UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Arsenal s'incline devant le génie

Malgré la déception de leur élimination en quart de finale, les joueurs de l'Arsenal FC saluent Lionel Messi, "capable de tout faire", confie Bacary Sagna.

La performance de Lionel Messi (FC Barcelona) a été saluée par l'ensemble des joueurs d'Arsenal
La performance de Lionel Messi (FC Barcelona) a été saluée par l'ensemble des joueurs d'Arsenal ©Getty Images

Sagna estimait que perdre 4-1 était "très sévère" pour les visiteurs mais il reconnaissait que la meilleure équipe allait affronter le FC Internazionale Milano en demi-finale. "Sur l'ensemble des deux matches, ils méritent vraiment de se qualifier", confiait le Français à UEFA.com. "Mais même lorsque nous avions besoin de deux buts, nous pensions encore avoir une chance. Nous avons récemment montré beaucoup de force mentale, en inscrivant des buts tard dans le match. Mais lorsque Messi a inscrit le quatrième but, nous savions que le match était terminé".

Si Messi avait été relativement calme à l'aller, le joueur de 22 ans était tout simplement implacable au retour. Sagna ajoute : "Pour moi, il a encore prouvé qu'il est le meilleur au monde. Il est capable de tout faire. Il garde le ballon, il dribble, il marque. C'est très dur de l'arrêter car son centre de gravité est bas. Nous lui avons laissé trop d'espaces lors des deux rencontres et il nous a punis". Bendtner était également généreux dans ses éloges sur Messi, déclarant : "Il a marqué quatre buts fantastiques. C'est un joueur phénoménal et la pièce maîtresse d'une grande équipe. C'est le meilleur au monde".

Theo Walcott admettait être impatient de "regarder jouer le meilleur joueur au monde" dans les jours à venir. "C'est décevant car nous avions fait une bonne entame", ajoutait le jeune international anglais dont le contre a conduit au but de Bendtner. "Ces cinq minutes (après l'ouverture du score) étaient décisives mais nous n'avons pas réussi à résister. On ne peut se permettre de donner des occasions à Barcelone et nous leur en avons malheureusement donné quelques-unes. Mais cela a été une bonne expérience pour nous tous. Nous devons désormais nous en servir".