Quarts de finale - 02/07/2016 - 21:00HEC (21:00 heure locale) - Stade de Bordeaux - Bordeaux
1-1
Allemagne l'emporte 6-5 aux tirs au but 

Allemagne - Italie 1-1 - 02/07/2016 - Page du match - UEFA EURO 2016

Le site officiel du football européen

L'Allemagne, pour quelques nerfs de plus

Publié: Dimanche, 3 juillet 2016, 0.36HEC
Allemagne 1-1 Italie (6-5 t.a.b.)
L'Allemagne s'est qualifiée pour la demi-finale à l'issue d'une séance de tirs aux buts sous haute tension. Bonucci sur pénalty avait répondu à Özil à l'heure de jeu
par Lawrence Leenhardt, au stade de Bordeaux

Statistiques des matches

AllemagneItalie

Buts marqués1
 
1
Possession (%)59
 
41
Nombre de tirs 13
 
12
cadrés3
 
3
non cadrés7
 
4
Tirs contrés3
 
5
sur le poteau0
 
0
Corners7
 
5
Hors-jeu0
2
Cartons jaunes2
 
5
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises15
 
13
Fautes subies11
 
14

Classements

Publié: Dimanche, 3 juillet 2016, 0.36HEC

L'Allemagne, pour quelques nerfs de plus

Allemagne 1-1 Italie (6-5 t.a.b.)
L'Allemagne s'est qualifiée pour la demi-finale à l'issue d'une séance de tirs aux buts sous haute tension. Bonucci sur pénalty avait répondu à Özil à l'heure de jeu

  • Les Allemands se qualifient aux penalties grâce à Hector et aux deux arrêts de Neuer
  • Mezut Özil a lancé le match en ouvrant le score du pied gauche
  • L'Allemagne a encaissé son premier but dans le tournoi sur un penalty de Bonucci
  • L'Italie aura raté quatre penalties dans cette séance incroyable
  • La demi-finale opposera l'Allemagne au vainqueur de France-Islande le jeudi 7 juillet à Marseille (21 heures)

L'âpre bataille a tenu en haleine toute la soirée les amateurs de football. Pour décrocher cette demi-finale, les deux équipes se sont livrées une lutte sans merci. Lutte tactique en première période, heureusement débloquée à l'heure de jeu par Özil. La fin de match, échévelée, avec le penalty de Bonucci, a conduit l'Allemagne et l'Italie en prolongation.

À ce moment, l'enjeu a repris le pas sur le jeu et sa conséquence inévitable, la loterie des penalties, en découlait. Et tout grands joueurs qu'ils sont, Allemands et Italiens ont eu alors le pied d'un cadet. 6-5, trois tirs ratés pour les Allemands (Müller, Özil, Schweinsteiger), quatre côté italien (Zaza, Pellè, Bonucci, Darmian), pour deux arrêts de Neuer contre un à Buffon, c'est un bilan improbable qui propulse l'Allemagne en demi-finale. Encore...

Il aura fallu attendre la 42e minute pour voir le match prendre de la consistance. Jusque-là, une grosse bataille au milieu de terrain a conditionné la rencontre à un bras de fer tactique où les défenses ont régné. Normal, entre les deux meilleures équipes du monde à ce jeu-là... Subitement, entre la 42e et la 45 minute, on a vu plus d'occasions que depuis le début du match.

Ce sont d'abord les hommes de Löw qui, coup sur coup, ont l'opportunité d'ouvrir le score, par Gomez, qui passe devant son défenseur pour mettre une tête au-dessus de la cage de Buffon, puis, sur un coup de billard à trois bandes, Kroos puis Müller ratent leur reprise. Dans la minute qui suit, les Italiens, qui venaient presque de céder, ont à leur tour l'occasion de marquer. Sturaro, le remplaçant de De Rossi, reprend un centre de Giaccherini manqué par Boateng. Il a tout le temps d'ajuster sa frappe. Un tir sec et croisé qui passe devant le but sans que personne ne puisse détourner la balle...

Ce ne devait pas être du goût des deux sélectionneurs, qui avaient beaucoup parlé de jeu offensif avant la rencontre. La deuxième période est plus animée. Le pressing allemand fait mal aux Italiens, qui perdent un peu les pédales. Trois jaunes coup sur coup ! Le danger se rapproche un peu plus quand Mario Gomez, d'une remise astucieuse, décale Thomas Müller à l'entrée de la surface. La frappe lourde va dans le but mais Florenzi sort un geste de kung-fu pour repousser le ballon de la semelle !

Les Allemands ont pris l'ascendant. Mezut Özil le confirme en trouvant enfin la faille. La relance ultra longue de Neuer trouve Gomez qui décale Hector. Le centre, détourné par un défenseur, est repris par le joueur d'Arsenal qui arrive lancé. À l'Allemande, jeu direct, efficace, technique... 1-0.

©Getty Images

 

Les Italiens n'ont pas le temps de réagir, Mario Gomez est tout près d'aggraver le score mais il tente une talonnade ambitieuse qui est détournée par Buffon (68e). On sent les Italiens plier, mais ils ont montré que le caractère était une de leurs principales qualités. Les Italiens sont des compétiteurs hors pair!

Bien aidés par Boateng, qui saute avec les bras en l'air sur un corner et touche le ballon, Bonucci relance le match en transformant le penalty accordé. Tout est encore possible pour les deux équipes.

Un temps égaré, le cadenas est remis sur les débats pendant la fin du match et toute la prolongation, la suite et la fin, se déroulera devant le virage sud du stade de Bordeaux, celui des supporters italiens aux première loges pour pleurer...

Mis à jour le: 12/07/17 11.28HEC

http://fr.uefa.com/uefaeuro/season=2016/matches/round=2000449/match=2017903/postmatch/report/index.html#lallemagne+pour+quelques+nerfs+plus

Composition

Allemagne

Allemagne

Italie

Italie

1
NeuerManuel Neuer (GA) (C)
1
BuffonGianluigi Buffon (GA) (C)
3
HectorJonas Hector
2
De SciglioMattia De Sciglio
Yellow Card57
4
HöwedesBenedikt Höwedes
3
ChielliniGiorgio Chiellini
Substitution120+1 Prol.
5
HummelsMats Hummels
Yellow Card90
8
FlorenziAlessandro Florenzi
Substitution86
6
KhediraSami Khedira
Substitution16
9
PellèGraziano Pellè
Yellow Card91 Prol.
8
ÖzilMesut Özil
Goal65
14
SturaroStefano Sturaro
Yellow Card56
13
MüllerThomas Müller
15
BarzagliAndrea Barzagli
17
BoatengJérôme Boateng
17
ÉderÉder
Substitution108 Prol.
18
KroosToni Kroos
18
ParoloMarco Parolo
Yellow Card59
21
KimmichJoshua Kimmich
19
BonucciLeonardo Bonucci
Goal78
23
GomezMario Gomez
Substitution72
23
GiaccheriniEmanuele Giaccherini
Yellow Card103 Prol.

Remplaçants

12
LenoBernd Leno (GA)
12
SiriguSalvatore Sirigu (GA)
22
ter StegenMarc-André ter Stegen (GA)
13
MarchettiFederico Marchetti (GA)
2
MustafiShkodran Mustafi
4
DarmianMatteo Darmian
Substitution86
7
SchweinsteigerBastian Schweinsteiger
Substitution16
Yellow Card112 Prol.
5
OgbonnaAngelo Ogbonna
9
SchürrleAndré Schürrle
6
CandrevaAntonio Candreva
10
PodolskiLukas Podolski
7
ZazaSimone Zaza
Substitution120+1 Prol.
11
DraxlerJulian Draxler
Substitution72
11
ImmobileCiro Immobile
14
CanEmre Can
16
De RossiDaniele De Rossi
15
WeiglJulian Weigl
20
InsigneLorenzo Insigne
Substitution108 Prol.
16
TahJonathan Tah
21
BernardeschiFederico Bernardeschi
19
GötzeMario Götze
22
El ShaarawyStephan El Shaarawy
20
SanéLeroy Sané

Entraîneur

Joachim Löw (GER) Antonio Conte (ITA)

Arbitre

Viktor Kassai (HUN)

Arbitres assistants

György Ring (HUN), Vencel Tóth (HUN)

Quatrième arbitre

Szymon Marciniak (POL)

Arbitres assistants supplémentaires

Tamás Bognar (HUN), Ádám Farkas (HUN)

Légende :

  • ButsButs
  • But contre son campBut contre son camp
  • PenaltiesPenalties
  • Penalties manquésPenalties manqués
  • reds_cardCartons rouges
  • yellow_cardsCartons jaunes
  • yellow_red_cardsDouble avertissement
  • RemplacementRemplacement