Le Comité exécutif de l’UEFA approuve de nouveaux principes relatifs aux prochains matches pour équipes nationales

Principes applicables en cas de match reporté ou annulé.

Les préparatifs des matches pour équipes nationales avancent bien en dépit des difficultés liées à la pandémie de COVID-19. L’application du Protocole de reprise du jeu de l’UEFA (ci-après le « Protocole de l’UEFA »), qui inclut un programme de tests rigoureux, vise à garantir que les matches puissent se dérouler comme prévu. Par ailleurs, sur la base des exigences du Protocole de l’UEFA, la plupart des associations membres sont parvenues à obtenir des dérogations de la part des autorités nationales/locales compétentes permettant aux équipes de se rendre sur les sites des matches et à leurs joueurs/joueuses de regagner leur club après le match avec leur équipe nationale.

Toutefois, en cas de test positif au COVID-19 avant un match, des groupes de joueurs/joueuses ou des équipes entières peuvent être placés en quarantaine et une association nationale peut se retrouver dans l’impossibilité d’aligner une équipe pour un match donné suite à une décision de l’autorité nationale/locale compétente.

Par voie de conséquence et en raison du calendrier international des matches très chargé, il pourrait s’avérer impossible de reprogrammer un match de l’UEFA Nations League 2020/21 (phase de ligue), du Championnat d’Europe des moins de 21 ans de l’UEFA 2019-21 (phase de qualification) ou du Championnat d’Europe féminin de l’UEFA 2019-21 (European Qualifiers).

Compte tenu de cette situation et de la spécificité des matches des compétitions pour équipes nationales, le Comité exécutif de l’UEFA a approuvé les principes suivants le 28 août 2020, qui s’appliquent aux compétitions susmentionnées :

1) Si un groupe de joueurs/joueuses ou une équipe est placé(e) en quarantaine obligatoire ou en isolement sur décision d’une autorité nationale/locale compétente, le match se jouera comme prévu si l’équipe dispose d’au moins treize joueurs/joueuses (y compris au moins un[e] gardien[ne]), quelles que soient les dispositions correspondantes du règlement de la compétition (notamment concernant le délai de soumission de la liste des joueurs/joueuses), à la condition que tous les joueurs/toutes les joueuses soient qualifié(e)s pour représenter leur équipe nationale des M21 ou leur équipe nationale senior conformément aux dispositions applicables de la FIFA et aient été testé(e)s négatifs/négatives conformément au Protocole de l’UEFA.

2) Si une association nationale n’est pas en mesure d’aligner une équipe de treize joueurs/joueuses (y compris au moins un[e] gardien[ne]), le match sera, dans la mesure du possible, reporté à une date à déterminer par l’Administration de l’UEFA, qui sera également habilitée à attribuer ce match à un site dans un pays neutre (sur le territoire d’une association membre de l’UEFA) si elle le juge approprié ; dans tous les cas, l’équipe recevante reste chargée d’organiser le match et assume tous les coûts y relatifs.

3) Si le match ne peut pas être reprogrammé, l’Instance de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA prendra une décision en la matière. L’association nationale responsable du non-déroulement ou du déroulement partiel du match sera déclarée perdante par forfait par l’Instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l’UEFA, sauf si cette dernière arrive à la conclusion que les deux équipes ou aucune d’entre elles n’est/ne sont responsable(s) du non-déroulement ou du déroulement partiel du match, ce qui signifie qu’il n’y aurait alors pas de défaite par forfait. En l’absence de défaite par forfait, le résultat du match sera tiré au sort (à savoir, victoire 1-0, défaite 0-1 ou match nul 0-0) par l’Administration de l’UEFA.

4) Si l’un des membres de l’équipe arbitrale désignée pour un match est testé positif au COVID-19, l’UEFA est, à titre exceptionnel, habilitée à désigner un(e) remplaçant(e) qui peut avoir la même nationalité que l’une des associations nationales concernées et/ou ne figure pas sur la liste de la FIFA.