Le site officiel du football européen

Et les gagnants de la phase de groupes sont...

Publié: Mercredi, 12 décembre 2012, 15.57HEC
Le tirage au sort des 8es de finale de l'UEFA Champions League effectué, UEFA.com dévoile les tops de la phase de groupes, dont le Málaga CF et Philippe Mexès.

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...
 
 
 
Publié: Mercredi, 12 décembre 2012, 15.57HEC

Et les gagnants de la phase de groupes sont...

Le tirage au sort des 8es de finale de l'UEFA Champions League effectué, UEFA.com dévoile les tops de la phase de groupes, dont le Málaga CF et Philippe Mexès.

L'équipe : Borussia Dortmund
Si le Málaga CF mérite tous les honneurs pour sa première campagne européenne, celle de Dortmund les mérite tout autant au vu des adversaires que le tirage du Groupe D leur avait désignés. Invaincus en six rencontres face aux champions d'Espagne, d'Angleterre et des Pays-Bas, excusez du peu, les hommes de Jürgen Klopp ont vite fait oublier leur sortie prématurée des groupes la saison dernière et ne craindront personne lors de la phase à élimination directe. Deux explications : la vitesse d'adaptation de Marco Reus à son nouvel environnement et le retour à son meilleur niveau de Robert Lewandowski. Sas oublier l'imperméabilité de Mats Hummels et de Neven Subotić en défense centrale.

Le joueur : Burak Yılmaz (Galatasaray AŞ)
Burak a inscrit six des sept buts de Galatasaray dans le Groupe H et a déjà marqué plus de buts que n'importe quel autre joueur turc au cours d'une saison d'UEFA Champions League. Avant sa série prolifique, l'attaquant de 27 ans n'avait pas marqué le moindre but lors de ses 16 matches précédents dans la compétition, qualifications comprises. Le septième but des Cimbom, sur le terrain du SC Braga à la 6e journée, a été inscrit par Aydin Yılmaz et s'est avéré être le plus important car il a qualifié les champions de Turquie pour les 8es de finale pour la première fois depuis 2001/02.

Le but : Philippe Mexès (AC Milan)
Privé de but depuis 18 mois, Mexès a mis fin à cette période de disette de manière spectaculaire lors du succès des Rossoneri 3-1 sur le terrain du RSC Anderlecht lors de la 5e journée du Groupe C. Contrôlant le ballon de la poitrine dos au but à une vingtaine de mètres sur la droite, l'international français réalisait une superbe bicyclette qui terminait sa course dans le petit filet opposé ; pas mal pour un défenseur central. Mentions honorables également au joueur de Málaga Eliseu, pour sa frappe fulgurante face à Anderlecht à la 2e journée, et au Brésilien du Chelsea FC Oscar pour son doublé sensationnel face à la Juventus en septembre.

Le match : Real Madrid CF 3-2 Manchester City FC
Le parcours dans le Groupe D des champions d'Angleterre aurait été différent s'ils n'avaient pas reçu un double coup de poignard en fin de match lors de leur déplacement au Santiago Bernabéu. Edin Džeko donnait l'avantage à City en milieu de seconde période et, malgré l'égalisation rapide de Marcelo pour le Real, Aleksandar Kolarov semblait offrir la victoire aux visiteurs sur coup franc à cinq minutes du terme. Mais Karim Benzema puis Cristiano Ronaldo renversaient en faveur des Merengues une situation mal embarquée.

Les mots
"Oui, on regarde Braveheart, et avant chaque match on enfile nos kilts et on danse tous ensemble..."
Le capitaine du Celtic FC Scott Brown révèle le secret du succès du club de Glasgow dans le Groupe G.

Le chiffre : 6
Zlatan Ibrahimović est devenu le premier joueur à marquer pour six équipes différentes en UEFA Champions League lorsqu'il a transformé un penalty lors du triomphe du Paris Saint-Germain FC 4-1 sur le FC Dynamo Kyiv dans le Groupe A à la 1re journée. Le buteur de la Suède avait auparavant marqué dans la compétition pour l'AFC Ajax, la Juventus, le FC Internazionale Milano, le FC Barcelona et Milan.

Les trouble-fêtes : FC BATE Borisov, Celtic FC et CFR 1907 Cluj
Sans succès en 12 rencontres de phase de groupes, le BATE a lancé sa campagne 2012/13 par une victoire sur le terrain du LOSC Lille, suivie d'un surprenant succès 3-1 à domicile face au favori du Groupe F, le FC Bayern München. Par ailleurs, lors de la 4e journée en Écosse, le Celtic, incapable de ramener un point du Camp Nou deux semaines plus tôt, s'est rattrapé à domicile et a décroché un succès mémorable 2-1 face au Barça dans le Groupe G. Les Roumains du CFR sont les autres tombeurs de favoris, concluant leur campagne sur une victoire 1-0 à Old Trafford dans le Groupe H.

Le record non désiré : Chelsea FC
Sur son parcours pour tenter de devenir le premier club à conserver le titre en UEFA Champions League, Chelsea a établi un autre précédent beaucoup moins glorieux. Le club de Londres avait atteint les 8es de finale lors de ses dix campagnes précédentes, mais a manqué la qualification cette fois-ci dans le Groupe E, signant là la première élimination en phase de groupes des tenants du titre.

La persévérance : GNK Dinamo Zagreb
L'ambiance était telle suite au penalty transformé par Ivan Krstanović à la 95e minute à la 6e journée lors du match nul 1-1 devant le Dynamo Kyiv dans le Groupe A que l'on aurait pu croire que le Dinamo avait remporté l'UEFA Champions League. En fait, l'attaquant venait d'offrir aux Croates leur premier point, leur permettant ainsi d'éviter d'égaler le triste record du RSC Anderlecht de 12 défaites de rang en phase de groupes.

Mis à jour le: 04/12/13 7.37HEC

En relation

Joueurs
Associations membres
Équipes

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=1906724.html#et+gagnants+phase+groupes+sont

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.