UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Torske tire la Norvège vers le haut

L'EURO féminin des -19 ans est l'un des rares titres à manquer au palmarès de la Norvège, mais son sélectionneur Jarl Torske compte y remédier.

Il existe un absent de marque au palmarès du Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA : si l'Allemagne, la Suède, le Danemark et la France y ont inscrit leur nom, la Norvège, ancien championne du Monde et d'Europe au niveau senior, attend toujours sa première couronne au niveau junior.

Un assistant passé sélectionneur
L'Association norvégienne de football a nommé Jarl Torske, dont il a fait partie pendant 13 ans, pour tenter de corriger ce manque. Jusqu'à présent, il s'était distingué en tant qu'assistant de Per-Mathias Høgmo aux Jeux Olympiques 2000, remportés par la Norvège, ainsi que dans les phases finales de l'EURO des moins de 19 ans en 2001 et 1003, et aux demi-finales de l'édition 2007. Cette saison, son équipe a inscrit 19 buts sans en encaisser aucun lors d'un premier tour de qualification contre la Moldavie, la Slovénie et les Pays-Bas. En avril, les Norvégiennes se rendront au Portugal pour y affronter le pays organisateur, l'Ukraine et l'Italie pour une place à la phase finale organisée en France. "Ce sont de très bonnes équipes, surtout l'Italie, bien sûr, mais globalement, je suis plutôt content du tirage au sort", déclarait Torske à uefa.com.

Une équipe qui grandit
La Norvège possède un atout important : contrairement à la majorité de ses adversaires, elle peut s'appuyer sur le même groupe que l'an passé. "Nous avons été ravis d'atteindre les demi-finales", commentait Torske. "Notre effectif était jeune, mais nous avons exactement la même équipe, cette année. Nous avons subi une défaite décevante contre l'Angleterre dans le dernier carré [3-0]. Mais globalement, nous sommes revenus d'Islande assez satisfaits."

Préparation
L'équipe de Torske participera le mois prochain au tournoi de La Manga, comme à son habitude, où elle sera opposée à la Hongrie, la Finlande et la Pologne, avant de revenir à domicile. "En Norvège, on peut jouer au football toute l'année dans les grands stades intérieurs avec pelouse artificielle", expliquait Torske. "Les conditions de jeu sont magnifiques, donc on peut pratiquer le même jeu en janvier qu'en avril, parce que l'Association a investi beaucoup d'argent dans ces nouvelles installations."

Des secteurs à améliorer
L'Allemagne a été sacrée championne d'Europe des moins de 19 ans ces deux dernières années, et a battu la Norvège pour remporter le dernier titre européen senior en 2005. Comment Torske compte-t-il rivaliser avec les meilleures équipes d'Europe ? "Nous devons commencer par travailler plus dur, lorsque les joueurs sont encore plus jeunes, et les inviter à travailler leurs points forts, les techniques de base et leurs passes, ainsi qu'à encourager le football de base, parce que c'est de là que viennent les futures star de demain", analysait Torske. "Je suis sûr que le développement continuera. Le système possède beaucoup de bons entraîneurs, les joueuses commencent leur formation très jeunes, mais nous devons travailler encore plus sur les bases techniques, parce que je pense que c'est dans ces domaines que l'Allemagne et la France sont en avance sur nous."

Sélectionné pour vous