UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le président de l’UEFA et la présidente de la Commission européenne coordonnent ensemble l’action en faveur du climat et la sensibilisation à la vaccination, et s’engagent à renforcer leur partenariat

Le président de l’UEFA et la présidente de la Commission européenne se sont réunis par visioconférence aujourd’hui.

Aleksander Čeferin, Ursula von der Leyen
Aleksander Čeferin, Ursula von der Leyen EU/Etienne Ansotte

Lors d’une réunion en ligne avec la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, s’est engagé à ce que l’UEFA soutienne pleinement le Pacte vert pour l’Europe, et a indiqué que le football européen épaulera la Commission européenne dans son action en faveur du climat. L’UEFA rejoindra le Pacte européen pour le climat, qui devrait être lancé ce mois-ci par la Commission européenne, en apportant sa propre contribution à la transition verte. Elle contribuera également à sensibiliser le public à l’appel à l’action dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe, et mobilisera davantage d’acteurs dans la réalisation de l’objectif de l’Europe d’être le premier continent neutre sur le plan climatique d’ici à 2050.

Au cours de cette réunion, la présidente de la Commission européenne et le président de l’UEFA ont aussi souligné l’urgence pour l’Europe d’être préparée et de gagner la confiance du public afin de garantir le déploiement efficace de la campagne de vaccination contre le coronavirus. L’UEFA et la Commission européenne coordonneront les communications sur la sécurité du vaccin et son déploiement en recourant au pouvoir du football pour mobiliser des modèles à suivre et atteindre les citoyens.

L’EURO de l’UEFA qui aura lieu l’été prochain est un symbole d’espoir pour l’Europe, et il sera aussi l’occasion de fêter les 60 ans du Championnat d’Europe de football. Cet EURO pour l’Europe mettra en avant les actions communes de la Commission européenne et de l’UEFA visant à promouvoir des objectifs d’intérêt commun tels que l’inclusion sociale, l’intégration et la durabilité. Cette réunion a été l’occasion pour l’UEFA de souligner l’importance de protéger les aspects fondamentaux du modèle sportif européen et de discuter du pouvoir du football à travers le continent, et du sport en général, pour promouvoir des changements positifs ainsi que la solidarité et les valeurs européennes.

Ursula von der Leyen a salué le soutien de l’UEFA et la capacité du football à promouvoir des changements positifs en Europe. C’est dans ce contexte qu’Aleksander Čeferin et elles ont abordé la question du renforcement du partenariat de l’UEFA avec la Commission européenne, en s’axant sur les plus grands défis et les objectifs prioritaires de l’Europe, sans oublier les buts de l’initiative NextGenerationEU, qui vont de l’action en faveur du climat à l’égalité, en passant par la diversité, la reprise socioéconomique et la santé pour tous.

« L’UEFA partage la vision du Pacte vert pour l’Europe, et nous nous engageons dans ce cadre en notre qualité d’instance dirigeante du sport le plus populaire en Europe, a déclaré Aleksander Čeferin. Le modèle à long terme de l’UEFA pour le football européen, basé sur la solidarité financière et sur certaines valeurs, est parfaitement conforme à la vision de la Commission européenne en matière de reprise durable et inclusive. Nous sommes une équipe de choc, et j’ai hâte que nous renforcions notre partenariat dans les années à venir. Nous devons protéger notre modèle sportif européen pour les générations futures. »

« C’était un plaisir de voir le président Čeferin afin de discuter du partenariat entre l’UEFA et la Commission européenne concernant le Pacte vert pour l’Europe, la campagne de vaccination et d’autres thèmes, a ajouté Ursula von der Leyen. Nous apprécions énormément d’avoir l’UEFA à nos côtés pour lancer bientôt le Pacte européen pour le climat. Nous devons nous mobiliser ensemble pour donner un carton rouge au COVID-19, afin que les stades de football puissent bientôt être à nouveau remplis de supporters et que nos parcs et nos terrains locaux résonnent à nouveau des cris et des rires des amateurs. »