UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Heynckes attend du spectacle

Mise en bouche avant la prometteuse demi-finale aller entre le FC Bayern München de Jupp Heynckes et le Real Madrid CF de José Mourinho.

Heynckes attend du spectacle
Heynckes attend du spectacle ©UEFA.com

L'entraîneur du FC Bayern München Jupp Heynckes entrevoit un duel prometteur en demi-finale d'UEFA Champions League face au Real Madrid CF mais refuse de considérer son adversaire comme le favori. Son homologue José Mourinho s'attend à un gros engagement de la part du Bayern dans l'optique de la finale prévue à Munich.

Bayern
Jupp Heynckes
Pour moi il n'y a pas de favori évident. Tout le monde devra surveiller Cristiano Ronaldo et pas seulement (Philipp) Lahm, car ce joueur est omniprésent. Le fait que la finale se déroule à Munich constitue bien évidemment une source de motivation supplémentaire pour nous. C'est une opportunité unique. Nous ne sommes plus dans la course au titre en Bundesliga mais la pression demeure élevée. Nous pouvons encore remporter deux trophées. Le reste il faut l'oublier. Nous allons assister à un match spectaculaire, pas seulement en attaque mais aussi en défense.

Résultats du week-end
Samedi : Bayern 0-0 1. FSV Mainz 05
Neuer ; Rafinha, Boateng, Badstuber, Contento ; Tymoshchuk, Schweinsteiger; Robben, T Müller (Kroos 79e), Alaba (Ribéry 46e) ; Olić (Gomez 61e)

• Jupp Heynckes a effectué cinq changements par rapport à l'équipe défaite par le Borussia Dortmund trois jours plus tôt : Diego Contento, Rafinha, Anatoliy Tymoshchuk, Ivica Olić et Schweinsteiger ont pris place dans le onze de départ, Philipp Lahm, Luiz Gustavo, Ribéry, Gomez et Kroos sur le banc.

• Fin de série pour Lahm, qui restait sur 105 titularisations d'affilée depuis avril 2009.

• Le Bayern dérape pour la deuxième fois d'affilée et achève un cycle de 11 victoires de rang à domicile, toutes compétitions confondues. Les Bavarois accusent huit points de retard sur le leader, Dortmund, à trois journées de la fin du championnat.

• C'était le 800e match de Bundesliga du club, et le premier à se terminer sans but à la Fußball Arena München depuis la venue du 1. FC Köln le 18 septembre 2010.

Sur l'équipe
Victime d'une fracture du métatarse le 20 janvier, Daniel Van Buyten est toujours indisponible. Touché à un genou, Breno n'a pas encore foulé la pelouse cette saison.

Real Madrid
José Mourinho, entraîneur
Je sais très bien qui sera sur le terrain, sur le banc ou dans les tribunes. Pour ce genre de matches, j'arrête mes choix plusieurs jours avant la rencontre. Je ne vous dirai rien de plus si ce n'est qu'un joueur comme Kaká, par exemple, peut être déterminant. Je ne pense pas que nous soyons favoris. Certains comme (Franz) Beckenbauer ou (Ottmar) Hitzfeld le pensent aussi au vu de nos récents résultats face au Bayern. Le Bayern va jouer avec beaucoup d'envie. Ça devrait être une partie intéressante.

Résultats du week-end
Samedi : Madrid 3-1 Real Sporting de Gijón
(Higuaín 37e, Ronaldo 74e, Benzema 82e ; De las Cuevas 30e s.p.)
Casillas ; Arbeloa, Pepe, Sergio Ramos, Marcelo ; Khedira, Şahin ; (Benzema 46e), Callejón (Di María 46e), Özil, Ronaldo ; Higuaín (Granero 76e)

• Madrid, privé de Xabi Alonso, suspendu, a égalé le record du club du nombre de buts inscrits en une saison, qui tenait depuis 1989/90 : 107. Le Sporting, qui avait ouvert le score, a terminé à dix après l'expulsion de Roberto Canella.

• Cristiano Ronaldo a fait mieux que l'an dernier et ses 40 buts en une saison de Liga. Il en est à 59 buts en 55 matches avec son club et son pays cette saison.

• Madrid avait trouvé le filet lors des 41 rencontres qui ont précédé le 0-0 contre le Valencia CF, le 8 avril.

Sur l'équipe
Ricardo Carvalho (blessé à la cuisse depuis le 20 mars) et Lassana Diarra (blessé aux ischio-jambiers depuis le 21 mars) ont repris l'entraînement mais n'ont pas fait le voyage à Munich. Marcelo et Ángel Di María sont rétablis de leur blessure au dos et à la cuisse respectivement.

Bon à savoir
Le Bayern tient la corde avec 10 victoires contre 6 pour Madrid, lors des 18 derniers matches entre les deux équipes. À domicile, le bilan des Bavarois est de 8 victoires, un seul nul et aucune défaite.