Analyse de l'équipe

Germany

Allemagne

Germany
JoueurNé lePos.FINNEDLTUENGESPBMClub
1Wiebke Willebrandt16/01/2001Gardien80 8080 TuS Lipperode (GER)
2Laura Donhauser04/09/2001Défenseur8080 80801 FC Amberg (GER)
3Julia Pollak09/05/2002Défenseur8080 57*80 FC Bayern München (GER)
4Emilie Bernhardt05/05/2002Défenseur70*60*808071* DJK Ingolstadt (GER)
5Greta Stegemann12/02/2001Défenseur8080 8080 SC Freiburg (GER)
6Anna Aehling23/03/2001Défenseur8080808080 FSV Gütersloh 2009 (GER)
7Gia Corley20/05/2002Milieu80*60*55*65*801 JFG Wendelstein (GER)
8Leonie Köster06/04/2001Milieu808049*80802 FC Bayern München (GER)
9Shekiera Martinez04/07/2001Attaquant80808080809 1. FFC Frankfurt (GER)
10Ivana Fuso12/03/2001Attaquant80808080802 SC Freiburg (GER)
11Vanessa Fudalla21/10/2001Attaquant76*75*25+73*56*2 FC Bayern München (GER)
12Maria Luisa Grohs13/06/2001Gardien 8080
13Charlotte Blümel08/12/2001Défenseur1+ 80 FSV Gütersloh 2009 (GER)
14Madeleine Steck31/01/2002Défenseur 23+ VfL Sindelfingen (GER)
15Lina Jubel26/01/2001Milieu 80 1. FC Neubrandenburg 04 (GER)
16Michelle Weiß27/05/2001Défenseur 40* TSV Neu-Ulm / SV Alberweiler (GER)
18Miray Cin05/07/2001Milieu 31+ SGS Essen (GER)
19Pauline Berning09/01/2001Milieu10+20+8015+9+ FSV Gütersloh 2009 (GER)
20Nora Clausen08/02/2001Attaquant4+20+ 7+ SV Werder Bremen (GER)
22Sophie Weidauer10/02/2002Milieu 5+40+ 24+2 1. FFC Turbine Potsdam (GER)
Pos. = Position; BM = Buts marqués; * = Titulaire; + = Remplaçant

Anouschka Bernhard, sélectionneure de l'Allemagne :

J'ai commencé en 2011, juste avant la Coupe du Monde féminine 2011, et je dois dire que mon travail se complique année après année : je prends de l'âge mais les filles ont toujours 16 ans, l'écart augmente constamment. Mais j'aime vraiment cette catégorie d'âge, elles ne sont plus des enfants mais pas encore des adultes, elles ont souvent du caractère mais sont loin de jouer à la star. J'aime les aider à négocier une période délicate de leur vie. C'est un âge de transition ; elles sont à la croisée des chemins, elles doivent décider de quelle direction prendre – doivent-elles traiter le football comme un passe-temps ou une carrière ?

Toutes les autres équipes sont en constante progression, alors nous aussi, nous devons travailler plus dur.

Sept joueuses importantes sont absentes, six d'entre elles auraient définitivement été présentes, la dernière est un peut-être. Nous avons eu de nombreuses blessures au genou : les croisés. Ausis, Sjoeke Nüsken et Lena Oberdorf (joueuses importantes l'année dernière, toujours assez jeunes pour évoluer en U17) sont désormais avec les U19.

Nous avons changé certaines de nos règles pour permettre aux filles de moins de 18 ans de jouer avec les garçons – Sjoeke évolue dans une équipe de garçons de haut niveau et elle s'y sent très bien.

Nous aimons avoir dix très bonnes joueuses sur la pelouse, on leur trouve toujours un poste après – parfois, elles doivent évoluer dans un poste auquel elles n'ont jamais joué en club ou en sélection régionale, mais avec nous elles peuvent jouer n'importe où. Nous avons changé notre style de jeu depuis ma nomination – cela dépend des joueuses que j'ai à ma disposition, et parfois de l'adversaire aussi. Nous jouons de manière beaucoup plus ouverte depuis quelques années. Quand vous jouez avec une pointe, mais que cette catégorie d'âge compte deux très bonnes attaquantes dans ses rangs, l'une d'entre elles doit rester sur le banc.

Nous jouons à cinq derrière car nous ne possédons qu'une bonne défenseure centrale, je ne savais pas trop quoi faire, alors j'ai fait redescendre deux joueuses en défense, et les filles sont à l'aise avec ce système. On ne le teste que depuis novembre, mais pour ces filles, cela semble être la solution idéale.

Les filles sont du plus en plus physiques et il n'y a plus de petites équipes, notamment grâce au travail effectué par de très bonnes coaches comme Marleen (Wissink) : elle a beaucoup appris depuis l'an dernier. L'an dernier, son équipe a joué en 4-3-3 contre l'Espagne, qui a profité à fond des espaces laissés par la défense. On les a affrontées cette saison, et elles évoluaient en 4-2-3-1. Je pense que tous les coaches changent de système en fonction de leur adversaire, les filles savent désormais s'adapter sur le terrain, c'est un énorme progrès que j'ai remarqué surtout depuis l'année dernière. C'est pour cela que j'adore cette catégorie d'âge : elles ont tellement �� apprendre.

Certaines se développent plus lentement que d'autres. On sélectionne les filles en première partie de saison, puis on essaye de ne pas faire trop de changements après janvier, entre le tour de qualification et le tour élite. Mais si nous repérons une grande joueuse, on la fera venir dans le groupe, c'est une certitude. Certaines joueuses se développent trop tard pour notre catégorie, et c'est dommage.

Analyse : Allemagne

tr_attackAnalyse : Allemagnetr_defenceAnalyse : Allemagne

• Adaptaton et flexibilité de la composition et du système en fonction du comportement de l'adversaire durant le match.
• Utilisation efficace des latéraux, capable d'exercer une forte pression offensive et de se replier pour former une défense à cinq.
• Transitions rapides avec Greta Stegemann (5) calme et sûre pour conduire le jeu depuis la défense, combinant force défensive et précision des passes.
• Une attaquante très athlétique et agile Shekiera Martinez (9), dangereuse avec et sans le ballon, auteure du nouveau record de buts en phase finale.
• Ivana Fuso (10) attaquante athlétique similaire capable de jouer à différentes positions, de prendre la responsabilité du jeu et de délivrer des passes décisives.
• Julia Pollak (3), latérale travailleuse particulièrement active dans la construction des offensives.
• Mentalité positive, toujours à la recherche du but.

Anouschka Bernhard, entraîneure allemande : "Toutes les autres équipes s'améliorent ce qui signifie que nous devons accorder plus d'efforts à notre travail. Les aspects physiques s'améliorent, il n'y a plus de petites équipes, la clé est désormais d'avoir de bons entraîneurs. Je pense que tous les entraîneurs regardent leurs adversaires et essayent de développer un plan et toutes les filles sont capables de s'adapter aux changements. C'est un grand developpement, en particulier entre l'an passé et cette année."