Les Pays-Bas pleurent Rob Rensenbrink, finaliste de la Coupe du monde à deux reprises

Rob Rensenbrink, finaliste de la Coupe du monde de la FIFA à deux reprises et vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne, est décédé à l’âge de 72 ans.

Rob Rensenbrink à l'oeuvre pour les Pays-Bas face à l'Argentine lors de la finale de la Coupe du monde 1978.
Rob Rensenbrink à l'oeuvre pour les Pays-Bas face à l'Argentine lors de la finale de la Coupe du monde 1978. ©Getty Images

L'ancien international néerlandais Rob Rensenbrink est décédé à l’âge de 72 ans.

Rensenbrink était associé à l’âge d’or du football néerlandais du fait de sa participation aux finales des Coupes du monde de la FIFA en 1974 et en 1978. Sur le score de 1-1 dans les dernières secondes de la finale d’anthologie de 1978 contre l’Argentine, Rensenbrink se vit refuser le titre au moment où son tir heurta le poteau. Les Pays-Bas finirent par s’incliner après prolongation.

Il a également inscrit 14 buts en équipe nationale en 46 matches. Son surnom en néerlandais était « Het Slangenmens » (L’homme serpent) en raison de sa capacité à s’extirper des situations les plus délicates.

Rensenbrink était le capitaine d'Anderlecht lors de la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne en 1978
Rensenbrink était le capitaine d'Anderlecht lors de la finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne en 1978©Getty Images

En club, Rensenbrink a joué pour le DWS, le Club Bruges, Anderlecht, le Portland Timbers et Toulouse. Il a connu la plupart de ses succès avec Anderlecht, en remportant deux titres du championnat belge, quatre Coupes de Belgique et deux éditions de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne. Il a marqué deux buts lors de la finale 1976 contre West Ham et lors de la finale 1978 contre Austria Vienne. Il fut le meilleur buteur de Belgique en 1973, avant d’être désigné joueur de l’année trois saisons plus tard.

« Robbie Rensenbrink a fait le bonheur de tous les supporters d’Anderlecht et de tous les passionnés de football », a déclaré le club sur son compte Twitter officiel. « Merci Robbie ! Tu resteras dans nos cœurs pour toujours. »

« Rob était un joueur remarquable, mais également un coéquipier agréable, s’est confié Ruud Krol, son coéquipier avec les Oranje lors des Coupes du monde en 1974 et en 1978. C'est moi qui avais fait la passe à Rob avec le ballon qu'il envoya sur le poteau pendant la finale de 1978. Mais le souvenir de Rob ne doit pas se limiter à ce tir. Avec sa façon de se déplacer, il avait vraiment une influence. Son jeu avait quelque chose de magique. »

Johnny Rep, un autre joueur vedette de l'équipe des Oranje des années 1970, a ajouté : « Je passais toujours du temps avec lui lorsque nous jouions pour l’équipe nationale. Le courant passait bien entre nous. En fait, il était assez réservé et un peu timide. Mais quel grand joueur ! Il a joué un tournoi fabuleux en 1978. »

Rob Rensenbrink, qui souffrait d’une amyotrophie spinale, est décédé le 25 janvier.