UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Pour Sir Alex, Giggs est simplement le meilleur

Sir Alex Ferguson décrit Ryan Giggs comme "probablement l'un des plus grands joueurs de tous les temps", après le joueur de 35 ans élu la semaine dernière Joueur de l'Année par l'Association des footballeurs professionnels anglais.

Ryan Giggs est inépuisable
Ryan Giggs est inépuisable ©Getty Images

Sir Alex Ferguson a qualifié Ryan Giggs "probablement l'un des meilleurs joueurs de tous les temps", le joueur de 35 ans élu la semaine dernière Joueur de l'Année par l'Association des footballeurs professionnels anglais.

"Une fois dans une vie"
Giggs, qui dispute sa 19e saison au Manchester United FC, reste un joueur clé de l'effectif. S'il fallait encore le prouver, il a disputé son 800e match pour le club lors de la demi-finale aller de l'UEFA Champions League, la semaine dernière face à l'Arsenal FC (victoire 1-0), et il a ouvert le score samedi sur le terrain du Middlesbrough FC, pour montrer la voie d'une victoire 2-0 qui permet à MU de conserver son avance à la tête de la Premier League. "On rencontre parfois des joueurs dont on se dit qu'on ne croise qu'une fois dans sa vie ; je dirais que Ryan Giggs est l'un de ces joueurs", déclare Sir Alex.

"Des moments magiques"
"Il est arrivé dans cette équipe pour son 17e anniversaire, et maintenant ça fait presque 20 ans qu'il arpente son aile. Son endurance, le fait qu'il dure aussi longtemps, c'est incroyable. Mais ce n'est pas tout, car il a créé des moments magiques au fil de ces 20 années. Même aujourd'hui, à 35 ans, il continue à faire des choses qui nous font dire : 'Mais comment il fait ça, à 35 ans ?'. Je pense que c'est probablement l'un des plus grands joueurs de tous les temps."

"Désir"
Les statistiques reflètent les commentaires du manager, car Giggs tentera ce mois-ci de remporter son onzième titre de champion et sa troisième UEFA Champions League. "Il possède une forme athlétique naturelle, ainsi qu'un immense désir de donner le meilleur de lui-même", poursuit Sir Alex. "Les demandes et les attentes sont énormes sur les joueurs dans le football moderne, et ça peut affecter le comportement des joueurs. Mais quand on regarde Ryan, on voit qu'il n'a jamais changé. Ce qui caractérise les grands joueurs comme Ryan Giggs, c'est quelque chose d'indescriptible, une sorte de moteur qui ne cale jamais, et c'est vraiment rare. Continuer à évoluer au plus haut niveau européen à 35 ans, c'est extraordinaire."

"Expressif"
Sir Alex n'est pourtant pas étranger au succès, lui qui a tout gagné au cours de ses 23 années à la tête de Manchester United. Mais à 67 ans, il affiche toujours la même passion. "C'est simple", déclare-t-il. "J'aime me lever tôt, venir ici et regarder les joueurs s'entraîner ; c'est un bonheur dont je ne me lasse pas. J'ai toujours pensé que le football était un sport qui permettait de s'exprimer. Ce n'est pas qu'un exercice mondain, le but n'est pas de pouvoir dire qu'on a gagné 1-0 le samedi. Pour moi, c'est bien plus que ça. Ça permet aux joueurs de se sublimer. J'ai eu la chance dans toute la carrière, même à Aberdeen, d'avoir des joueurs qui s'exprimaient très bien grâce à leur football."

"Un peu jaloux"
Sir Alex n'est pas du genre à se contenter de son palmarès : après avoir offert au club sa deuxième Coupe des clubs champions européens en 1999, et une troisième l'an dernier, il estime que les succès européens des Red Devils sont toujours éclipsés par ceux des clubs comme le Real Madrid CF, l'AC Milan et le Liverpool FC. "J'ai toujours dit que nous ne l'avions pas gagnée assez de fois. Ça m'irrite de voir que le Bayern l'a remportée quatre fois, Liverpool cinq fois, l'Ajax quatre fois, le Milan sept et le Real Madrid neuf fois... Je suis parfois un peu jaloux : nous aurions dû faire plus en Champions League. Cette année, nous avons l'occasion de remporter un quatrième titre, et j'espère que nous ne la laisserons pas passer."

Pas prêt de raccrocher
La longévité de Sir Alex est remarquable. Il a commencé sa carrière d'entraîneur à l'âge de 32 ans à l'East Stirlingshire FC, et 35 printemps plus tard, il n'a pas l'intention de quitter le banc de si tôt. "J'y ai pensé il y a quelques années, c'est vrai, mais j'ai changé d'avis et je pense que je n'en aurai plus jamais envie. J'aime ce travail. Je suis dans le bon club, j'ai eu de la chance d'y être, et je pense que les attentes qui y règnent, celles d'être toujours au sommet, me font du bien." Et cela fait clairement du bien à Manchester United aussi.