faut toujours garder le rythme. Nous allons essayer d'atteindre la finale, ces joueurs le méritent. Le Bayern est une grande équipe, l'entraîneur est bon et ils ont le droit de penser qu'ils vont jouer la finale. Ils ont la force d'une équipe.

Je vois mes joueurs passionnés par cette demi-finale comme mes joueurs de l'Inter l'étaient il y a deux ans avant la demi-finale contre le Barça. Ce n'est pas une question d'âge, c'est une question d'UEFA Champions League. Ils veulent simplement la gagner. Ces années à Madrid m'offrent une riche expérience et me font progresser en tant qu'entraîneur. J'ai travaillé dans différents pays avec différentes mentalités, différents joueurs. Nous pouvons gagner deux titres, un seul ou aucun. C'est la passion du football qui me donne des cheveux blancs.

Résultat du week-end
Samedi : FC Barcelona 1-2 Real Madrid (Sánchez 70e ; Khedira 17e, Ronaldo 73e)
Casillas ; Arbeloa, Pepe, Ramos, Coentrão ; Alonso, Khedira ; Di María (Granero 74e), Özil (Callejón 89e), Ronaldo ; Benzema (Higuaín 90e+3).

• Madrid totalise 109 buts en Liga cette saison, soit deux de plus que lors du précédent record du club établi en 1989/90, et compte désormais sept longueurs d'avance sur le Barça en tête de la Liga. Madrid n'avait pris qu'un point lors de ses sept précédents matches de Liga face au Barcelone de Josep Guardiola.

Blessures
Lassana Diarra (ischio-jambiers, absent depuis le 21 mars) et Ricardo Carvalho (cuisse, 20 mars) ont repris l'entraînement mais ne font pas partie du groupe.

Bayern
Jupp Heynckes, entraîneur
Mercredi soir, nous verrons la crème de la crème du football. En termes de tradition, les deux équipes sont fantastiques et c'est pour cette raison que ce sera très équilibré. En regardant ce que le Real Madrid a fait lors du Clásico ce week-end, cela veut malheureusement dire beaucoup. Ils ont rarement gagné (à Barcelone) ces dernières années mais ils ont réussi cette fois.

Cela pourrait être encore plus difficile que nous l'avions envisagé demain soir en raison de ce que nous avons vu samedi à Barcelone. Je connais le stade grâce à mon passage ici et je suis conscient que l'atmosphère sera très spéciale. J'ai de bons souvenirs d'ici. C'était très difficile d'être entraîneur du Real à l'époque, tout comme je suis sûr que c'est le cas aujourd'hui. J'ai réalisé après avoir gagné la Champions League ici combien il s'agissait d'une obsession pour tous les gens du club et tous les fans.

Madrid doit marquer mais nous savons également que nous sommes capables de faire de même à tout moment. Nous verrons comment se développeront les choses au fil des 90 minutes et, si le match va aussi loin, en prolongation. Le Real a un grand potentiel offensif mais mon équipe également. Il faut reconnaître, cela dit, que Madrid a inscrit 109 buts dans son championnat et quelque chose comme 150 buts toutes compétitions confondues. Ils ont un grand potentiel offensif et il faudra en tenir compte.

Résultat du week-end
Samedi : SV Werder Bremen 1-2 Bayern (Naldo 51e ; Naldo c.s.c. 75e, Ribéry 90e)
Neuer ; Rafinha, Tymoshchuk, Luiz Gustavo, Contento ; Schweinsteiger, Pranjić (Kroos 64e) ; Usami, T Müller, Olić (Ribéry 64e) ; Petersen (Gomez 70e).

• Le but en fin de match de Franck Ribéry a relancé le Bayern dans la lutte pour le titre pendant trois heures avant que la victoire du Borussia Dortmund 2-0 sur le VfL Borussia Mönchengladbach n'offre aux Schwarzgelben une avance irrattrapable de huit points en tête de la Bundesliga à deux journées de la fin.

Blessures
Daniel Van Buyten est indisponible depuis le 20 janvier en raison d'une fracture du métatarse. Breno (genou) n'a pas joué cette saison.

Bon à savoir
Madrid a remporté 10 de ses 11 derniers matches à domicile dans la compétition, inscrivant 22 buts en cinq sorties cette saison. Le bilan des Merengues est impressionnant face à des visiteurs allemands : 17 victoires, 3 nuls et 2 défaites.