UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Finlande remporte la deuxième UNITY EURO CUP aujourd’hui à Francfort, mettant ainsi en lumière le pouvoir d’inclusion du sport.

À la fin d’une journée mémorable marquée par un esprit de sportivité et d’inclusion, la Finlande a battu la République d’Irlande 2-1 lors de la finale de la UNITY EURO CUP 2023.

UEFA UNITY EURO CUP 2023, Finale Finlande - Irlande, Campus du DFB, Francfort-sur-le-Main, 28.06.2023, photo : Lara Suffel/DFB
UEFA UNITY EURO CUP 2023, Finale Finlande - Irlande, Campus du DFB, Francfort-sur-le-Main, 28.06.2023, photo : Lara Suffel/DFB Lara Suffel/DFB

La UNITY EURO CUP 2023 a une nouvelle fois été à la hauteur des attentes en matière d’inclusion et d’autonomisation pour les seize équipes nationales engagées, qui réunissaient des réfugiés, femmes et hommes, et des joueurs locaux des pays européens participants.

Ce tournoi unique en son genre, qui s’est déroulé à Francfort, en Allemagne, a donné aux joueurs l’occasion de représenter leur pays d’accueil, ou l’Union européenne dans le cas de l’équipe UE, dans une compétition internationale.

Sur le terrain et en dehors, l’édition 2023 de la UNITY EURO CUP a mis en lumière le rôle que le football peut jouer pour renforcer les liens entre les communautés d’accueil et les réfugiés, en faisant tomber les barrières et en créant un esprit d’inclusion grâce au langage universel du sport.

Le football peut aussi aider à changer les perceptions et les attitudes négatives vis-à-vis des personnes déplacées et les aider à se sentir incluses et intégrées dans leurs communautés d’adoption. La UNITY EURO CUP souligne également la capacité du football à améliorer l’avenir des réfugiés dans le monde.

Aleksander Čeferin, président de l’UEFA :

« Le football est une force fédératrice dans un monde où les barrières ne manquent pas. Ce tournoi illustre parfaitement la profonde influence de notre sport sur la vie des gens et défend des valeurs chères au HCR et à l’UEFA. Se retrouver dans un environnement inconnu est souvent difficile, mais le football est un puissant moteur d’intégration et de création de liens sociaux. Il favorise la compréhension et offre des possibilités pour des engagements structurés et des expériences qui peuvent réellement toucher nos communautés. »

Dans le cadre de sa Stratégie de durabilité du football 2030, l’UEFA promeut activement l’intégration des réfugiés, des demandeurs d’asile et des personnes déplacées dans les communautés d’accueil par l’intermédiaire du football.

Le HCR a développé une stratégie dans le domaine du sport baptisée « More than a Game » (Plus qu’un jeu), qui souligne le rôle que le sport et les organisations sportives peuvent jouer pour améliorer la vie des personnes déplacées et apatrides et favoriser l’intégration au sein des communautés d’accueil.

Filippo Grandi, Haut-Commissaire de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés :

« Ce tournoi est un excellent exemple de la manière dont le sport peut unir les individus et les communautés, faire tomber les barrières culturelles et leur donner les moyens de devenir autonomes. Offrir aux personnes qui ont été durement touchées par la guerre, les conflits, la discrimination ou la persécution des occasions de s’investir dans le sport peut les aider à guérir, à renforcer leurs compétences, ou à en acquérir de nouvelles, et à se sentir incluses. Nous pouvons le voir dans notre travail quotidien avec les réfugiés, et j’ai pu le constater à nouveau aujourd’hui. »

L’ancien arbitre international, Felix Brych, qui a officié lors de la finale 2017 de l’UEFA Champions League, a dirigé la finale du tournoi sur le campus du DFB à Francfort. Chaque équipe était aussi soutenue par une ambassadrice ou un ambassadeur de renom, avec des supporters et des équipes locales invitées à assister à la phase de groupes sur les terrains du SC Weiss-Blau, un club local de Francfort.

« La UNITY EURO CUP rapproche les gens et les nations, elle crée une atmosphère positive même dans les périodes difficiles. Sur le terrain, tout le monde est égal, et chacun joue selon les mêmes règles, a déclaré Brych. Faire partie de ce tournoi signifie beaucoup pour moi, c’était un grand honneur. »

Alors que le trophée était remis à la Finlande, son capitaine, Hassan Yaghoubi, a dit : « C’est un tournoi spécial, c’est une occasion unique pour chacun ici de se réunir, de se rencontrer et j’espère que cela va continuer ainsi chaque année. Selon moi, le football est le meilleur sport au monde. Voir toutes ces personnes rassemblées, avoir du plaisir et rire, c’est l’essence même de la vie. »

Cette édition du tournoi réunissait seize équipes (le double de la première édition, qui s’est déroulée en Suisse en 2022) avec des joueurs représentant l’Allemagne, l’Arménie, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Irlande du Nord, l’Italie, la Lettonie, Malte, les Pays-Bas, la République d’Irlande, la Suisse, l’Ukraine et une équipe UE.

Note à l’intention des médias :

Les photos du tournoi peuvent être téléchargées ici à des fins éditoriales uniquement.