UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Aleksander Čeferin, président de l’UEFA : protéger le modèle sportif européen

Dans son discours d’ouverture au Congrès de l’UEFA 2024, Aleksander Čeferin, président de l’UEFA, a célébré le 70e anniversaire de l’instance dirigeante et a souligné la nécessité de protéger le modèle qui maintient le football européen au sommet du jeu depuis des décennies.

Le président Aleksander Čeferin prononce un discours lors du 48e Congrès de l'UEFA.
Le président Aleksander Čeferin prononce un discours lors du 48e Congrès de l'UEFA. UEFA via Getty Images

« L’UEFA fête ses 70 ans, et les plus belles pages de notre histoire restent à écrire. »

Aleksander Čeferin, président de l’UEFA

Le modèle sportif européen

« La force du football européen réside dans ce sentiment d’appartenance fort, une appartenance à un modèle clair, simple, puissant et basé sur des valeurs communes. Chez nous, du Portugal au Kazakhstan, de Chypre aux Îles Féroé, de la Finlande à l’Italie, il n’y a pas de grands ou de petits, il n’y a pas de privilégiés ni de passe-droits, car notre système est un modèle démocratique où le rêve est permis et où la victoire se gagne sur le terrain, et non en dehors. »

« À l’échelle tant des clubs que des équipes nationales, nous sommes sur le toit du monde depuis plusieurs décennies. Nous y sommes encore aujourd’hui. Et nous avons la modestie de penser que c’est notre modèle unique, un modèle basé sur la solidarité, un modèle basé sur l’investissement, l’unité, le mérite sportif, la promotion et la relégation qui explique ce succès incontestable. Il faut que nos leaders s’en rendent compte – et, heureusement, c’est le cas pour la majorité d’entre eux – et que nous protégions ce modèle ensemble. »

Comment les compétitions européennes soutiennent le modèle sportif européen

Nouvelle formule pour les compétitions interclubs masculines de l’UEFA

« L’année 2024 verra l’introduction d’un nouveau format révolutionnaire pour nos compétitions masculines. Un nouveau format synonyme de plus d’équité, plus de suspense, plus d’intensité, plus d’émotion et plus d’incertitude. Nous sommes convaincus que ces changements sont nécessaires et qu’ils seront bénéfiques pour tous, à commencer par les supporters et les clubs qui veulent bousculer la hiérarchie établie. Ils entraîneront aussi une plus grande solidarité dans la redistribution des revenus générés. »

Décision de la Cour de justice de l’Union européenne

« Pour certains, tout s’achète.Tout se vend. C’est une façon de voir la vie. Ce n’est pas la nôtre. »

« Le football n’est pas à vendre. On n’achète pas les rêves. On n’achète pas le mérite sportif. On n’achète pas les valeurs qui font la force et la gloire du football. On n’achète pas 70 ans d’histoire. »

L’UEFA fête ses 70 ans

« On n’efface pas d’un revers de la main 70 ans d’histoire, de tradition, de passion, d’unité, d’audace et de créativité. Les plus belles pages de notre histoire restent à écrire. Cette histoire, nous allons continuer de l’écrire ensemble. Tous ensemble. Car plus que jamais, nous sommes maîtres de notre destin. Le football compte sur vous. Et moi aussi, je compte sur vous. »

Unité européenne

« Dans l’histoire de la construction européenne, il y a des symboles auxquels on ne touche pas. Et le football européen en fait partie. Jamais notre continent, dans son ère moderne, n’a semblé aussi fragile, aussi fragmenté, aussi fracturé. [...] Or c’est l’union qui fait la force, et c’est de l’unité que viendra notre salut. À tous les niveaux, y compris à notre modeste niveau, celui du terrain, celui du football. »

Le football comme vecteur d’unité et d’inclusion

« J’exprime toute ma solidarité aux joueurs, entraîneurs, arbitres et dirigeants victimes d’abus dans les stades ou sur les réseaux sociaux. Ceux qui ternissent l’image de notre sport se croient forts [...], mais en réalité, ce ne sont que des lâches. Des lâches qui se cachent bien souvent derrière l’anonymat de leur domicile et de leur écran d’ordinateur. Ensemble, écrivons un nouveau chapitre. Celui d’un football apaisé, débarrassé de ses démons. Débarrassé de ces lâches. »

Aperçu du modèle sportif européen

Activités axées sur la durabilité lors de l’EURO 2024

« Ce que je peux vous promettre, c’est un EURO festif, joyeux et bon enfant. Ce sera un EURO vert et durable. [...] Nous utiliserons les installations existantes. Un minimum d’impact pour les contribuables allemands, et un minimum d’impact pour l’empreinte carbone. Ce sera un grand EURO inoubliable. Un EURO avec un programme d’héritage basé sur le financement de projets d’énergies renouvelables pour des milliers de clubs amateurs. »

Les secrets de la réussite de l’UEFA

« Il y a 20 ans tout juste, le programme HatTrick était lancé, et nous sommes fiers d’écrire un nouveau chapitre de ce qui est devenu aujourd’hui le plus grand programme de redistribution et de solidarité du sport européen. Il y a en effet deux décennies que l’UEFA reverse les bénéfices de l’EURO à ses 55 associations membres, afin de financer leurs programmes de développement. [...] HatTrick VI commence aujourd’hui, avec une hausse de 21 % du budget pour les associations. Investir massivement aujourd’hui pour rester leader demain. »

Football féminin

« L’évolution [du football féminin] au cours des dernières années a été tout simplement incroyable. Au-delà de toute espérance. La Coupe du monde 2019 dans ce beau pays a d’ailleurs été un tournant. Les gens ont pris conscience de la qualité du jeu et de l’engouement que pouvait susciter le football féminin. À notre modeste niveau, nous faisons notre maximum pour que le succès du football féminin s’inscrive dans la durée. »

Partenaires

« Je tiens à remercier les clubs et l’Association des clubs européens, les ligues, le syndicat des joueurs européen et les organisations de supporters pour leur confiance. Vous constituez le socle, les fondations du football. Notre relation n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, mais aujourd’hui, nous sommes plus soudés, plus unis et plus forts que jamais. »

Légendes du football européen et du football mondial

« J’ai aujourd’hui une pensée particulièrement émue pour trois [...] hommes qui se sont démarqués non seulement par leur génie et leur talent, mais aussi par leur classe sur et en dehors des terrains. Sir Bobby Charlton, Kaiser Franz Beckenbauer et Gigi Riva, vous allez nous manquer, mais vos exploits resteront à jamais gravés dans nos mémoires et dans le livre du football mondial. »

FIFA

« Nous avons compris que si l’UEFA et la FIFA sont divisées, c’est le football qui est fragilisé. C’est cette unité retrouvée qui protège et protégera notre système pyramidal et qui continuera de faire du football le sport numéro un en Europe… et dans le monde. »