UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Rien d'éphémère

Il y a 60 ans débutait la première Coupe des club champions européens. Découvrez comment l'UEFA prépara l'évènement.

La premier président de l'UEFA, Ebbe Schwartz (centre), et les membres du Comité d'organisation de la Coupe des clubs champions européens lors d'une réunion peu après la naissance de la compétition
La premier président de l'UEFA, Ebbe Schwartz (centre), et les membres du Comité d'organisation de la Coupe des clubs champions européens lors d'une réunion peu après la naissance de la compétition ©UEFA archives

Le Comité exécutif de l'UEFA vivait un moment important lors de sa réunion à Paris le 21 juin 1955 lorsqu'il entérinait que l'UEFA – fondée un an plus tôt – allait organiser une nouvelle compétition de clubs qui porterait le nom de Coupe des clubs champions européens.

L'UEFA n’était pas à la source de l’idée originelle d’une compétition européenne dédiée aux clubs. L’impulsion initiale est venue du célèbre quotidien sportif français L'Équipe. Les clubs accueillirent le projet avec enthousiasme. La FIFA autorisait ensuite l'UEFA à prendre le relais de l'organisation en mai 1955.

L’étape suivante, pour L'Équipe, était de réunir les clubs engagés, ce qui fut fait à Paris, les 2 et 3 avril 1955. Le projet de règlement était approuvé, et un Comité organisateur exécutif créé. Les règlements originaux élaborés par Jacques Ferran reçurent le feu vert après de légers changements. L’UEFA invitait alors ses associations à inscrire leurs clubs champions ainsi qu’à donner la priorité aux clubs invités par L'Équipe, et un Comité d'organisation de l'UEFA devait être fondé pour mener à bien le déroulement de la compétition.

Étape suivante : lancement de la compétition par le Comité d'urgence de l'UEFA, qui traite de questions urgentes entre les réunions du Comité exécutif de l'UEFA. Il était réuni à Paris le 17 juillet 1955. Le groupe nommait les clubs initialement impliqués dans le projet de création, qui avaient maintenant été officiellement proposés par leurs associations nationales sur l'invitation de l'UEFA ; attendait confirmation pour les autres et prenait note des demandes de participation tardive venues de toute l'Europe.

“Le Comité, après un échange de vues, a décidé d'accepter la participation de (clubs) confirmés par leur association respective en temps voulu", peut-on lire dans le compte rendu de la réunion du Comité. "Il a invité (ces associations) qui n'avaient pas encore définitivement confirmé la participation de leur club à le faire dans le délai d'une semaine."

“Concernant la participation des (clubs des autres associations) qui n'avaient pas été pris en compte à la base, le comité a décidé de prendre note de leurs souhaits de participer à la Coupe des clubs champions européens." Si l'UEFA n'avait pas reçu la confirmation ci-dessus des associations dans la semaine, elle décidait alors d'appeler des clubs de remplacement parmi ceux qui avaient introduit les dernières demandes."

Aucun tirage au sort n'a été effectué pour le premier tour. Le premier Comité d'organisation avait lui-même mis en place une liste de rencontres, faisant l'hypothèse que dans son organisation de la compétition l'UEFA confirmerait ces matches.

Le Comité a ensuite demandé aux clubs de se contacter mutuellement de manière urgente afin de fixer les dates des rencontres aller et retour qui devaient être jouées avant le 1er novembre 1955. Les associations devaient communiquer ensuite les dates à l'UEFA avant le 10 août 1955 de manière à établir le calendrier final.

16 clubs étaient engagés dans le premier tour, comme prévu au printemps précédent. "Il apparaît", indique le compte rendu du Comité d'urgence du 17 juillet 1955, "qu'étant donné le court délai avant le début de la compétition, il soit impossible, malheureusement, d'augmenter le nombre de clubs participants."

“En conséquence, le Comité regrette de ne pouvoir donner une suite favorable aux dernières requêtes d'engagement qui ne pourront être retenus. Il remercie toutefois ces associations nationales pour l'empressement qu'elles ont bien voulu mettre à s'intéresser à cette compétition et s'engage à prendre en considération leur candidature pour la saison prochaine."

Au 14 août 1955, lorsque le Comité exécutif de l'UEFA se réunissait à Londres, il y avait un absent notable pour le premier tour. Bien que le champion d'Angleterre de Chelsea ait été inclus dans la liste des matches et devait rencontrer le club suédois du Djurgårdens IF, les Londoniens n'allaient pas prendre part à cette première édition, les autorités du football anglais ayant exprimé quelques craintes concernant un calendrier trop chargé.

Le Comité exécutif de l'UEFA décidait d'envoyer un télégramme à Djurgårdens demandant à ce club s'il était d'accord pour rencontrer le Gwardia Varsovie à la place de Chelsea en match aller-retour. En fonction de la réponse de Djurgårdens, une offre serait faite à Gwardia et le club polonais pourrait être invité à participer à la compétition.

Présente sur la liste des engagés, l'équipe du 1. FC Saarbrücken allait représenter pour la seule et unique fois le protectorat français de Sarre, séparé de l'Allemagne après la guerre. La Sarre avait sa propre association nationale entre 1950 et 1956. Elle prit part aux éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 1954 et l'association a pris part à la réunion fondatrice de l'UEFA à Bâle, en Suisse le 15 juin 1954. La Sarre intégrait l'Allemagne de l'Ouest le 1er janvier 1957 à la suite d'un vote de sa population et le représentant ouest-allemand dans la Coupe des clubs champions1955/56 était le SC Rot-Weiss Essen.

Le calendrier définitif de ce premier tour était établi après les diverses confirmations reçues, les retraits et les remplacements. On y trouvait finalement les AGF Aarhus (Danemark), RSC Anderlecht (Belgique), Djurgårdens IF (Suède), PSV Eindhoven (Pays-Bas), Gwardia Warszawa (Pologne), Hibernian FC (Écosse), AC Milan (Italie), MTK Budapest (Hongrie, renommé ensuite Vörös Lobogó SE), FK Partizan (Yougoslavie), SK Rapid Wien (Autriche), Real Madrid CF (Espagne), SC Portugal (Portugal), SC Rot-Weiss Essen (Allemagne), 1. FC Saarbrücken (Sarre), Servette FC (Suisse) et le Stade de Reims (France). L'UEFA parvenait à finaliser la liste des rencontres, après le retrait de Chelsea et un petit nombre d'autres changements d'engagés au niveau national.

L'UEFA décidait alors que chaque club garderait pour lui la recette de son match à domicile et prendrait en charge les coûts d'organisation, de même que ceux des arbitres, voyages et hébergement, ainsi qu'un paiement de 25 Fr. par jour. Il était rappelé au club de payer leurs droits de participation à l'UEFA dès que possible. Ils se montaient à 100 Fr.

Tout était prêt alors pour que se joue la première Coupe des clubs champions européens. La première rencontre se déroula le 4 septembre 1955, un dimanche. Le club de Lisbonne du Sporting Clube de Portugal rencontrait les Belgradois du FK Partizan à l'Estádio Nacional, dans la capitale portugaise.

C'est ainsi que débutait la grande aventure du football européen, une aventure qui se poursuit aujourd'hui et qui a permis de vivre une histoire inoubliable. Ils ne sont pas nombreux à avoir réellement compris combien la compétition allait se développer en 60 ans. Ancien responsable des publicaitons de l'UEFA, André Vieli écrit pourtant dans son livre "UEFA – 60 ans au cœur du football" : "Sans pouvoir imaginer le succès prodigieux que connaîtrait la compétition, les dirigeants de l’UEFA avaient bien conscience qu’il ne s’agirait pas de quelque chose d’éphémère.”