Séance du Conseil stratégique du football professionnel à Nyon

Le Conseil stratégique du football professionnel (CSFP) s’est réuni aujourd'hui à la Maison du football européen, à Nyon, pour discuter d’un certain nombre de questions.

Logo de l'UEFA
Logo de l'UEFA ©UEFA.com

009 - Les nouvelles propositions de compétitions de la FIFA jugées inacceptables

Le Conseil stratégique du football professionnel (CSFP) s’est réuni aujourd'hui à la Maison du football européen, à Nyon, pour discuter d’un certain nombre de questions, en particulier les projets de la FIFA pour une Coupe du monde des clubs remaniée et une nouvelle compétition, la Global Nations League.

L'UEFA, l’ECA et European Leagues sont catégoriques : les propositions actuelles sont inacceptables en l’état. Les trois instances estiment qu’aucune décision quant à de nouvelles compétitions potentielles ne peut être prise en dehors du cadre convenu pour le calendrier international des matches après 2024. En outre, toutes les questions sportives et commerciales y relatives doivent être entièrement transparentes et discutées au préalable par les parties prenantes du football professionnel.

Les conclusions clés du Rapport de benchmarking sur la procédure d’octroi de licence aux clubs ont aussi été présentés au CSFP. Elles soulignent les effets positifs du fair-play financier dans les clubs européens. Le rapport souligne la bonne santé financière du football interclubs européen, l’ensemble des 700 clubs de première division ayant affiché pour la première fois de l’histoire des bénéfices effectifs, de plus de EUR 600 millions.

Le CSFP comprend des représentants élus des quatre principales parties prenantes du football professionnel européen : les clubs, par l'intermédiaire de l'Association des clubs européens (ECA), les ligues, représentées par European Leagues, les joueurs, via la FIFPro, division Europe, et l'UEFA, l'instance dirigeante du football au niveau européen. Le CSFP discute les questions d’importance stratégique pour le football professionnel en Europe et conseille le Comité exécutif de l’UEFA en conséquence.

Note aux rédacteurs :

Pour l’heure, FIFPro, division Europe, n’était pas en mesure de se prononcer publiquement sur la question des compétitions de la FIFA.

 

Haut