Zidane, la Juventus lui a "tout donné"

Le parcours étoilé de coach Zidane se poursuit le 3 juin à Cardiff avec une finale de Champions League face à la Juventus, l'équipe où le joueur qu'il fut a pris une dimension mondiale.

Avec Alen Boksic, Zinédine Zidane fête l'un de ses premiers buts sous le mainneur de la Juventus, en novembre 1996 en Serie A contre Bologne
Avec Alen Boksic, Zinédine Zidane fête l'un de ses premiers buts sous le mainneur de la Juventus, en novembre 1996 en Serie A contre Bologne ©Getty Images

Dignement, malgré la victoire 3-0 en demi-finale aller de l'UEFA Champions League, il a attendu le retour et la défaite 2-1 pour la dernière européenne de Calderon, pour évoquer son adversaire en finale. Zinédine Zidane tient toujours à respecter l'adversaire. C'est dans la panoplie des seigneurs de ce sport.

Finale 2017 – Cardiff

Demi-finale de la Champions League 1996/97, la Juventus élimine l'Ajax
Demi-finale de la Champions League 1996/97, la Juventus élimine l'Ajax©Getty Images

Alors quand le rival est un club particulièrement cher à son cœur, ZZ donne du sourire en coin, s'épanche, se rappelle. "La Juventus est un club qui m'a tout donné", a-t-il dit mercredi soir, avant de le répéter probablement jusqu'à la conférence de presse d'avant-match, le vendredi 2 juin à Cardiff. "Pour moi, ce sera très particulier, mais je suis l'entraîneur de Madrid, qui est le club de ma vie, et c'est une finale."

Direction l'Italie

Né à Marseille de parents algériens, Zidane a débuté en professionnels à Cannes avant de rejoindre Bordeaux en 1992. Finaliste de la Coupe UEFA en 1996. C'est après cette aventure qu'il gagnait Turin, à 24 ans.

Il remportait le championnat d'Italie et finissait finaliste de l'UEFA Champions League pour ses deux premières saisons. En 1997, la Vieille Dame perdait contre Dortmund, et en 1998 contre... le Real Madrid, qui en profitait pour faire son retour au premier plan.

Zidane,
Zidane,©Getty Images

Zidane se vengeait en devenant une légende en deux coups de tête en finale de la Coupe du Monde quelques jours plus tard et c'est aussi auréolé d'un Ballon d'Or (1998) et d'un titre de champion d'Europe avec la plus belle des équipes de France de l'Histoire qu'il devenait le joueur le plus cher au monde, transféré au Real pour 78 M€, en 2001.

Lippi conquis

De sa période Juventus qu'il vécut avec Didier Deschamps, Zidane a probablement gardé le souvenir de la douloureuse préparation physique, mais aussi celui de Macello Lippi, un coach qui a toujours eu confiance en lui et le fit jouer à un poste de 10 classique auquel le talent du gosse de la Castellane pouvait éblouir toute l'Europe.

Zizou à la Juventus, c'était aussi l'héritage de Platini à assumer. "Je me souviens d'un garçon humble, arrivant à la Juve, portant le grand poids de son illustre prédécesseur, Michel Platini", déclarait Lippi, lorsque Zidane a pris sa retraite de joueur. "Il était clair que tous auraient fait la comparaison entre les performances de Platini et celles de Zidane. Je suis honoré d'avoir été l'entraîneur de Zidane. Je suis heureux d'avoir pu quelque peu l'aider à exprimer ses qualités. Je suis convaincu qu'il m'a donné bien plus que ce que j'ai pu lui donner."

Revoir la qualification du Real pour la finale
Revoir la qualification du Real pour la finale

Zidane à la Juventus (1996-2001), les chiffres

  • Matches : 212
  • Buts : 31
  • Champion d'Italie 1997
  • Finaliste de la Champions League 1997, 1998
  • Vainqueur de la Super Coupe d'Europe 1997
  • Vainqueur de la Coupe européenne/sud-américaine 1997
  • Ballon d'Or 1998

VOIR MAINTENANT...

Karembeu sur la volée de Zidane (2)
Karembeu sur la volée de Zidane (2)
Karembeu sur la volée de Zidane (I)
Karembeu sur la volée de Zidane (I)

Zidane, un an d'Europe
Zidane, un an d'Europe
Zidane 2002, une volée éternelle
Zidane 2002, une volée éternelle
Zidane en action
Zidane en action
Cet hymne, Zinédine Zidane
Cet hymne, Zinédine Zidane


  • La conférence de presse d'après-match de Zidane