Shine force son destin avec l'Irlande

Ce n'est ni une fracture de la jambe ni l'Espagne qui ne peut empêcher Clare Shine de briller avec l'Irlande. Voici un bout de son histoire.

Clare Shine devant le siège du tournoi
©Sportsfile

Nous allons vous narrer l'histoire d'une Irlandaise qui refusait d'abandonner dans l'adversité. Au mois d'avril, l'attaquante Clare Shine pouvait dire adieu au Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA en Norvège : elle venait de se fracturer la jambe.

Six semaines plus tard, elle était de retour à l'entraînement et mardi soir, elle a marqué le seul but de la victoire de la République d'Irlande face à l'Espagne dans le premier match de son pays à ce stade de la compétition. Depuis, elle est inondée de messages de félicitations.

"On reçoit un soutien énorme, c'est sensationnel" : elle n'en revient toujours pas. Quoique... "C'est sympa de montrer aux gens qui disaient que je n'allais pas disputer ce tournoi qu'ils ont tort. Je me souviens avoir lu des articles qui parlaient de ma blessure et qui disaient que je serais forfait. Les journaux m'avaient écartée d'office sans même me demander comment j'allais. Maintenant, je suis ici, je marque pour mon pays."

Shine marque contre l'Espagne
Shine marque contre l'Espagne©Sportsfile

Robbie Keane, capitaine de l'équipe nationale et joueur au LA Galaxy, a envoyé un message vidéo depuis les États-Unis pour souhaiter bonne chance aux filles avant le premier match du Groupe B. La première participation M19F de ce pays n'est pas une mince affaire sur l'île d'Émeraude et a entraîné des rétablissements miraculeux de la part de Shine, mais aussi de sa coéquipière Katie McCabe, victime d'une fracture de la cheville en février. Sa rééducation fut plus complexe, mais elle aussi est bel et bien en Norvège.

"Katie et moi, on s'est regardées en entrant sur le terrain et on a souri. On savait ce à quoi l'autre pensait, la chance qu'on avait d'être là et la force qu'il nous a fallu pour y parvenir. Je voulais faire partie de cette équipe dans ce tournoi important."

Dans un Groupe B comprenant l'Angleterre, l'Espagne et la Suède, trois anciens vainqueurs, l'Irlande fait figure de petit poucet. Mais après le succès 1-0 face aux Ibères, les joueuses ont déjà hâte de rencontrer l'Angleterre au prochain match. Pour Shine, ce pourrait être le temps fort de sa carrière encore dans ses balbutiements.

Shine fête son but avec Katie McCabe
Shine fête son but avec Katie McCabe©Sportsfile

"Je me souviens avoir eu un sourire jusqu'aux oreilles quand j'ai appris qu'on jouerait l'Angleterre parce que personnellement, c'est un rêve", affirme la joueuse de 19 ans. "Ce sont nos ennemies jurées. J'ai toujours rêvé d'affronter l'Angleterre en phase finale européenne et voilà que ça va arriver vendredi."

Il y a quatre mois, les deux formations se sont quittées sur le score de 1-1 à La Manga, en Espagne, mais Shine croit en la victoire. "En mars, on n'a donné que 50 % de ce qu'on avait.", dit-elle. "L'Angleterre aura mal après son revers 2-0 contre la Suède, mais pense encore avoir une chance parce que leurs joueuses sont excellentes. Je pense que l'Espagne nous a sous-estimées et les autres équipes le feront aussi. C'est à leurs risques et périls."

Haut