Les Bleuettes veulent y croire

Dans le Groupe B du Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA, la France est opposée à de redoutables adversaires. Présentation des forces en présence.

Pauline Crammer mènera l'attaque des Bleuettes à l'EURO féminin M19
©Sportsfile

L'équipe de France féminine M19, sacrée championne d'Europe en 2003 et demi-finaliste de l'édition 2009, est impatiente d'entrer dans le vif du sujet, dans un Groupe B composé de l'Espagne, des Pays-Bas et de l'A.R.Y. de Macédoine. Coup d'envoi lundi en Macédoine.

"L'état d'esprit qui règne dans l'équipe est bon, les filles ont hâte de jouer", déclare Lydie Charrier, l'adjointe de Jean-Michel Degrange, avant d'ouvrir la compétition face aux Pays-Bas. "C'est un match difficile pour commencer, mais tout le monde est impatient d'y être. Les Pays-Bas, c'est une bonne équipe avec des joueuses athlétiques, donc ce ne sera pas facile, et nous aurons besoin d'êtres motivées et concentrées."

Les Néerlandaises, battues par les Françaises pour une place au Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans 2009, espèrent prendre leur revanche au stade Boris Trajkovski. "Les deux équipes se valent, donc je pense que ce sera un bon match", déclare leur sélectionneuse Hesterine de Reus. "Certaines joueuses sont absentes car elles passent leurs examens, mais notre groupe possède de la qualité, nous sommes capables d'atteindre les demi-finales."

L'Espagne, championne en 2004, et un autre prétendant sérieux au titre, compte dans son effectif huit joueuses finalistes de l'EURO féminin M17 2009. "C'est important, car ces filles possèdent de l'expérience au niveau international : elles savent à quoi ressemble la phase finale d'un tournoi", déclare leur sélectionneur Ángel Vilda à UEFA.com. "Nous ne disputons pas de matches amicaux, dont cette expérience est primordiale."

Haut