Les Gallois fiers de leur tournoi

Rebecca Crockett, directrice de l'EURO M19F au Pays de Galles, se réjouit d'un tournoi réussi et espère que cela a donné des envies aux jeunes Galloises.

Rebecca Crockett (devant) avec ses collègues de la FAW à Swansea
Rebecca Crockett (devant) avec ses collègues de la FAW à Swansea ©Sportsfile

Le travail d'équipe a été le mot d'ordre pour l'Association galloise de football (FAW) qui vient d'organiser un beau Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA, du 19 au 31 août.

Selon la directrice du tournoi Rebecca Crockett, ce sont les efforts de tout un chacun qui ont permis au Pays de Galles de prouver ses capacités d'organisateur et son avènement en tant que pays du football féminin. "Nous avons popularisé le foot féminin au Pays de Galles", se réjouit Crockett au micro d'UEFA.com. "Et on a montré ce qu'on savait faire."

"Tout le monde a reçu des objectifs précis avant la phase finale", explique Crockett. "Par exemple, deux collègues travaillaient sur les aspects marketing et promotionnels en plus de leur travail habituel. Tout le monde a eu quelque chose à faire, que ce soit pendant les matches, les entraînements ou aux camps de base. Tout le monde a appris quelque chose."

Cette phase finale fut l'accomplissement de trois années de travail de la part de la FAW : de la candidature en juillet 2010 à l'acception trois mois plus tard, en passant par l'organisation du tournoi ces 15 derniers jours. Entre temps, Crockett et ses collègues ont assisté à l'EURO M19F en Ancienne République yougoslave de Macédoine, en Italie et en Turquie. "Ça nous a aidés à savoir comment faire", dit-elle.

Les préparatifs se sont intensifiés ces six derniers mois avec notamment des travaux dans les quatre stades de Parc y Scarlets (Llanelli), Stebonheath Park (Llanelli), Richmond Park (Carmarthen) et Bridge Meadow (Haverfordwest).

Alors que le Parc y Scarlets sert en général à des matches de rugby, les trois autres stades sont l'antre des équipes du championnat gallois des Carmarthen Town FC, Haverfordwest County FC et Llanelli FC qui "ont beaucoup travaillé sur leurs pelouses par fierté pour leur club".

Les équipes ont également pu s'entraîner sur huit terrains d'entraînement laissés à leur disposition par six clubs masculins et féminins des deux divisions galloises, en plus de l'Université de Swansea et du Swansea City AFC.

Par ailleurs, la FAW a particulièrement insisté sur la promotion de l'EURO. Une campagne publicitaire a été lancée sur le site Internet de la Fédération, tout comme des publicités dans les stades, lors d'événements locaux, sur les réseaux sociaux et des visites dans des écoles pour inciter 150 personnes à devenir bénévoles, en plus des ramasseurs de balles, soit 50 jeunes à chaque match.

"C'était un défi mais on a reçu la candidature de nombreux bénévoles, beaucoup d'enfants voulaient participer au programme, le public est venu nombreux. Espérons que cela leur donne envie de revoir du foot féminin." D'ailleurs, un défilé organisé à la pause de la finale Angleterre - France a lancé le début de la quatrième saison de la Premier League féminine galloise.

Pour finir, Crockett part à l'assaut d'un dernier objectif au Pays de Galles : "J'espère qu'on pourra organiser d'autres tournois comme ça. C'est sans doute la meilleure chose qui nous soit arrivée."

Haut