L'Espagne écarte la France

France 1-1 Espagne (a.p., 4-5 t.a.b.)
À l'issue d'une bataille d'une haute intensité, les Bleues s'inclinent dans la séance fatidique.

L'Espagne écarte la France
©Sportsfile

Après avoir inscrit son troisième but dans cette phase finale, ce qui fait d'elle la meilleure réalisatrice française de cettephase finale, Marie-Charlotte Léger a été la seule à échour dans la séance de tirs au but.

L'Espagne, déjà vainqueur chez les moins de 17 ans, rencontre la la Suède en finale à Netanya, lundi. Il y a une semaine déjà les U19 masculins s'inclinaient en demi-finale contre l'Espagne.

Pour les Françaises, qui n'avaient pas encaissé un seul but avant l'égalisation d'Andrea Sánchez, c'est une énorme désillusion, mais il faut penser aux éliminatoires 2016 qui débutent en septembre avec une nouvelle génération.

Gilles Eyquem, France, sélectionneur
Ce fut un grand match faire tourner le ballon et qui voulaient vraiment s'imposer. J'ai connu de meilleurs moments, évidemment, et les joueuses sont déçues, mais ce fut une très belle demi-finale. Malheureusement, pour nous, c'est terminé, alors bravo à l'Espagne. Nous avons disputé de bons matches, ici en Israël et je pense que cette équipe de France agrandie grâce à ce tournoi. J'ai vraiment vu des joueuses progresser, elles ont gagné en maturité, en confiance, en assurance sur la pelouse.

Jorge Vilda, Espagne, sélectionneur
Nous sommes ravis d'avoir gagné, mais avant tout je veux rendre hommage à cette équipe de France. Elle nous a permis de jouer notre meilleur match jusqu'ici et ce fut un adversaire extrêmement coriace. Par moments, elle nous était supérieure. Mais nous aurons fait preuve de courage, jusque dans la prolongation et au-delà. La chance était de notre côté.

©Sportsfile

Les joueuses ont fait tout ce que je leur ai demandé de faire, elles ont suivi notre plan de jeu à la perfection. Mais les choses ont évolué en raison de la qualité de l'équipe de France. Cette équipe a joué avec classe et les duels ont été intenses.

Maintenant, la Suède fait partie de nos vieux rivaux et nous allons l'affronter en finale. C'est une équipe qui est forte physiquement et qui est bien organisée. On va essayer de surmonter cet obstacle de la même manière que nous avons essayé de le faire en 2012 (défaite en finale). L'objectif c'est bien sûr le titre maintenant que nous sommes en finale.

Haut