Groupe A : Norvège, Pays-Bas, Belgique, Écosse

L'Écosse et la Belgique arrivent au Championnat d'Europe M19F en pleine confiance, tout comme la Norvège, pays hôte.

Les Norvégiennes Andrine Tomter, Synne Jensen et Guro Reiten
Les Norvégiennes Andrine Tomter, Synne Jensen et Guro Reiten ©Sportsfile

Norvège (pays hôte)
La Norvège a été finaliste de l'épreuve à quatre reprises (M18 compris), mais n'a pas encore gravé son nom sur le trophée. Elle a obtenu de bons résultats en matches amicaux et la dernière fois qu'elle a accueilli le tournoi, en 2001, elle a disputé la finale. Jarl Torske était déjà sélectionneur et va assister à sa dixième et dernière phase finale puisqu'il vient d'être nommé sélectionneur adjoint de l'équipe nationale masculine A.

Meilleure prestation : finaliste 2003, 2008, 2011

Joueuses clés : Marit Clausen (défenseure), Cecilie Fiskerstrand (gardienne), Vilde Bøe Risa (milieu de terrain), Synne Jensen (attaquante).

Jarl Torske, sélectionneur : "Notre objectif est de disputer la finale à Oslo le 27 juillet. Je pense que ce sera une fin idéale à ma carrière en M19. Nous savons que ce sera difficile, mais je pense qu'il faut oser rêver quand vous disputez une phase finale chez vous. Après avoir été finalistes quatre fois, ce serait génial d'enfin remporter le titre."

Jill Roord lors de la phase de qualification
Jill Roord lors de la phase de qualification©ProShots

Pays-Bas
Le nouveau sélectionneur André Koolhof a réussi à surmonter des obstacles difficiles pour se qualifier pour le tournoi. Sa jeune équipe a battu la Serbie, en pleine croissance à ce niveau, pour conclure un premier tour où elle a surtout pu compter sur des buts en fin de partie. Les Néerlandaises ont dû passer la vitesse supérieure au tour Élite. Elles ont battu la Turquie 2-0 avant d'obtenir un nul contre la République d'Irlande. Deux buts de la prodigieuse Jill Roord qualifiaient les Pays-Bas après un succès 4-1 sur l'Autriche.

Meilleure prestation : demi-finales 2010

Joueuses clés : Inessa Kaagman (milieu de terrain), Simone Kets (milieu de terrain), Jill Roord (milieu de terrain).

André Koolhof, sélectionneur : "C'est plutôt un bon tirage pour nous, mais il est bon pour les huit équipes en fait. Les deux groupes sont très bons. Nous avons une jeune équipe, mais dotée de joueuses très talentueuses. Certaines d'entre elles évoluent déjà en Ligue BeNe."

La Belgique fête sa qualification
La Belgique fête sa qualification©Nikonpro.be

Belgique
Pour sa troisième phase finale, la Belgique n'a jamais été aussi confiante puisqu'elle a sorti l'Allemagne lors de la dernière journée des éliminatoires. Les Belges étaient tout près de l'élimination avant que la capitaine Tinne Van Den Bergh ne marque le seul but de la rencontre pour surprendre les quadruples championnes M19. En revanche, les Belges n'ont évité la défaite qu'une seule fois lors des deux phases finales précédentes, lors d'un nul 0-0 contre une bonne équipe de Suède en 2006.

Meilleure prestation : phase de groupes 2006, 2011

Joueuses clés : Tinne Van Den Bergh (défenseure), Lucinda Michez (attaquante), Elke Van Gorp (milieu de terrain), Tine De Caigny (défenseure).

Kristiaan Van Der Haegen, sélectionneur

Les Écossaises n'ont rien laissé au hasard en phase de qualification
Les Écossaises n'ont rien laissé au hasard en phase de qualification©Ivan Klindić

Écosse
L'Écosse s'est qualifiée pour une quatrième phase finale de bien belle manière, en repoussant la Russie et l'Islande grâce à ses 38 buts en six matches de qualification, soit 13 de plus que n'importe quelle autre équipe. Les filles de Gareth Evans, porté sur l'offensive, peuvent maintenant au moins espérer remporter une première victoire en phase finale. Elles ont perdu huit de leurs neuf matches de groupe jusqu'à présent, l'exception étant un nul 3-3 contre l'Italie en 2010.

Meilleure prestation :
phase de groupes 2005, 2008, 2010

Joueuses clés :
Caroline Weir (milieu de terrain), Zoe Ness (attaquante), Megan Cunningham (gardienne), Elizabeth Arnot (milieu de terrain).

Gareth Evans, sélectionneur

Haut