UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Une Inter "neuve" pour la réception de l'OM

Claudio Ranieri sait que l'Olympique de Marseille est efficace à l'extérieur en Champions League, mais il pense que l'Inter est sur une bonne dynamique.

Internazionale - Marseille ©AFP/Getty Images

Claudio Ranieri, l'entraîneur du FC Internazionale Milano, sait que l'Olympique de Marseille est efficace à l'extérieur en UEFA Champions League, mais il pense que son équipe est sur la bonne pente et que la bonne ambiance retrouvée permettra de renverser la défaite 1-0 du match aller, d'autant que l'OM reste sur quatre défaites.

Inter
Claudio Ranieri, entraîneur
Demain, on va essayer de marquer, mais on va faire attention à ne pas encaisser de but. L'OM est une bonne équipe, solide et dangereuse en contre-attaque. On connaît leurs qualités et leurs faiblesses. Ils ont obtenu plus de points à l'extérieur qu'à domicile en Champions League, mais comparé au match aller, l'ambiance et l'humeur sont bien meilleures dans notre groupe.

La victoire de vendredi contre le Chievo nous a encouragés et instillé un esprit neuf. On veut continuer en Champions League et on est déterminés à passer. L'équipe ne se relâchera pas et ,comme (Dejan) Stanković l'a dit, on a repris confiance après une période difficile. L'équipe a toujours tout donné et on l'a montré à Vérone, où on a marqué en fin de match parce qu'on a continué à se battre. L'Inter n'abandonne jamais.

L'OM sera une équipe différente si (Loïc) Rémy débute la partie. Il a un style de jeu différent, mais on fera tout pour l'arrêter.

Saison nationale
• Vendredi 9 Mars : AC Chievo Verona 0-2 FC Internazionale Milano (Samuel 87e, Milito 90e)
Júlio César ; Maicon, Lúcio, Samuel, Nagatomo ; Zanetti, Stanković, Poli (Cambiasso 84e) ; Sneijder ; Forlán (Pazzini 71e), Milito.

• Walter Samuel a marqué son premier but en 31 parties avec l'Inter, mettant un terme à neuf matches sans victoire, toutes compétitions confondues. Pendant cette série, les Nerazzurri ont obtenu deux nuls quand ils ont réussi à marquer et ont perdu les 7 rencontres où ils n'ont pas trouvé le chemin des filets.

Blessures
Maicon s'est blessé au genou à Marseille a manqué deux matches avant de rejouer vendredi. Andrea Ranocchia s'est blessé à la cuisse droite à l'entraînement le 23 février et ne participera pas au match retour.

Marseille
Didier Deschamps, entraîneur
La victoire de l'aller nous donne un petit avantage, mais l'Inter reste favori. Nous n'avons rien à perdre. L'Inter est une grande équipe et fera tout pour se qualifier. Tactiquement, ce sera très important de défendre, mais aussi de marquer et de bien jouer. C'est notre objectif.

L'Inter doit gagner, alors qu'on peut se contenter d'un nul. On résistera et on frappera fort pour leur faire mal avec nos qualités. On a retrouvé trois joueurs importants avec Loïc Rémy, Stéphane Mbia et Mathieu Valbuena. Notre objectif était d'atteindre les 8es, mais on fera de notre mieux pour aller aussi loin que possible.

Demain, de nombreux supporters seront présents. Ils suivent l'équipe avec une grande passion et nous sommes très fiers d'eux. Ranieri dispose de nombreuses options en attaque. Milito est un grand joueur. Il peut y avoir des surprises dans leur composition, comme à l'aller, mais je pense que Ranieri restera sur une stratégie traditionnelle.

Saison nationale
Vendredi 9 mars : AC Ajaccio 1-0 Olympique de Marseille (André 88e)
Mandanda ; Azpilicueta, Fanni, N'Koulou, Traoré ; Kaboré, Mbia (Diarra 83e), Cheyrou (Valbuena 64e) ; Amalfitano (Rémy 46e), J Ayew, Brandão.

• Depuis le match aller, Marseille a enchaîné 4 défaites et n'a pas marqué un seul but, sa plus mauvaise série depuis octobre/novembre 2006. Outre Ajaccio, ces revers, tous en Ligue 1, ont été infligés par le Stade Brestois 29 (1-0), le Toulouse FC (0-1) et l'Évian Thonon-Gaillard FC (0-2). Ce dernier match avait été reporté le 11 février pour cause de terrain gelé.

Blessures
Stéphane Mbia (cuisse, absent depuis le 22 janvier), Loïc Rémy (ischios, 15 février) et Mathieu Valbuena (cuisse, 29 février) ont tous renoué avec la compétition vendredi. André-Pierre Gignac, remis de sa blessure aux adducteurs contractée le 2 décembre, a rejoué contre Brest et Toulouse, mais a rechuté dans ce dernier match. Il était absent vendredi mais il figure dans le groupe. Idem pour André Ayew a joué malgré un problème à l'épaule : "Je dois me faire opérer, mais si je le fais maintenant, ma saison est terminée. Je vais continuer comme cela pour le moment." Morgan Amalfitano, sorti à la mi-temps vendredi, souffre d'une cheville, il ne s'est pas entraîné depuis.

Bon à savoir
Les deux clubs se sont rencontrés la première fois en Coupe UEFA 2003/04, lorsque l'OM de José Anigo s'était imposé 1-0 à l'aller et au retour en quarts de finale, avant d'atteindre la finale. Didier Drogba avait marqué le seul but à l'aller, imité par Camel Meriem au retour, permettant à Marseille d'obtenir sa première victoire en Italie. Javier Zanetti avait joué les deux rencontres. L'entraîneur italien était Alberto Zaccheroni.