UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Une vitrine idéale

Le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA en Suisse est une vitrine idéale pour attirer les jeunes filles vers le football.

Le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA en Suisse est une vitrine idéale pour attirer les jeunes filles vers le football.

Huit équipes
La Suisse accueillera le tournoi du 11 au 22 juillet, au cours duquel huit équipes se disputeront le titre. Le tirage au sort a eu lieu au Parc Saint-Jacques de Bâle, avant la rencontre amicale opposant l'équipe masculine internationale A à la Côte-d'Ivoire. L'Allemagne, cinq fois sacrée (dont quatre en moins de 18 ans), défiera le Danemark, la Suède et la Belgique. La Suisse, pays hôte, affrontera quant à elle la Russie, tenante du titre, les Pays-Bas et la France. Un parcours difficile jusqu'au titre attend ces nations, qui gardent en mémoire la finale accrochée de l'an dernier en Hongrie, la Russie l'ayant emporté aux tirs au but 6-5 sur la France, après un match tendu conclu sur le score de 2-2.

Les stades
Six villes de Suisse accueilleront la phase finale. L'ancien stade des BSC Young Boys en fera partie, le Stade Neufeld de 14 000 places de Berne accueillant la finale. Le terrain utilisé actuellement dans le championnat suisse par le FC Schaffhausen et ses 7 300 places accueillera également des rencontres des moins de 19 ans. Les autres stades sont le Langenthal (1 860 places), Winterthur (9 000), Solothurn (6 750) et Wil (5 050).

Promotion à l'honneur
L'Association suisse de football a mis les bouchées doubles pour organiser l'évènement sous la houlette du directeur du tournoi et de la sélectionneuse des moins de 19 ans, Béatrice von Siebenthal. Les manifestations de promotion seront particulièrement à l'honneur. On espère que la relève du football féminin senior, qui a attiré l'intérêt du public et des médias l'an dernier lors du Championnat d'Europe en Angleterre, aura un impact décisif sur le football féminin.

Toujours plus grand
"Le football féminin grandit constamment", a déclaré Susanne Erlandsson, vice-présidente de la commission du football féminin de l'UEFA, à l'occasion de la réunion de travail à laquelle assistaient les représentants des huit nations qualifiées pour ce tournoi. "La Suisse a une grande expérience dans l'organisation de compétitions de jeunes. Elle possède les infrastructures et les stades pour cette compétition, et je suis sûre que nous assisterons à un grand tournoi."

Superbes installations
Les joueuses bénéficieront de superbes installations lors de la phase finale. Berne en accueillera le siège, et les délégations auront à leur disposition d'excellentes infrastructures d'entraînement, de distraction et de soins pour leur détente et leur préparation. La dernière partie du tournoi sera télévisée, tout ayant été fait pour susciter le plus grand intérêt possible des médias.

L'exemple masculin
Béatrice von Siebenthal est persuadée que les succès de l'équipe masculine suisse, en préparation pour la Coupe du Monde de la FIFA en Allemagne, suscitera des vocations chez les jeunes filles suisses. "C'est l'une des raisons pour lesquelles les jeunes filles s'inscrivent dans les clubs de football. Tout le monde veut participer à la fête du football, garçons ou filles. Nous avons une bonne équipe des moins de 19 ans, qui a des objectifs à atteindre (cet été)."

Nouvel élan
Avec la création par la FIFA d'un Championnat du Monde féminin des moins de 17 ans, et la décision prise dans la foulée la semaine dernière par l'UEFA, d'organiser son Championnat d'Europe dans la même catégorie d'âge, le mouvement d'adhésion des jeunes prend de l'ampleur. "On peut toujours faire davantage pour recruter de jeunes joueuses", a déclaré Susanne Erlandsson à uefa.com après le tirage au sort. "Nous allons organiser le tournoi en Suisse cet été, et de nombreux autres pays feront de même à l'avenir, afin de démontrer la qualité du football féminin de tous âges, et de promouvoir ce merveilleux sport."

uefa.com assurera une importante couverture du tournoi féminin des moins de 19 ans dès qu'il aura débuté.