UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Vilda : "Quelque chose d'incroyable"

Les réactions des deux sélectionneurs, Jorge Vilda et Paco Rubio, après la victoire de l'Espagne en finale de l'EURO féminin des moins de 17 ans.

Vilda : "Quelque chose d'incroyable"
Vilda : "Quelque chose d'incroyable" ©UEFA.com

Les réactions des deux sélectionneurs, Jorge Vilda et Paco Rubio, après la victoire de l'Espagne en finale du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA.

Jorge Vilda, sélectionneur de l'Espagne
Je suis très heureux de cette victoire. C'est quelque chose d'incroyable pour l'Espagne de remporter son deuxième titre d'affilée. C'est un triomphe très important pour nous car, nous l'espérons, il donnera une plus grande visibilité au football féminin et il encouragera plus de jeunes filles à jouer.

En première mi-temps, nous avons assez bien contrôlé. La France a haussé le ton dans la seconde mais nous avons réussi à faire basculer le match sur pratiquement la dernière action de la partie. Dès le début, cela a été un match très équilibré. Les deux équipes jouaient bien et un petit détail a fait la différence. Je suis content que ce soit nous qui ayons réussi à faire cela. Notre gardienne, Noelia Gil, a été très solide et Ivana Andrés était également impeccable. Évidemment, Alba Pomares se distingue avec son but mais cette victoire est le fruit des efforts de toute l'équipe.

Paco Rubio, sélectionneur de la France
Le football, c'est cruel. Il a été cruel pour les Allemandes (éliminées aux tirs au but par la France) et aujourd'hui, il est cruel pour nous. L'Espagne a eu le ballon et nous ne pouvions pas imposer notre jeu. Les joueuses qui jouent normalement à des postes créatifs n'étaient pas en mesure de le faire aujourd'hui. Peut-être qu'elles étaient fatiguées après le match de jeudi.

L'équipe a connu une aventure positive mais ça fait terriblement mal de perdre de la sorte en finale. On sait bien que l'Histoire ne se souviendra que du vainqueur. Nous avons été ensemble pendant un an et demi, c'est dommage de terminer sur une déception. Elles se souviendront de cela, c'est une expérience et j'espère pour elles qu'elles joueront d'autres finales.