Formation des arbitres à Madrid en vue du lancement de la VAR

L’UEFA introduira l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) la saison prochaine, et les arbitres européens s’y préparent avec diligence, comme l’atteste le dernier cours à Madrid, qui a constitué un autre jalon important.

Aux côtés de Roberto Rosetti, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA, l’arbitre finlandais Mattias Gestranius consulte l'écran pour passer en revue un incident.
Aux côtés de Roberto Rosetti, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA, l’arbitre finlandais Mattias Gestranius consulte l'écran pour passer en revue un incident. ©Sportsfile

L’UEFA et les arbitres européens travaillent d'arrache-pied pour préparer l'introduction de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) dans les compétitions de l'UEFA dès la saison prochaine

Lors d'un cours de quatre jours à Madrid, un groupe d'arbitres ayant une expérience limitée de la VAR dans leur propre pays a participé à des sessions théoriques et pratiques intensives visant à leur permettre d'apprendre les ficelles du métier à temps pour le lancement de la VAR, qui est prévu en UEFA Champions League 2019/20 à partir des matches de barrage, en août prochain.

Quatre jours de travail intensif sur la VAR
Quatre jours de travail intensif sur la VAR©Sportsfile

Ils ont été rejoints le dernier jour par des arbitres d'élite ayant déjà expérimenté la VAR, compte tenu de l’approche unifiée du système adoptée par l'UEFA pour tous ses arbitres.

Le cours à Madrid a été organisé par la Fédération espagnole de football (RFEF) au centre national de formation Ciudad del Fútbol, à Las Rozas, juste en dehors de la capitale. Il a fait suite à un premier cours tenu le mois dernier au centre national de l’Association de football des Pays-Bas (KNVB), à Zeist.

Muni d’une oreillette pour la communication, l’arbitre assistant vidéo passe en revue les décisions prises par l'arbitre dans certaines situations clés du match à l'aide de séquences vidéo. Cette année, la VAR a été intégrée aux Lois du Jeu par le législateur du football, l'International Football Association Board (IFAB), après des essais dans des compétitions majeures

Les « stagiaires » du cours sur la VAR viennent de toute l'Europe.
Les « stagiaires » du cours sur la VAR viennent de toute l'Europe.©Sportsfile

La décision d’introduire la VAR dans les compétitions de l’UEFA a été prise par le Comité exécutif de l’UEFA en septembre. Outre l’UEFA Champions League, le Comité exécutif a décidé que la VAR sera également utilisée lors de la Super Coupe de l'UEFA 2019.

L'UEFA prévoit par la suite d'étendre le déploiement de la VAR à l'UEFA EURO 2020, à l'UEFA Europa League 2020/21 (à partir de la phase de matches de groupe) et à la phase finale 2021 de l’UEFA Nations League.

Le programme de formation vise à garantir une mise en œuvre efficace et harmonieuse du système au niveau de l'UEFA, et des cours supplémentaires auront lieu dans les mois à venir. 

L'arbitre lituanien Gediminas Mažeika visionne les incidents lors d'un match d'entraînement junior.
L'arbitre lituanien Gediminas Mažeika visionne les incidents lors d'un match d'entraînement junior.©Sportsfile

« Ce projet a besoin de temps, de préparation et de travail acharné », a déclaré Roberto Rosetti, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA. « Il est important non seulement pour les arbitres, mais également pour le football européen dans son ensemble. L'objectif est d'éviter des erreurs manifestes, et ce projet et cette formation peuvent aider les arbitres à prendre les bonnes décisions. »

« Il est essentiel que nous parvenions à la cohérence et à l'uniformité. Nous devons parler une seule langue. »

Parmi les points forts du cours de Madrid, il convient de relever l’organisation de sessions de formation dans des salles du centre de la RFEF dotées d'équipements techniques de pointe et de plusieurs écrans, alors que deux équipes disputaient un match sur le terrain.

Un exercice de formation VAR
Un exercice de formation VAR©Sportsfile

Les « stagiaires » étaient aux côtés d’un assistant VAR, qui fournissait un soutien, et d’un opérateur technique. Ils devaient passer en revue les décisions prises par l'arbitre sur le terrain et communiquer avec ce dernier pendant le processus d’analyse.

De plus, les stagiaires ont participé à des séances de simulation au cours desquelles ils ont enregistré des séquences de matchs réels. Ils se sont entraînés à l’examen des situations et à la communication avec l'arbitre, l'assistant VAR et l'opérateur. Ils ont été constamment conseillés par des instructeurs VAR et des membres de la Commission des arbitres de l'UEFA.

Les arbitres ont également eu un aperçu, entre autres, des procédures et de la communication en matière de VAR. Ils ont effectué des tests vidéo et portant sur le protocole pour améliorer le processus d'apprentissage et fait des commentaires sur leur expérience. L'ancien l’arbitre d’élite espagnol Carlos Velasco Carballo a mis en avant ses expériences avec la VAR en Espagne. 

Roberto Rosetti, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA, donne des conseils lors d'un exercice VAR.
Roberto Rosetti, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA, donne des conseils lors d'un exercice VAR.©Sportsfile

« Aujourd'hui, tout le monde peut revoir les incidents sur son téléviseur ou son téléphone portable, a souligné Roberto Rosetti. La seule personne qui ne peut pas le faire est l'arbitre, et l'arbitre est celui qui doit prendre la décision. Nous devons aider l'arbitre à prendre la bonne décision, et c'est le moyen adéquat. »

Les arbitres présents à Madrid ont trouvé le cours extrêmement positif. « C'est très important pour notre développement et pour le développement du football », a déclaré l'arbitre écossais Bobby Madden. « L'UEFA a reconnu que ce système présente un avantage pour les arbitres et pour le football.  Comme il s'agit de notre première introduction à la VAR, il est important pour nous de comprendre où et quand la VAR peut être utile. »

Le groupe des participants à la formation VAR à la Ciudad del Fútbol
Le groupe des participants à la formation VAR à la Ciudad del Fútbol©Sportsfile

« C'est l'avenir, a ajouté l’arbitre slovène Matej Jug. Le cours nous aide à apprendre comment fonctionne la VAR et à être performant en l’utilisant, et il est important de discuter et d'échanger des points de vue avec ceux qui ont déjà une expérience de ce système. »

Les arbitres d'élite qui ont rejoint le cours plus tard dans la semaine se sont tous félicités de l'introduction de la VAR dans les compétitions de l'UEFA. « Cela me donne plus de confiance », a déclaré le Turc Cüneyt Çakır. « Nous savons que s'il y a une erreur claire et manifeste, il peut y avoir une intervention, et une décision peut être corrigée. »

« Pour moi, la VAR est un outil supplémentaire d'aide à la décision », a ajouté l’arbitre allemand Felix Brych. « Jusqu'à présent, mes expériences avec la VAR ont été très positives. » L’Anglais Anthony Taylor a déclaré que la VAR est « une avancée importante pour les arbitres en général. Tout ce qui nous aide à prendre des décisions correctes sur le terrain de jeu doit être vu comme un développement positif. »

Des arbitres d'élite en formation à Madrid
Des arbitres d'élite en formation à Madrid©Sportsfile

« C'est un projet très important, et les arbitres en sont très satisfaits », a souligné l'arbitre néerlandais Björn Kuipers.  

 

 

 

 

 

 

 

Haut