C’est l’histoire d’une centenaire en pleine forme …

Pour fêter ses 100 ans, la Fédération française de football (FFF) a dévoilé au grand public quelques-uns des plus prestigieux symboles de sa riche histoire dans le cadre d’une exposition à l’Institut du monde arabe, à Paris.

©FFF

Toujours en mouvement, toujours en phase avec son temps, précurseur ou innovante, la FFF a toujours cherché à promouvoir et à rassembler. Autour d’un sport, d’un jeu, d’une passion, au service du plus grand nombre. Pour fêter son centenaire, l’instance s’est ouverte au grand public en organisant une exposition à l’Institut du monde arabe (IMA) intitulée « FFF : 100 ans de passion et d’innovations (1919-2019) ». L’occasion de revenir sur les origines de la Fédération, son rôle moteur au cœur du football mondial, ses innovations mais aussi les grandes victoires des équipes de France… Cette rétrospective, gratuite d’accès pour tous les possesseurs d’une licence FFF (dirigeants, joueurs, arbitres…) a connu un franc succès.

Inaugurée le 10 avril par le président Noël Le Graët, Jean-Yves Le Drian, le ministre des affaires étrangères, et Jack Lang, le président de l’IMA, cette exposition a reçu la visite, le 10 mai dernier, des élus des ligues et des districts mais aussi du staff de l’équipe de France au grand complet. « C’était une très belle exposition, qui a permis de revivre les grandes heures de notre football, a apprécié Didier Deschamps, qui a été champion du monde en tant que joueur mais aussi comme sélectionneur. L’équipe de France a gagné des titres, qui ont été mis en avant avec les maillots des Coupes du monde 1998 et 2018 par exemple, mais elle a aussi vécu de très grandes émotions. Et c’est bien de pouvoir les revivre. J’ai toujours considéré que l’Histoire était une richesse. Ma génération s’est nourrie de celle du début des années 80, de la génération Platini. »

L’exposition, organisée par Xavier Thébault, le monsieur Histoire de la FFF, a fait également la part belle à l’organisation du football, un domaine dans lequel la France a toujours brillé. « Cette exposition a montré aussi tout ce que la FFF a pu réaliser pour que notre football, de la base jusqu’au sommet de la pyramide, soit performant, a ajouté Didier Deschamps. C’est très bien. C’est dans les petits clubs des ligues et des districts, dans lesquels des passionnés se donnent sans compter, que grandissent nos meilleurs joueurs. Il ne faut jamais le perdre de vue. »

Deux questions à…

Noël Le Graët
Président de la Fédération française de football

Que représente pour vous ce centenaire ?

Noël Le Graët
Noël Le Graët©FFF

C’est un moment symbolique. La FFF et ses dirigeants sont à l’origine du rayonnement mondial du football. Robert Guérin est à l’origine de la création de la FIFA, Jules Rimet de la Coupe du monde, Henri Delaunay du Championnat d’Europe…

Le modèle pyramidal de la formation française est-il la clé de la réussite ?

Oui, la base amateur est indispensable pour le haut niveau. Tous les joueurs professionnels ont commencé dans un petit club. La FFF met un accent fort dans la formation depuis 2011, en déployant des moyens humains et matériels conséquents. Le football amateur est à la base de tout, à commencer par la passion et le plaisir du jeu. Le football est accessible à tous, partout en France, grâce à lui.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°185

 

 

Haut