Groupe B : Angleterre, Suède, Irlande, Espagne

Trois anciens vainqueurs figurent dans le Groupe B en plus de la République d'Irlande, qui jouera crânement sa chance.

Les Anglaises fêtent un but contre le Danemark au tour Élite
©Kalevi Hämäläinen

Angleterre
Qualifiées d’office pour le deuxième tour, les protégées de Mo Marley sont montées en puissance tout au long du tour Élite. Après des victoires durement acquises contre le Danemark et la Serbie, elles s'imposaient 5-0 contre la Finlande dans une redite de la demi-finale de 2013.

Demi-finalistes en 2002 et 2003, les Anglaises ont ensuite atteint trois phases finales en quatre saisons et étaient vice-championnes en 2007 et 2010. Elles ont surtout été couronnées en 2009 après avoir battu la Suède au Belarus, mais se sont inclinées dans le temps additionnel contre la France en finale, la saison passée. Seule l'Allemagne a fait mieux que les dix apparitions de l'Angleterre en phases finales.

Meilleure prestation : vainqueur 2009

Joueuses clés :  Kirstie Levell (Everton LFC), Carla Humphrey (Arsenal LFC, attaquante), Coral-Jade Haines (Birmingham City LFC, attaquante), Sarah Mayling (Aston Villa FC, attaquante)

Mo Marley, sélectionneuse : "Je n'aurais jamais imaginé engranger neuf points dans ce groupe qui était très, très relevé."

La Suède espère être à la fête cet été
La Suède espère être à la fête cet été©David Catry

Suède
La Suède est devenue la septième nation à inscrire son nom au palmarès du Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA. Après une campagne décevante l'an dernier, les Suédoises ont fait le plein de confiance avant de se rendre en Norvège.

Elles ont en effet réussi un exploit au tour Élite, en battant l'équipe de France tenante du titre pour décrocher leur billet pour la phase finale. Un succès retentissant, car les Bleuettes étaient invaincues en match de compétition depuis plus de 18 mois.

Meilleure prestation : vainqueur 2012

Joueuses clés : Filippa Curmark (milieu de terrain), Stina Blackstenius (attaquante), Lina Hurtig (milieu de terrain/attaquante), Julia Wahlberg (milieu de terrain)

Calle Barrling, sélectionneur : "Je pense que ça se jouera à la dernière journée : tous les matches ont l'air très équilibrés. Il y a l'Angleterre et l'Espagne, mais nous connaissons bien également l'Irlande, une équipe difficile à battre. C'est un groupe ouvert et relevé, à l'image de ce tournoi."

L'Irlande change souvent de composition
L'Irlande change souvent de composition©UEFA.com

République d'Irlande
Après avoir échoué de peu en 2013, la République d'Irlande s'est qualifiée pour le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA, dont elle devient le 25e pays participant. Malgré l'absence de plusieurs joueuses majeures au tour Élite, les Irlandaises ont décroché leur billet en qualité de meilleures dauphines.

Meilleure prestation : première qualification

Joueuses clés : Chloe Mustaki (défenseure), Lauren Dwyer (défenseure), Sarah Rowe (milieu de terrain), Clare Shine (attaquante)

Dave Connell, sélectionneur : "C'est un groupe très difficile, nous sommes confrontés à trois anciens vainqueurs. Mais nous ne sommes pas là pour faire de la figuration, vous savez : nous allons jouer notre chance à fond. Nous sommes impatients d'y être. Nous sommes invaincus sur nos neuf derniers matches, dont trois sans encaisser de but : il n'est pas facile de nous battre."

Andrea Esteban a sauvé l'Espagne
Andrea Esteban a sauvé l'Espagne©Carlos Costa/DPI

Espagne
Absente la saison dernière, l'Espagne retrouve la phase finale avec l'envie de rétablir sa domination, ayant notamment été la seule équipe présente à ce stade tous les ans entre 2010 et 2012. Elle avait fait sensation en 2004, remportant le titre M19 en battant l'Allemagne 2-1 en finale, après avoir perdu 7-0 en poule contre la même équipe.

Ce pedigree lui a permis de s'offrir le luxe d'être exempte de premier tour de qualification, même si le tour Élite n'a pas été un long fleuve tranquille. Il a fallu attendre une inspiration d'Andrea Esteban pour déverrouiller la défense du Portugal en ouverture, et après avoir écrasé le Belarus 10-0, les Espagnoles devaient se contenter d'un succès 1-0 sur la Suisse pour assurer leur qualification.

Meilleure prestation : vainqueur 2004

Joueuses clés : Andrea Esteban (attaquante); María Caldentey (milieu de terrain); Marta Turmo (défenseure)

Jorge Vilda, sélectionneur : "Chez les M17, nous évoluons au plus haut niveau depuis cinq ans. Cela devrait avoir un impact non seulement sur l'équipe M19, mais aussi en sélection A. Nous nous battrons en Norvège pour aller le plus loin possible et réaliser nos rêves de trophée."

Haut