#Time for Action : la toute première stratégie de l’UEFA en matière de football féminin est lancée

Le plan sur cinq ans jusqu’en 2024 vise à doubler le nombre de joueuses en Europe.

La couverture de la toute première brochure de la stratégie de l’UEFA en matière de football féminin
La couverture de la toute première brochure de la stratégie de l’UEFA en matière de football féminin ©UEFA

Pour la première fois de son histoire, l’UEFA lance une stratégie spécialement consacrée au football féminin, qui l’engage à appliquer un cadre stratégique sur cinq ans dans l’intention de soutenir, de guider et de tirer vers le haut le football féminin et la position des femmes dans le football en Europe.

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a déclaré : « Le football féminin, c’est aujourd’hui et maintenant ; pas demain. Il incombe à l’UEFA, l’instance dirigeante du football européen, de donner des ailes au football féminin. Elle va donc lui consacrer des investissements conséquents, conformément à sa volonté d’oser viser haut et de développer le football européen autant qu’il peut l’être. Les mesures que nous proposons et en faveur desquelles nous nous engageons aujourd’hui, en 2019, ouvriront la voie à un football plus grand, plus professionnel et plus prospère d’ici à 2024. #Time for Action ! Il est temps d’agir ! »

L'UEFA publie sa toute première stratégie en matière de football féminin.
L'UEFA publie sa toute première stratégie en matière de football féminin.©UEFA

#Time for Action : Stratégie de l’UEFA en matière de football féminin 2019-24 entend jeter, au sein de l’UEFA et de ses associations nationales, les fondements qui donneront au football féminin en Europe le meilleur socle de développement possible. L’UEFA investira dans des programmes et des initiatives allant dans le sens d’une concrétisation équilibrée de ce plan, du football de base au niveau élite.

La stratégie de l’UEFA en matière de football féminin vise à atteindre les objectifs suivants d’ici à 2024 :

  • doubler le nombre de femmes et de filles jouant au football ;
  • changer la perception du football féminin en Europe ;
  • doubler la portée et la valeur de l’EURO féminin de l’UEFA et de l’UEFA Women's Champions League ; 
  • relever les standards appliqués aux joueuses en faisant entrer en vigueur des accords relatifs aux exigences minimales pour les joueuses des équipes nationales et en mettant en place des politiques de protection au sein de chacune des 55 associations membres ; et
  • doubler la représentation des femmes dans toutes les instances de l’UEFA.

La stratégie – et les objectifs, les actions et les résultats qu’elle prévoit – a été conçue grâce à la contribution des associations membres de l’UEFA, des ligues, des clubs et des joueurs, entre autres parties prenantes. Elle est étroitement connectée à la stratégie de l’UEFA pour 2019-24 Ensemble pour l’avenir du football, qui compte la poursuite du développement du football féminin parmi ses quatre priorités stratégiques.

L'objectif est de doubler le nombre de footballeuses d'ici à 2024.
L'objectif est de doubler le nombre de footballeuses d'ici à 2024.©UEFA

Les mesures prises ces trois dernières années comprennent l’augmentation de 50 % du financement de l’UEFA à son programme de développement du football féminin à partir de 2020, le lancement de la campagne Ensemble #WePlayStrong, la dissociation des droits de sponsoring pour les compétitions féminines et masculines afin de stimuler la croissance des recettes, et la création d’une unité dédiée au football féminin. Pour qu’elle dispose de sa propre plateforme, la finale de l’UEFA Women’s Champions League est dorénavant organisée sur un site différent de celui de la compétition masculine.

Nadine Kessler, cheffe Football féminin de l'UEFA, a ajouté : « Cette stratégie soutiendra le football féminin pour toutes, le fera évoluer et accélérera son ouverture, si bien que chaque femme et chaque fille pourra nourrir une passion et des affinités pour le football, que ce soit en tant que joueuse, entraîneure, administratrice ou supportrice. Chaque fille, indépendamment de son talent, mérite d’avoir un lieu où jouer au football et la possibilité de viser l’impossible, sans limites.

Nadine Kessler, cheffe Football féminin de l'UEFA, en compagnie de jeunes joueuses
Nadine Kessler, cheffe Football féminin de l'UEFA, en compagnie de jeunes joueuses©UEFA

» Le football féminin est le football, et le football a le pouvoir d’exercer un impact positif au-delà du terrain de jeu et de faire tomber les barrières culturelles et sociales. C’est pourquoi #Time for Action : Stratégie de l’UEFA en matière de football féminin 2019-24 a été conçue : pour produire un changement radical pour le football et pour les femmes dans le football. »

#TimeForAction

Matériel supplémentaire :

Brochure de la stratégie de l’UEFA en matière de football féminin

Des logos et des images peuvent être téléchargées ici.

Haut