Débats sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier

Les effets positifs des mesures relatives à l’octroi de licence aux clubs et au fair-play financier et les solutions pour consolider l’élan actuel ont été passés en revue lors des derniers workshops de l’UEFA sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier.

L'UEFA et ses associations membres cherchent comment faire progresser encore l'octroi de licence aux clubs et le fair-play financier.
L'UEFA et ses associations membres cherchent comment faire progresser encore l'octroi de licence aux clubs et le fair-play financier. ©UEFA

Les mesures prises par l’UEFA en matière d’octroi de licence aux clubs et de fair-play financier continuent de déployer des effets positifs notables sur la santé financière du football interclubs européen, et une récente série de workshops sur ces questions a été l’occasion idéale d’examiner comment maintenir cet élan.

Les workshops, organisés par les associations nationales d’Israël, de Hongrie et de Saint-Marin, ont réuni des représentants des 55 associations membres de l’UEFA pour une analyse approfondie de la situation actuelle et des discussions sur la manière d’aborder l’avenir dans ce domaine essentiel du jeu.

Ces rassemblements font suite aux nouvelles encourageantes annoncées par l’UEFA dans son dernier Rapport de benchmarking sur la procédure d’octroi de licence aux clubs, publié en janvier dernier. Cette revue de 700 clubs de première division met en avant des bénéfices et des recettes record et observe les tendances de ces dix dernières années.

Le rapport indique ainsi que, pour la première fois depuis l’introduction du fair-play financier en 2009, l’ensemble des 700 clubs de première division a affiché un bénéfice net pour l’exercice financier 2017. Ce bénéfice net, d’un montant de EUR 615 millions – après transferts, activités hors exploitation, financement, impôts et cession d’actifs – est le reflet de six années consécutives d’améliorations.

Le rapport souligne un important changement d’ordre culturel dans les finances du football européen ces dix dernières années, qui se traduit par une réglementation réalisée par l’UEFA avec le soutien des associations nationales, un paysage médiatique stable, la fidélité des supporters, et un accent mis sur la gestion des coûts à l’échelle des clubs, ce qui permet au football européen de sortir de ces dix dernières années bien plus fort qu’au départ.

Aleš Zavrl, chef Octroi de licence aux clubs de l’UEFA
Aleš Zavrl, chef Octroi de licence aux clubs de l’UEFA©UEFA

Aleš Zavrl, chef Octroi de licence aux clubs de l’UEFA, a déclaré lors du workshop de Saint-Marin qu’il est impératif que personne ne se repose sur ses lauriers dans les efforts continus visant à protéger et à garantir la bonne santé financière du football interclubs européen.

« Bien que la performance financière des clubs européens s’améliore constamment, comme l’a mis en évidence le dernier Rapport de benchmarking sur la procédure d’octroi de licence aux clubs, a-t-il souligné, il y a encore beaucoup à faire avec l’aide de l’UEFA. »

» Dans ce contexte, ces workshops régionaux constituent une plateforme idéale pour échanger des points de vue et lancer des idées sur la manière dont les processus d’octroi de licence aux clubs et de fair-play financier peuvent rester un élément central de nos activités communes en vue d’améliorer la gouvernance et la stabilité financière du football interclubs européen. »

Les trois associations nationales organisatrices ont été invitées à présenter les progrès réalisés dans leur pays concernant aussi bien le football que l’octroi de licence aux clubs, ainsi que les initiatives qu’elles ont mises en place au niveau national pour prendre en compte les spécificités du pays. Une place importante a été accordée aux conseils et au soutien qui seront apportés par l’UEFA en vue de la bonne mise en œuvre de son Règlement sur l’octroi de licence aux clubs et le fair-play financier.

Le football féminin a aussi été au cœur des discussions : à compter de la saison 2020/21, l’UEFA imposera aux clubs de football féminins de suivre une procédure d’octroi de licence pour participer à l’UEFA Women’s Champions League.

Les workshops ont également donné à l’UEFA l’occasion de présenter sa nouvelle solution informatique OL/FPF, qui sera déployée dans toute l’Europe pour recueillir et analyser les informations financières des clubs. Ce projet est l’aboutissement de plus d’un an de travail de la part de l’unité Octroi de licence aux clubs et fair-play financier de l’UEFA ; il vise à faciliter la procédure de saisie de données que les clubs et les associations nationales doivent observer chaque saison pour l’instance dirigeante du football européen.

Haut