Souvenirs d'un EURO M19F réussi en Norvège

Après un EURO M19F réussi en Norvège, UEFA.com a discuté avec deux représentantes du Comité d'organisation local.

Silje Bakkene (à g.) et Kari Luell devant le siège du tournoi à Lillestrøm
Silje Bakkene (à g.) et Kari Luell devant le siège du tournoi à Lillestrøm ©Sportsfile

Après le grand succès du Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA dans des conditions idéales, UEFA.com a discuté avec deux membres du Comité d'organisation local de l'Association norvégienne de football, Silje Bakkene et Kari Iuell.

UEFA.com : Quel était votre rôle dans ce tournoi ?

Silje Bakkene : J'étais responsable des bénévoles, y compris des agents de liaison et des chauffeurs. J'ai assuré leur recrutement il y a six mois, je les ai formés et suivis pendant le tournoi. J'avais d'autres tâches aussi, comme organiser le dîner officiel ou encore m'occuper des VIP à Strømmen.

Kari Iuell : J'étais responsable du logement. Pas seulement des chambres, mais je devais aussi préparer les menus, répondre aux demandes de glaçons, lessives et repas. C'était plus varié que je l'aurais cru. J'ai commencé à l'automne 2012 et je n'ai pas arrêté depuis. Depuis le tirage au sort (au mois d'avril), c'est intense.

UEFA.com : Quand est-ce que le tournoi se termine pour vous ? Sans doute après la finale de dimanche.

Silje : Je n'ose pas y penser. Quand tous les chauffeurs et agents de liaison seront rentrés chez eux, la grosse partie de mon travail sera finie, mais pas vraiment. On espère qu'ils se portent volontaires pour d'autres événements. On ne coupe pas les ponts.

Kari : Après le tournoi, il faut s'occuper de la facturation et des paiements, c'est tout un métier. Il y a aussi le processus d'évaluation, c'est-à-dire noter les points à améliorer pour plus tard et aider l'hôte de l'an prochain qui est Israël. Tout cela vient s'ajouter à mon travail normal de conseillère au sein du service des compétitions où je travaille pour les ligues norvégiennes, les coupes et les matches des équipes nationales.

UEFA.com : Quels ont été les meilleurs moments du tournoi ?

Silje : Le sentiment après la première journée, quand toutes nos équipes sont revenues au bureau de bonne humeur. Et puis les émotions au moment où les équipes foulent la pelouse, avec la musique d'entrée, sachant que le tournoi est sur le point de commencer. On voyait le fruit de nos efforts. J'en ai eu la chair de poule.

UEFA.com : Qu'avez-vous accompli lors de ce tournoi ?

Silje et Kari : Nous dirions que cela a permis de jeter la lumière sur les différents stades utilisés et sur les personnes impliquées au niveau local. Il n'y a aucune différence entre eux et nous, que nous organisions un match d'équipe nationale senior masculine ou un événement féminin junior : on le fait avec la même fierté et la même attention. Le tournoi n'a peut-être pas attiré les masses, mais il a eu un effet sur les clubs et les locaux, notamment les filles et garçons qui ont offert leurs services de ramasseurs de balle et de mascottes.

Le Comité d'organisation local en Norvège
Andre Flem, média
Are Hokstad, coordinateur QG/chef de projet adjoint
Åse Førland Berntsen, protocole et hospitalité
Bente Bratbak, hospitalité et activités sociales
Bjørn Knudsen, directeur du bureau
Dag Vestlund, directeur du tournoi
Erik Helmersen, marketing et commercial
Jon Jamessen, TV
Lars Stensby, accréditation au stade
Leif Ivar Akselvoll, programme jeunesse
Ole Myhrvold, stades, terrains d'entraînement
Thorkild Lillesveen, billetterie
Vidar Sanderud, directeur des matches
Johan Sjøberg, directeur des matches
Rune Nordhaug, transport
Alexander Ravnaas, informatique
Ole Martin Vebenstad, logistique
Silje Bakkene, agents de liaison et bénévoles
Kari Iuell, logement

Haut