UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La troisième place pour l'Espagne

L'Espagne n'a peut-être pas atteint sa dixième finale de l'EURO de futsal de l'UEFA, mais elle a remporté sa douzième médaille en autant d'éditions grâce à sa victoire 4-1 contre l'Ukraine lors du match pour la troisième place à Amsterdam.

Watch the best of the action as Spain secured third place with a devastating display of finishing.
Highlights: Spain 4-1 Ukraine

Le capitaine Ortiz, qui faisait sa 215e et dernière apparition en équipe d'Espagne après 15 ans de carrière internationale, envoyait une frappe sur le poteau en début de match et l'Espagne ouvrait le score sur un corner repris de volée par Mellado, couronnant ainsi son excellent tournoi.

Jesús Herrero, titularisé après avoir été la doublure de Didac Plana dans les buts espagnols, a frappé le poteau de loin, mais il a été battu par Ihor Korsun.

Ortiz va mettre fin à une carrière longue de quinze ans avec l'Espagne
Ortiz va mettre fin à une carrière longue de quinze ans avec l'EspagneSPORTSFILE

L'Espagne menait rapidement 2-1 grâce à Solano, qui reprenait une passe de Chino et effectuait une belle frappe à angle fermé. À un peu moins de dix minutes de la fin, l'avantage doublait suite à un corner de Borja remis à Boyis, qui trompait Tsypun d'un tir à ras de terre. Les Ukrainiens poussaient, mais ils étaient immédiatement punis par Ortiz qui récupérait le ballon et Adolfo pouvait marquer dans le but vide.

En stats

  • Si elle était parmi les favoris pour le titre, l'Espagne peut se satisfaire de perpétuer une tradition impressionnante. Elle a toujours terminé dans les trois premiers en 12 EURO de futsal disputés.
  • L'Espagne a terminé la campagne, y compris les qualifications, avec 72 buts, battant le précédent record de 69 établi par la Russie lors de l'édition inaugurale de 1996. L'Espagne a désormais remporté les 14 rencontres de compétition face à l'Ukraine.
  • Le quadruple champion Ortiz a terminé son septième EURO de futsal, un record. Il est logiquement le joueur le plus capé (35 sélections en phase finale, 55 qualifications comprises).

Ortiz, capitaine de l'Espagne
Ce n'est pas le match que nous voulions jouer – nous voulions être en finale – mais pour nous c'était important d'obtenir ce bronze. C'est toujours important de gagner pour nous. Nous étions venus ici pour être champions, nous avions travaillé dur pour cela, mais nous n'avons pas fait aussi bien que nous le voulions.

Je suis fier et heureux de tout ce que j'ai accompli au cours de ces quinze années (en équipe nationale). J'ai tout donné pour mon pays et personne ne peut le nier.

 Oleksandr Kosenko, sélectionneur de l'Ukraine
Ce fut grand de jouer cet EURO et nous avons maintenant plus de fans en Ukraine et dans toute l'Europe. L'intérêt était énorme. Il y avait une bonne ambiance dans l'équipe et on ne peut réussir que si l'on a cela.